17 décembre 2018

Bla bla drama #15 : Petit bilan de ma tournée de pilotes de l’automne

Après avoir à la fin de l’année dernière fait une première expérience de visionnage de premiers épisodes de drama (Il y avait eu Natsu no koi wa nijiiro ni kagayaku, Nagareboshi et Juui Dolitle, ce dernier n’ayant pas passé le test), j’avais décidé de renouveler l’exercice en plus grand. Ce début de saison d’automne était vraiment le moment idéal et j’ai donc décidé de regarder tous les pilotes des drama figurant dans ma sélection.

C’est assez nouveau pour moi de donner un avis en me basant seulement sur le premier épisode, et si évidemment je ne me vois pas du tout écrire un billet par série, il m’a semblé intéressant d’en faire un pour dire au moins quelques mots de mes impressions.

Kaseifu no Mita

J’ai été franchement convaincue par ce drama, dont le personnage principal est on ne peut plus intrigant. J’avais cru que Mita serait dans une famille différente plus ou moins à chaque épisode, mais apparemment il semble qu’elle va rester dans a famille où elle arrive dans ce premier épisode. Elle est tellement inexpressive qu’on croirait un peu un robot, mais on dirait qu’elle va plus se transformer en mauvais génie qui exauce des souhaits pas très catholiques. Vraiment curieuse d’en savoir plus !kaseifu no mita

Mitsu no aji

J’ai globalement bien aimé l’ambiance du drama. J’ai pour l’instant un peu de mal avec le personnage principal. On a envie de lui dire : mais tu croyais quoi gourdasse, que ton amoureux il s’était pas trouvé une copine pendant tout ce temps à Tôkyô ? La copine en question, elle promet : si Kanno Miho fait vraiment la méchante pour pas se faire piquer son mec, ça devrait être sympa. Je me demande aussi comment cette histoire d’oncle va tourner, est-ce que certains personnages vont vraiment être choqués que l’héroïne soit amoureuse de son oncle, ou bien est-ce que c’est pas grave si c’est qu’à moitié son oncle ?

Bitter sugar

Là aussi j’ai bien accroché à l’ambiance, trois vieilles amies et le pote gay, et puis les épisodes durent à peine 30 minutes alors ça se regarde vraiment tout seul. On en sait encore peu sur ce qui va amener les trois amies à se fâcher, mais l’introduction est réussie.

Sengyou shufu tantei

Agréablement surprise par le premier épisode de ce drama ! Comme il y a tantei dans le titre, j’avais tout de suite conclu qu’on aurait une enquête par épisode, mais en fait non, il y a une vraie histoire qui se développe. Evidemment, Fukada Kyôko fait la cruche à merveille, mais cette idée de femme qui va se bouger pour ne plus être seulement la bobonne à la maison et reconquérir son mari me plait bien. Et le personnage de Kiritani Kenta est franchement sympa.sengyou shufu tantei

Nankyoku tairiku

Il m’a fallu du courage pour venir à bout de ce pilote ! 1h45 c’est long  certes, et je comprends qu’on ait voulu nous raconter tout ce qui se passe avant le départ de l’expédition, mais c’est quand même un peu lourd. La musique du compositeur de JIN suggère qu’on devrait être aussi ému que dans JIN mais franchement ça n’a pas été le cas. Ayase Haruka se coltine le personnage de la gourde amoureuse du héros depuis des années et qui va attendre son retour, et en plus le héros en question était le mec  de sa soeur disparue, dans le genre original on repassera. Le personnage de Kimu est sympa, j’aime bien aussi celui de Kagawa Teruyuki, pas grand chose pour les autres, et évidemment Sakai Masato me ressort par les yeux, il tire toujours la même tête ce mec, je ne peux pas le blairer. Je ne suis pas vraiment impatiente de voir la suite, je vais sûrement mettre la série de côté jusqu’à ce que sa diffusion soit terminée et voir un peu ce que d’autres pensent de la suite ^^.

Boku to star no 99 nichi

Je n’attendais pas grand chose de ce drama, donc je n’ai pas été déçue, c’est certain. Ca casse pas des briques, mais ça se regarde bien, la petite star coréenne est marrante. Y’a le truc bateau du mec qu’elle recherche, si c’est pas son amoureux à tous les coups c’est son grand frère, mais à part ça, la chanson de Spitz est bien et c’est tout ce que je demandais ^^.boku to star no 99 nichi

Nazotoki wa diner no ato de

La voilà la série une enquête par épisode. On nous l’avait pas caché, mais bon bof bof. Les trois personnages principaux sont sympa, mais l’enquête était vraiment pas intéressante, ça se voit trop qu’elle a été faite sur mesure pour la situation. Ca se regarde, mais si y’a rien à côté, ça va vite être lassant. Du coup, je ne suis pas du tout sûre de continuer.

11 nin mo iru !

