12 décembre 2017

Bla bla drama #29 : Passage en revue express des saisons 2014

drama japonais 2014

Maintenant que j’en ai enfin fini avec les drama de 2013, je peux m’attaquer à 2014 ! Et la dernière saison dramatesque de l’année ne fait que commencer, comme quoi c’est pas si pire :). Même principe que pour le bla bla précédent : la liste est non exhaustive, je note juste les drama que j’ai aperçu ou dont j’ai entendu parler d’une manière ou d’une autre, et je mentionne ceux que je ne regarderai pas seulement si j’ai un commentaire particulier à faire dessus (faut bien que je fasse un peu la langue de p*** hein ^^).

Hiver

Shitsuren Chocolatier

Je devine que cette adaptation de manga doit être assez prévisible, mais d’un sens j’aurais envie de voir quelle tête ça a. Je ne sais pas ce que j’ai fait le lundi soir l’hiver dernier mais je ne me souviens même pas être tombée dessus ! Je déteste pas MatsuJun, par contre Ishihara Satomi, je l’ai peu vue mais elle ne m’a pas donné envie de la voir plus ! Reste à savoir si le chocolat me fera craquer :D.

Sanbiki no Ossan

Je n’ai pas vu un seul extrait de ce drama mais j’ai vu son affiche et rien que ça, ça donne envie de le voir ! Trois petits « vieux », dont Kitaiji Kinya que j’ai quand même surtout vu dans des rôles sérieux, je veux voir ce que ça donne ! J’espère que c’est abordable et pas trop « oyaji » ! ^^sanbiki no ossan

Yamikin Ushijima-kun 2

Cette suite me rappelle que je n’avais pas vu la saison 1 de cette adaptation de manga faute de sous-titres. Hé bien apparemment, il y en a, maintenant ! 🙂 On peut dire aussi que de toute façon je devrais être capable de m’en passer :D.

Ashita, Mama ga inai

Au moins, vu son affiche et son titre, on ne peut pas dire que ce drama nous cache ses intentions : nous faire pleurer sur les pauvres petits n’enfants malheureux à coups de bons sentiments ! Les quelques extraits que j’ai vus confirment, et j’ai été assez choquée de voir comment joue Ashida Mana maintenant : petite, elle était touchante, en grandissant, elle en fait trop et on a vraiment l’impression que sa célébrité lui monte à la tête. Du coup, j’ai un peu moins envie de voir les drama qu’elle a faits après Mother

Kami no tsuki

J’ai pu apercevoir ce drama adapté d’un roman sur la NHK et son ambiance m’a bien plu. En plus, la chanson thème est signée Maia Hirasawa !kami no tsuki

Gunshi Kanbee

La saison d’hiver marque l’arrivée du taiga de l’année, et comme les précédents celui-ci a un casting on ne peut plus imposant. Je ne peux pas dire qu’il ne me tentait pas du tout au départ, et il me tente encore plus depuis que j’ai terminé un autre taiga qui se passe à la même époque. La période sengoku c’est comme le bakumatsu, c’est tellement riche qu’on peut faire des drama sur différents personnages constituant autant de points de vue et de destins.

Printemps

Gokuaku Ganbo

Comment ça, on est sur le fameux créneau du lundi soir 9h et on n’a pas de beau gosse dans le premier rôle de ce drama ?! :p Ono Machiko doit vraiment avoir la cote, j’ai été assez surprise. Je n’ai pas assez vu le drama pour me souvenir de quoi que ce soit, mais à la lecture du synopsis j’hésite à le regarder : j’ai généralement assez de mal avec la manière dont sont abordées les histoires d’argent dans les drama pas sérieux (Gakeppuchi no Eri, Binbo danshi et même dans une certaine mesure 11 nin mo iru). J’ai besoin de garanties ! (d’un avis, quoi ^^).gokuaku ganbo

Mozu

TBS et WOWOW se sont associé une nouvelle fois et ont repris les deux mêmes acteurs que dans Double Face, que je n’ai toujours pas vu. Cette fois, c’était une série en deux saisons diffusées consécutivement sur chacune des chaines. Rien que le principe et le casting (Kagawa Teruyuki et Nishijima Hidetoshi) me suffisent !

