20 janvier 2019

Bla bla drama #23 : Une saison d’automne on ne peut plus alléchante

Même si c’était une décision raisonnable, ça m’a perturbée de ne pas suivre la saison dernière et de ne pas faire mon petit bla bla habituel dessus. J’ai eu l’occasion depuis que je suis arrivée au Japon début août de voir quelquve épisodes des drama en cours à la télé, mais bon en plein milieu de saison je ne pouvais pas faire grand chose d’autrre que de me spoiler ^^. Toujours est-il que même sans avoir suivi la saison de près et sans avoir fait de tournées de pilotes, j’ai ajouté sur ma liste quelques uns de ces drama de l’été 2012 et je les regarderai dans les mois à venir.

J’étais déjà bien décidée à me renseigner sur la saison d’automne et à faire les choses bien comme il faut pour me rattraper un peu, et le premier aperçu que j’ai eu de ce nouveau cru m’a vraiment encouragée dans ce sens : contrairement aux deux saisons précédentes, il y a pas mal de choses qui me tentent cet automne. La question est : vais-je pouvoir les regarder ? C’est assez paradoxal vu que je suis au Japon, mais je dois dire que ça fait des années que je ne suis plus conditionnée à allumer la télé tel jour à telle heure pour y suivre un programme, et je trouve ça vachement contraignant. Je crois donc bien qu’il faudra que je me limite à un petit nombre de séries ! Et il faudra aussi prendre en compte le fait que certaines passent le même jour au même créneau horaire sur des chaînes différentes !

On commence ce petit zapping de l’automne sûrement non exhaustif, avec cette fois les chaînes dans le vrai ordre, maintenant que je le connais ^^. Comme le Drama Wiki semble de plus en plus à la traîne, pas de lien vers des fiches pour l’instant. Du coup, je vais essayer de dire en deux mots ce que les drama sont supposés raconter. Ou pas, car parfois en fait je n’ai pas vraiment envie de le savoir ^^. Comme toujours, je laisse volontairement de côté les tanpatsu et autres épisodes spéciaux, car ça rallonge pas mal la sauce et je ne pense jamais à en regarder ou alors ils ne sont pas dispo. Enfin, dimanche dernier j’en ai regardé un sur Fuji TV, c’était pas mal ^^.

 

NHK

La chaîne nationale aime bien ne pas faire comme les autres avec ses drama au format différent et ses débuts de diffusion un peu à tout moment de la saison. Mais comme d’habitude, il y a de quoi se mettre sous la dent !

 

Makete, katsu

makete katsu

Ce drama dont la diffusion est déjà terminée a pour personnage principal Yoshida Shigeru, devenu premier ministre du Japon au lendemain de la guerre. Un contexte historique qui est donc a priori passionnant, et il n’y a qu’à voir l’affiche pour se rendre compte que Watanabe Ken a l’air d’être rentré complètement dans la peau du personnage, donc ça promet !

 

Nemureru mori no jukujo

nemureru mori no jukujo

Une quarantenaire se voit soudainement demander le divorce par son mari et rencontre dans la foulée un étrange jeune homme. Des problématiques familiales qui s’annoncent intéressantes mais je ne sais pas trop quoi penser de la partie mystère. Ni du casting, qui m’est dans l’ensemble inconnu ou presque.  J’attendrai éventuellement d’avoir l’avis de quelqu’un pour décider si je tente ce drama un jour.

 

Tsurukame josanin

tsurukame josanin

Une jeune épouse dont le mari s’est évaporé se rend sur une île de l’archipel d’Okinawa et y fait la connaissance d’un sage -femme qui a quitté la capitale car elle ne supportait pas le comportement des Tokyoites vis-à vis de l’avortement. Le cadre tout comme les thèmes me tentent bien, et le duo principal d’actrices s’annonce bien intéressant : Naka Riisa et Yo Kimiko.

