22 novembre 2017

[Anime] Innocent Venus

innocent venus

Titre japonais : イノセント・ヴィーナス
Nombre d’épisodes : 12 épisodes
Année de production :
 2006
Licence en France :
 WE Anim
Fiche :
 Animeka ; ANN

Voici une série de douze épisodes que j’ai terminée le week end dernier. Et pour une fois, pas d’éloge en vue. J’avais entendu qu’elle n’était pas originale, mais j’ai quand même voulu la voir, car pas original ne veut pas dire pas bien. C’est pas que c’est nul, sinon je n’aurais pas regardé jusqu’à la fin, mais disons que des fois je m’ennuyais un peu, et je n’avais pas vraiment cette envie furieuse de voir la suite à la fin d’un épisode, comme ça m’est arrivé pour de nombreuses séries.

L’histoire se passe dans un monde post-apocalyptique. Le concept a déjà utilisé énormément c’est vrai, mais ça peut quand même donner des trucs assez différents. Là, il y a des vieux airs d’Evangelion (oui je sais, il faut pas voir cette série partout m’enfin), avec des mechas qui n’ont aucune classe je trouve. Niveau scénario c’est, tiens je te pique la fille, ah non je te la reprends, je te la re-reprends. Les gentils deviennent méchants et les méchants deviennent gentils tout d’un coup sans qu’on comprenne pourquoi, et la raison pour laquelle ils étaient méchants ou gentils au départ… On ne peut pas dire que tout ce qui se passe est convenu, mais on est tout de même pas vraiment surpris.

Je pense que le manque d’intérêt pour le scénario vient du fait que les perso n’ont aucun charisme. Ils sont stéréotypés à outrance, et l’on n’arrive à s’attacher à aucun d’entre eux, pas même la petite Venus qui ne fait que pleurnicher et appler Jin ou Jo. L’élément comique de la série, le personnage de Gora, est assez affreux et vraiment trop décalé. Je n’ai vraiment pas du tout accroché au design des perso, ce qui bien sûr n’a pas arrangé les choses. J’aime bien les design simples des fois, mais là c’est simpliste, ça n’a pas de caractère, tout comme les personnages. Les couleurs sont fades ou trop criardes, bref, ça ne sert ni les personnages ni l’univers de la série en général. Même au niveau des doublages, même si je ne comprends pas énormément je japonais, ça me paraît assez plat. La musique par contre est assez agréable, mais quand le reste fait défaut, ça ne suffit pas pour s’immerger.

Voici donc pour une fois une série pas incontournable, je n’aime pas trop critiquer le travail des gens car je ne suis pas capable de faire ce qu’ils ont fait à des tas de niveaux, mais voilà un anime qui ne m’a pas marquée. Je ne dirais pas de pas le regarder, mais il n’est pas à voir en priorité du moins. Mais ça reste toujours intéressant de voir ce qu’un groupe de personnes a pu imaginer comme univers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*