Assez déçue par ce premier épisode, pour l’instant la touche Kudô Kankurô ne se voit pas trop. Les dialogues entre le gamin et le personage d’Hirosue Ryôko sont marrants, mais à part ça bof. Je crois que c’est parce que j’ai pas accrcohé à cette grande famille avec ce père inconscient. Il m’a rappelle celui de Yamada Tarô monogatari. C’est bizarre mais ça me choque, je sais que c’est une comédie, mais je trouve ça franchement pas drôle. Mais je vais voir quand même ce que réserve la suite.

Watashi ga renai dekinai riyuu

J’ai bien accroché à l’ambiance très girly du drama et aux trois héroïnes bien différentes. Apparemment on va nous parler d’autre chose que d’un mariage après un ptit bisou sur la joue, et évidemment ça n’est pas pour me déplaire.watashi ga renai dekinai riyuu

Last money

C’est la seule série de la sélection dont je n’ai pas regardé le pilote : vu qu’elle ne fait que 6 épisodes, en en regardant un seul on avance beaucoup plus dans l’histoire que pour un drama d’une dizaine d’épisodes. J’ai donc décidé de me baser sur la bonne impression de Livia pour confirmer la présence de la série sur ma liste.

Bon, un peu décousus ces petits paragraphes ! J’aurais pu en dire plus, mais il faut que je garde des éléments pour mes billets de fin de visionnage ^^. Sympa cette petite tournée de pilotes, mais maintenant je sais pas trop si je dois continuer à regarder les  épisodes au fur et à mesure de leur sortie. Avec autant de drama en cours en plus de ceux de ma petite sélection de plus anciens, je risque de me disperser un peu trop ! Il va falloir choisir, trois ou quatre maximum je pense ^^.

1 commentaire sur Bla bla drama #15 : Petit bilan de ma tournée de pilotes de l’automne

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Que vois-je ? Kim Tae Hee envahit jusqu’aux dramas japonais ? *Raye Boku to star no 99 nichi*
    En tout cas merci pour cette brève présentation d’ensemble ! Kaseifu no Mita m’intriguait déjà de plus en plus, au vu de tes premières impressions, je crois que je vais y jeter un oeil. J’ai résolu d’attendre la fin de la diffusion avant de me lancer dans Nankyoku tairiku. Quant à Watashi ga renai dekinai riyuu, j’aime bien la photo qui sert d’illustration ; à voir si j’ai le temps. 🙂

    Écrit par : Livia | 10.11.2011

    Ah donc tu n’es pas fan de cette actrice coréenne ? Là dans Boku to star je la trouve sympa, mais bon c’est un rôle particulier vu qu’elle joue en japonais. Enfin c’est mieux que l’acteur coréen qui était dans Sunao ni narenakute, c’est certain !

    J’ai maintenant vu 4 épisodes de Kaseifu no mita et il y a vraiment des éléments intéressants au niveau de la famille et du mariage, j’ai hâte de voir la suite et d’en savoir enfin plus sur le personnage principal !

    Pour Nankyoku Tairiku, ça se pourrait que tu le voies avant moi et que j’attende ton article, parce que plus j’y repense moins je suis motivée ! Mais bon, faudrait pas non plus que je coupe l’envie aux gens qui me lisent juste pour un épisode ^^.

    Écrit par : Katzina | 10.11.2011

    Pour être honnête, Kim Tae Hee s’est quand même améliorée au fil du temps, et elle arrive à gérer certains rôles. Mais malheureusement, je l’ai sans découverte trop tôt et j’ai une réaction épidermique la concernant depuis quasiment mes débuts dans les kdramas à cause d’un vieux drama, Nine Tailed Fox. Après, au vu de l’histoire du jdrama, elle doit pouvoir assurer ce registre ; par contre, je pense qu’elle ne sera jamais en mesure d’assurer des rôles plus punchy (comme elle avait essayé vainement dans IRIS).
    Pour Sunao ni Narenakute, sans chercher à le défendre, il faut préciser que c’était le premier vrai rôle dans un drama (toute nationalité confondue) de Jaejoong (qui est un chanteur à la base)… Comme il n’a pas un talent fulgurant comme acteur, et que son personnage n’était pas non plus particulièrement bien écrit, forcément, le résultat n’a pas été probant. Je l’ai recroisé cette année dans Protect the boss, et il ne m’a pas non plus convaincu dans un rôle très classique de kdrama.
    Après, ne jurons de rien, peut-être dans 5/6 ans, sait-on jamais. Kim Tae Hee prouve bien que l’on peut s’améliorer 😉

    Sinon, Nankyoku Tairiku, vu tout ce que j’en ai lu à droite et à gauche, j’ai revu mes attentes à la baisse et j’y vais réservée. Nous verrons bien !

    Écrit par : Livia | 10.11.2011

    Oui, c’est vrai que dans Sunao ni narenakute, c’est plus le personnage en lui-même que l’acteur qui m’avait gênée ^^.

    Apparemment, le taux d’audience de Nankyoku Tairiku ne cesse de chuter. Je n’ai pas l’habitude de me baser sur cette donnée pour déciider de la qualité d’un drama, mais dans ce cas précis, je crois quand même que ça veut dire quelque chose. Let’s see! ^^

    Écrit par : Katzina | 15.11.2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*