Single mothers

single mothers drama

Tout est dans le titre ! Moi qui m’intéresse toujours aux questions qui tournent autour de la famille japonaise, je suis curieuse de voir comment le divorce et la famille monoparentale peuvent être abordés.

Tefutefu sou e youkoso

tefutefusou e yokoso

Un jeune homme qui vient de terminer ses études mais ne trouve pas de travail emménage dans un immeuble où le loyer n’est pas cher. Il va se rendre compte que des fantômes l’habitent. Tout ça n’est pas très original, et il n’y a personne dans le casting pour m’attirer. Pourtant, le format de 30 minutes peut être sympa pour ce genre de comédie.

Soko wo nantoka

soko wo nanto ka

Nous voilà de nouveau dans le monde des avocats ! Et une héroïne issue d’un milieu modeste qui a choisi ce métier car il permet de gagner beaucoup d’argent, ça n’est pas sans rappeler Zenkai girl, même si l’approche et le contexte semblent être différents. Il faut voir si le questionnement sur le rôle d’un avocat ainsi que sur l’opposition boulot qu’on aime/boulot qui gagne est développé. C’est Motokariya Yuika qui tient le premier rôle de ce drama adapté d’un manga;

 

Jun to Ai

jun to ai

Qui dit automne dit nouvel asadora ! Exit la piètre performance de Horikita Maki dans Umechan-sensei et retour à une époque plus contemporaine avec ce drama dont l’histoire ne s’annonce pas vraiment particulière, mais qui est scénarisé par Yukawa Kazuhiko, que j’affectionne beaucoup. Je viens de voir que la diffusion a débuté le 1er octobre et que je n’ai pas pensé à regarder les premiers épisodes -_-.

 

NTV

Tôkyô zenryoku shôjo

tokyo zenryoku shojo

Une jeune fille de 19 ans qui monte à la capitale, y retrouve son père qui avait quitté femme et enfant 15 ans auparavant et décide de le recaser. Mouais. Mais bon, le père en question est incarné par Watabe Atsurô, alors ça me donne envie de voir ce que ça donne ! Certaines seront sûrement aussi attirées par la présence de Tsukamoto Takashi dans le rôle d’un père célibataire. Bref, des arguments pour tenter de découvrir Takei Emi, qui tourne beaucoup dernièrement, et supporter Miura « Tête en plastique » Shôhei.

 

Doku

doku drama

Un savant fou (qui a une tête qui fait vraiment peur je trouve) développe un poison indétectable et le teste par-ci par-là. Et une flic va commencer à le poursuivre. Vraiment, je sais pas quoi penser de tout ça, je crois qu’il faudra qu’on me donne envie de le voir !

Akumu chan

akumu chan

Mais qu’ont bien pu fumer les personnes qui ont conçu ce drama et son affiche ? :p Je ne suis d’habitude pas du tout adepte du fantastique dans les drama, en partie parce que c’est souvent très cheap. Là je suis attirée et en même temps pas par cette histoire de prof pas gentille et d’élève qui rêve du futur qui vont sauver le monde ensemble. Rien que ça quoi. Faut vraiment voir à quel degré ça doit être pris. Je suis assez partagée sur le casting : Kohinata Fumiyo, je dis jamais non, mais l’autre phénomène de foire de Gackt, hum hum.

Sugarless

sugarless drama

Les faux beaux gosses de cette affiche très kitch ne me donnent pas du tout envie de savoir de quoi il est question dans ce drama ! :p

Piece

piece drama

Un garçon et une fille qui sont sortis ensemble sau lycée e retrouvent plusieurs années plus tard, après la mort d’une de leurs anciennes camarades de classe. La mère de cette dernière veut retrouver celui qui était le petit ami de sa fille. Les deux jeunes gens se plongent donc dans leur passé et se rappellent cette relation qui n’a pas duré. J’ai du mal à percevoir le ton exact que peut bien avoir la série, mais j’ai bien envie d’y jeter un oeil, bien que le casting soit dans l’ensemble trop jeune pour que je le connaisse.

