[Anime] El Cazador de la Bruja ⋆ Souvenirs à venir - Le blog Japon de Katzina
15 août 2018

[Anime] El Cazador de la Bruja

Titre japonais : エル・カザド
Nombre d’épisodes : 26 épisodes
Année de production :
 2007
Licence en France :
 Kaze
Fiche :
 Animeka ; ANN

Eh oui, je regarde encore des anime, même si ce n’est pas beaucoup. Et puis cette série, j’ai mis plus d’un mois à la finir, parce que j’ai vraiment eu du mal à accrocher. Au premier abord, il y avait pourtant de quoi : studios Bee Train pour l’animation, Mashimo Koichi pour la réalisation, et Kajiura Yuki pour la musique. Les fans de Noir mais aussi de Madlax auront bien sûr reconnu les trois principaux ingrédients de ces deux excellentes séries « filles et flingues ».

El Cazador reprend d’ailleurs la recette de ses deux aînés : un duo de filles dont l’une a un mystérieux passé qu’elle a oublié, avec une trame toute aussi mystérieuse révélée au compte-gouttes, le tout avec de bonnes scènes d’action de temps en temps (des balles tirées, mais pas de sang, ou presque ^^), et bien sûr la maintenant légendaire musique de Kajiura Yuki.

La série m’a plutôt déçue car aucun des personnages n’est excellent, que ce soit par son aspect, son caractère ou son histoire. Ellis, la petite blonde, est plutôt réussie dans le genre kawaii, mais sa « grande soeur » Nadie n’a pour moi rien d’original ni de sympathique. Plus encore, je trouve qu’au bout du compte on en sait vraiment trop peu sur elle pour s’intéresser vraiment à elle. Même chose pour les deux personnages secondaires que sont Ricardo et la petite Lirio (franchement cute elle, par contre !). En ce qui concerne les deux principaux méchants plus ou moins psychopathes, je les trouve plutôt ridicules. L.A. est franchement exaspérant, et Rosenberg, qu’on voit glander pendant les 20 premiers épisodes, se réveille tout d’un coup à la fin, sans que ce soit suffisant.

Je suis plutôt habituée aux séries qui prennent longtemps à se mettre en route, mais ici, la grosse première moitié a vraiment eu du mal à maintenir mon intérêt. Nos deux héroïnes voyagent vers le sud, rencontrent des gens, d’accord, mais au final, ça n’apporte rien. Le peu qui nous est révélé ne suffit pas à susciter des énormes « pourquoi ? » ou « comment ? ». La trame bien que plaisante est au bout du compte trop mince on dirait. Et j’ai l’impression que l’univers choisi (ambiance Amérique du Sud), bien que superbe visuellement, est trop en décalage par rapport au thème choisi, celui des sorcières, ou du moins avec la façon dont il est abordé.

Reste que les musiques de Kajiura Yuki sont encore une fois superbes, ce qui a peut-être l’inconvénient de trop mettre en évidence les failles des personnages et du scénario. Tout ce que je dis est à relativiser bien sûr, et comme d’habitude ce n’est que mon humble avis, mais El Cazador a été en dessous de mes espérances, et sans les côtés visuel et musical excellents, je n’aurais peut-être pas été au bout de la série. Je dis ça, mais est-ce que j’ai déjà vraiment laissé tomber une série ? ^^

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*