Zoku saigo kara nibanme no koi

J’étais tellement à la ramasse question actualité drama (mais vous voyez que j’essaie d’arranger ça !) que j’ai réalisé qu’il y avait une suite au génial Saigo kara nibanme no koi en tombant par hasard sur un épisode un jeudi soir ! Et même pas le premier en plus ! Le spécial de l’automne 2012 montrait bien que la série avait eu du succès, mais je n’aurais jamais imaginé une deuxième saison ! Je ne m’attends pas à ce que ça soit aussi bien, mais évidemment je tenterai !

Alice no toge

Ce drama où celle qui tient le premier rôle est une Ueno Juri presque méconnaissable a attiré ma curiosité à la télé mais aussi par les bons échos que j’en ai eu sur Twitter. Je n’attends pas un truc révolutionnaire, mais si les ficelles ne sont pas trop grosses, ça doit bien se regarder.alice no toge

Long Goodbye

Par un bon hasard, nous étions devant la télé lorsque le premier épisode de ce drama est passé. Il ne fait que 5 épisodes, j’aurais donc pu essayer de le suivre, et c’est ce que mon mari, lui, a fait. Enfin, essayé, car on en a loupé, c’est sûr. Moi, pendant ce temps-là, je regardais une série que je pouvais suivre correctement sur mon ordi :D.

Une adaptation de roman étranger à la télé japonaise, ce n’est pas commun. Ajoutez un bon casting (Ayano Go a la cote en ce moment et je comprends pourquoi :D) et une ambiance 50’s franchement convaincante (la NHK sait y faire quand même), le résultat c’est qu’il faudra que je me repenche là-dessus sérieusement !

55 sai kara no Hello Life

Malgré la différence d’ambiance, quand j’ai vu le titre de ce drama sur la NHK j’ai tout de suite fait le rapprochement avec 13 sai no Hello Work. Et en effet, il s’agit aussi d’une adaptation de Murakami Ryû ! Le casting est alléchant, et l’ambiance presque documentaire que j’ai entraperçue me tente beaucoup.55 sai no hello life

Eté

Hero 2

Comme Fuji TV s’est rendu compte que les derniers rôles de Kimu dans des drama inédits étaient franchement bof, ils se sont dit tiens, allons au fond des tiroirs chercher un vieux drama qui a bien marché ! Sérieusement, j’avais bien apprécié Hero quand je l’ai vu il y a quelques années, mais pourquoi chercher à faire une suite tant d’années après et la présenter comme série vedette de l’été ? En plus, y’a même plus Matsu Takako ni Abe Hiroshi !

GTO 2

Encore plus fort, la suite du remake ! Le département drama de Fuji TV est sacrément en crise on dirait !  C’était vraiment histoire d’illustrer le manque total d’inspiration de la saison, puisque de toute façon, ça ne m’intéresse pas. Si je touche à GTO un jour ça sera pour lire le manga original.

Tokyo Scarlet

J’ai décidé que je voulais regarder ce drama juste à cause de sa chanson thème ! C’est en effet moumoon qui s’en charge. Bon, j’avoue que je suis pas du tout sûre d’aimer vu que c’est du policier. Mais le casting me déplait pas, et il faut voir comment la question d’actualité des femmes dans des postes à responsabilité est traitée, si elle dépasse le cadre de la police ou pas du tout.

Seijo

J’ai vu quelques extraits de ce drama et il m’a pas mal attirée. Faut dire que le genre drame/mystère quand c’est pas trop mal mis en scène et joué, ça intrigue  facilement !seijo

Kodoku no gurume 4

Evidemment, cette suite-là, je ne vais pas la critiquer ! 🙂 Je ne pensais quand même pas que ça irait si loin : ^^

Mozu 2

Je fais les choses bien (:p) donc je mentionne la deuxième partie de la série ici après avoir parlé de la première pour la saison de printemps :).