 

TV Asahi

Comme à chaque fois je laisse de côté la série d’enquêtes Aibou, qui en est à sa onzième saison., ainsi que Girls Talk, drama douteux avec des bonnes soeurs et un curé.

 

Sousa chizu no onna

sousa chizu no onna

Bien que je doute que le concept d’enquête avec un plan de la ville soit révolutionnaire, ce drama a pour cadre Kyôto et pour interprète principale Maya Miki. Et ça, ce sont de sacrés arguments.

 

Doctor X

doctor x drama

Une héroïne qui bosse en intérim et qui excelle dans son travail, ça n’est pas sans me rappeler Haken no hinkaku. Ca doit avoir d’autres conséquences dans le milieu médical, et si la série se concentre vraiment sur cette question de statut au travail, et de la place du travail dans la vie d’un individu, ça peut être sympa. Si tout ça n’est qu’un prétexte pour se retrouver avec une énième série hospitalière, bof bof.

 

Tokumei tantei

tokumei tantei

 Hé oui, encooooore une série d’enquête. Celle-ci se veut old style, donc faut voir si l’ambiance suffit à cacher l’impression de déjà vu et si le personnage principal est suffisamment développé.

 

TBS

Perfect Blue

perfect blue drama

Ca devrait être tout simplement interdit de donner à un drama le même nom que le film de Kon Satoshi ! :p Ce drama d’enquêtes est adapté d’une série de romans, ce qui peut être bon signe (je pense à Strawberry Night). Mais le coup du chien qui parle, ça rappelle un peu trop le chat de Mikeneko Holmes au printemps dernier, et je crois pas que j’ai envie de voir ça. Je serais peut-être motivée si Takimoto Miori  avait toute mon affection…

 

Double face

double face

Voilà quelque chose de vraiment intéressant ! Une histoire basée sur celle d’Infernal Affairs ? Je prends ! Nishijima Hidetoshi et Kagawa Teruyuki ? Je les aime beaucoup tous les deux, et par rapport aux interprètes de la trilogie hong-kongaise le choix me semble vraiment pas mal. On ajoute à ça une co-production avec WOWOW, et on fait deux drama, un sur chaque chaîne avec d’un côté le point de vue du flic infiltré et de l’autre le point de vue du mafieux infiltré ? Ca fait vraiment plaisir de voir des bonnes idées comme ça !

 

Resident

resident drama

Un groupe de cinq jeunes internes en médecine qui déchantent en se rendant compte qu’ils ne seront pas des héros admirés de tous et devront se plier au système. Et sinon, autre chose ? Non ? Bon, je passe mon tour pour l’instant, je crois ^^.

 

MONSTERS

monsters drama

J’aime assez Katori Shingo, mais pas assez pour me farcir un drama d’enquêtes où il partage le premier rôle avec Yamapi. Trop de Johnnny’s tue le Johnny’s :p A moins qu’il y ait de vrais arguments que j’ai loupés, sinon ça sera sans moi.

Ooku

ooku drama

Cette adaptation du manga Le pavillon des hommes, que j’adore, fait suite au long métrage sorti en 2010 (que je n’ai toujours pas vu), et sera suivi d’un autre long métrage bientôt. Si je ne vois pas trop l’intérêt de changer de support, au moins on ne se retrouve pas avec une partie seulement de l’oeuvre originale adaptée. Enfin, comme le manga est encore en cours, il ne vaut mieux pas trop s’avancer. Moi qui cherchais une occasion de revoir Sakai Masato pour tenter enfin de l’apprécier, la voilà ! Je dois dire que le choix de l’acteur par rapport au personnage est judicieux du point de vue du physique, après faut voir ^^.

TV Tokyo

C’est la chaîne qui a le moins de drama, mais elle fait sacrément fort cette saison avec deux suites de drama géniaux !

 

Yuusha Yoshihiko to akuryou no kagi

yuusha yoshihiko to akuryou no kagi

Je m’étais tellement bidonnée devant Yuusha Yoshihiko to Maou no shiro que je suis bien contente à l’diée de retrouver le petite groupe de héros déjantés dans leur univers fantastique à 100 yen, avec j’imagine un humour toujours aussi débile et un bon nombre de guests pour jouer les méchants.

Kodoku no gurume 2

kodoku no gurume season 2

Une suite avait été évoquée à la fin de Kodoku no gurume, et c’était pas des paroles en l’air ! Trop génial. Ce drama nous avait tellement enthousiasmés moi et mon estomac que j’ai hâte de voir cette saison 2. Par contre, vu que j’ai déjà des fringales nocturnes, ça va être une torture de regarder ça à minuit :p

 

Fuji TV

Priceless

priceless drama

Comme en 2011, le Kimu de l’année est en automne ! Et cette fois, monsieur reprend le créneau vedette de Fuji TV. Je dois dire que je me fiche un peu de ce que ça peut raconter car la présence de Nakai Kiichi et Fujiki Naohito dans les rôles secondaires est suffisamment convaincante. Après, j’espère qu’on n’aura pas un nouveau Tsuki no koibito

 

Osozaki no himawari

osozaki no himawari

Remise en question du modèle japonais d’emploi à vie, évolution de la société et crise économique, ce drama semble aborder des thèmes très intéressants à travers son personnage principale (Ikuta Toma) et ses personnages secondaires (Kiritani Kenta, Maki Yôko, Kashii Yû). En plus de ce casting alléchant, le cadre d’une petite ville de Shikoku annonce un changement de cadre a priori appréciable.

Going my home

going my home

Un drama avec Abe Hiroshi ne peut pas être mauvais ! Encore moins s’il est signé par le réalisateur Kore-eda Hirokazu, qui a déjà fait tourner l’acteur dans au moins deux de ses longs métrages (dont Still walking). Parmi le reste du casting, on peut aussi trouver YOU, déjà aux côtés d’Abe dans Still walking. L’élément fantastique mêlé aux problématiques familiales et quotidiennes du drama m’intrigue vraiment et j’ai hâte de découvrir l’ambiance de la série.

 

Kekkon shinai

kekkon shinai

Deux de mes actrices préférées, et le sacro-saint thème du mariage ? Evidemment que je dis oui ! J’espère vraiment une bonne alchimie entre Amami Yûki et Kanno Miho. Et puis je suis bien contente aussi que Tamaki Hiroshi fasse partie du casting, car même si le registre est différent, il était vraiment excellent aux côtés de Kanno dans Guilty.

Koukou nyuushi

koukou nyuushi

Cette histoire d’examen d’entrée au lycée trafiqué ne me tente pas du tout. Enfin, dans l’absolu, pourquoi pas, mais ça ne suffit pas pour vendre un drama avec Nagasawa Masami !

 

Tôkyô Airport

tokyo airport drama

Fukada Kyôko respire tellement l’intelligence avec sa tête de nunuche en plastique et sa voix de crécelle que ça pourrait presque être marrant de la voir en action comme contrôleuse aérienne. Presque. Mais franchement, tout ça ne me botte pas.

 

WOWOW

Hitori shizuka

hitori shizuka

Depuis que j’ai enfin découvert les drama WOWOW je sors un peu la même chose en début de saison je crois ^^. Oui, j’ai envie de tenter ce drama car j’espère bien y trouver un thriller bien ficelé. Il s’agit apparemment cette fois de trouver un lien entre cinq meurtres. La tronche de l’actrice principale sur l’affiche est pas convaincante, mais je ne vais pas m’arrêter à ça ^^.

Double face

double face drama

On termine avec le versant WOWOW de la coproduction avec TBS. Les arguments sont évidemment exactement les mêmes ! Sauf que vu que je n’ai que les chaînes de base, c’est sûrement pas lors de la diffusion télé que je pourrai voir ce drama. C’est aussi valable pour ceux de la NHK qui sont diffusés sur BS Premium. Un peu de patience, on verra plus tard ^^.

1 commentaire sur Bla bla drama #23 : Une saison d’automne on ne peut plus alléchante

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Piece, je lis le manga, et c’est très bon. Cela devrait faire un drama tout-à-fait acceptable.

    Écrit par : Gemini | 06.10.2012

    C’est bon à savoir que l’oeuvre originale est validée par un grand amateur de shôjo ^^.

    Écrit par : Katzina | 09.10.2012

    Merci pour cette revue non seulement agréable à lire, mais aussi bien utile ! Ma liste est désormais bien remplie grâce à toi !

    Écrit par : Pyon | 06.10.2012

    Ca me fait plaisir de savoir que ce billet, bien que non exhaustif et très subjectif, peut être utile aux dramaphiles ^^.

    Écrit par : Katzina | 09.10.2012

    Wouah, excellent ! C’est vrai que cette saison est très alléchante !
    Je ne vais pas entrer dans le détail de ce qui me tente (ce serait trop long, y en a pas loin d’une dizaine…), mais pour citer juste mes préférences les plus nettes :
    – « Double Face » : son scénario sûrement efficace + l’idée du drama sur deux chaînes avec la même histoire mais avec les points de vue différents des personnages principaux + Wowow dans le coup
    – « Going my home » : un autre synopsis qui me tente beaucoup + sûrement de l’originalité + Abe Hiroshi

    Et à propos de « Nemureru mori no jukujo », un des autres dramas présentés qui me tentent, en voyant le (début du) titre, j’ai cru le temps d’un instant qu’il s’agissait d’une nouvelle version de l’intéressant drama « Nemureru mori » de 1998 avec Kimu ^^

    Écrit par : Gatien | 08.10.2012

    Ce soir il faut que je me dépêche de rentrer pour ne pas louper le premier épisode de Going my home! J’ai vu la bande annonce et l’ambiance s’annonce vraiment chouette, avec une musique a priori très sympa !

    Moi aussi j’ai pensé au Nemureru mori de Kimu en voyant le drama de la NHK, et ce n’est pas vraiment une bonne chose car je n’avais pas complètement apprécié ce drama ^^.

    Écrit par : Katzina | 09.10.2012

    Pour moi aussi ce sera Double Face (déjà que les films sont excellents) mais là la touche WOWOW est gage de qualité.
    Ensuite Aibou bien sûr avec un nouvel acteur, les nouveaux dramas d’Abe Hiroshi et Kimura Takuya et Sousa chizu no onna pour le plaisir ^^

    Écrit par : Navigator84 | 11.10.2012

    Haha, un fan d’Aibou ! Je crois que ça n’est pas commun ^^.
    Tout le monde a l’air emballé pour Double Face, les drama ont intérêt à assurer ! ^^
    Pour ma part j’ai laissé tomber l’idée de les regarder à la télé car la partie TBS a le même créneau horaire que Priceless sur Fuji TV, et je n’ai pas WOWOW.
    Je crois que je lirai le moins possible d’avis sur la série pour pouvoir la regarder ensuite sans a priori ^^.
    Hier j’ai essayé de regarder le premier épisode de Sousa chizu no onna mais malgré le cadre ça ne m’a pas emballée du tout…

    Écrit par : Katzina | 19.10.2012

    Je ne trouve même plus le temps de rédiger des notes, comment vais-je faire pour regarder des dramas?!? Il y en a pourtant ici un joli nombre qui me tentent… Argh!

    Écrit par : Asa | 11.10.2012

    C’est décourageant hein ? Surtout pour toi qui est aussi adepte des « vieux » drama. De ce point de vue, c’est pas plus mal quand une saison est assez plate, comme les deux précédentes ^^.

    Écrit par : Katzina | 19.10.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*