Dôsôsei

J’ai encore eu le bon timing pour ce drama parce que je suis tombée sur le début du premier épisode. Et là, surprise, ça se passe dans mon quartier, à Nakano ! J’aurais bien aimé croiser Arata ou Matsuoka Masahiro en rentrant du boulot dis donc ! :p. Cette histoire d’hommes et de femmes qui à quarante ans s’aperçoivent en revoyant leurs camarades de collège qu’ils ne sont pas satisfaits de leur vie, ça me tente bien. En passant, il s’agit encore d’une adaptation de manga !dososei

Hirugao

Une jeune femme jouée par l’innocente Ueto Aya qui trompe son mari à cause de la mauvaise influence d’une autre femme jouée par la fatale Kichise Michiko ? Et ça se dit remake d’un certain film français des années 60 ? Ben oui, quand même, je suis curieuse de voir ce que ça peut donner !

Kazokugari

Les drama du vendredi 22h sur TBS sont sûrement ceux sur lesquels je tombe le plus souvent (donc oui je suis une vieille qui sent le renfermé, je ne fais pas la fête le vendredi soir :p). En voyant Matsuyuki Yasuko dans une histoire clairement dramatique, je me suis demandé si ça lui était arrivé de jouer dans des comédies ^^. Par contre, ce qui m’a fait un peu tiquer et me fera toujours tiquer, c’est Itô Atsushi : il a une bonne tête ce petit gars, mais c’est la même dans tous ses rôles…kazokugari

Oyaji no senaka

Voilà au moins un concept intéressant ! Acteurs, scénariste et réalisateur sont différents à chaque épisode, seul le thème des histoires est commun : la relation entre un père et son fils ou sa fille. Cela doit forcément bien se regarder !

Wakamonotachi 2014

Et bim, du remake ! Mais bon, je ne peux pas dire grand chose : vu qu’il s’agit à l’origine d’un drama des années 60, bien sûr je ne l’ai pas vu. Et puis, vlà le casting ! Surtout Tsumabuki-kun, ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu !

Automne – Enfin, on arrive sur du frais ! ^^

Nobunaga Concerto

Oh, comme de par hasard, une adaptation de manga ! Je sais que ce type de production a toujours concerné une proportion certaines des drama, mais quand même, depuis l’année dernière j’ai l’impression qu’il y en a beaucoup !

Là, je dois dire que si on me colle une histoire de voyage dans le temps et d’alter ego dans une autre époque, je veux voir ce que ça donne ! Evidemment, ça me fait penser à JIN, sauf que là on sera à l’époque Sengoku. Oguri Shun n’est plus mon chouchou comme à mes débuts dramatesques, mais je pense qu’on peut compter sur lui.

Suteki na sen taxi

Mais qui ne voudrait pas monter dans un taxi conduit par Takenouchi Yutaka ? :D. Le concept me rappelle celui d’un drama vu récemment et dont je parlerai prochainement (pas dans un an, je promets :p).suteki na sen taxi

Shinya Shokudou 3

Je me demandais justement si tout le contenu du manga avait été adapté ou s’il restait de quoi aller plus loin que la deuxième saison. Voilà la réponse ! ^^

 

Sayonara watashi

Synopsis : OK ; casting : OK ; scénariste : Okada Yoshikazu –> Je prends !

Subete ga F ni naru

Mais voilà une affiche bien sexy pour une série d’enquête ! Si la réalisation suit vraiment un style qui se démarque comme c’est suggéré, je veux bien essayer. Il s’agit cette fois d’une adaptation de roman. On devrait au moins avoir une bonne ambiance sonore vu que c’est Kawai Kenji qui s’occupe de l’OST.subete ga f ni naru

Dear sister

Une histoire de soeurs plutôt qu’une romance centrée sur un seul personnage féminin ou un groupe de potes ? Ca peut le faire.

N no tame ni

Décidément, on dirait que les romans de Minato Kanae sont autant adaptés que ceux de Higashino Keigo maintenant ! Et pas étonnant de retrouver cette adaptation drama au créneau vendredi 22h de TBS !

Gomen ne seishun!

Le scénariste Kudô Kankurô remet le couvert ! Même si apparemment sa tribu d’acteurs fétiches n’est pas de la partie, je veux évidemment voir ce que ça donne :).gomen ne seishun

5 commentaires sur Bla bla drama #29 : Passage en revue express des saisons 2014

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Le manga « aujourd’hui je ne vais pas au travail » a été aussi adapté en drama et la diffusion débute en novembre ! J’ai trop hâte parce que l’histoire est vraiment chouette (une trentenaire célibataire tombe amoureuse d’un petit jeune qui vient dans sa boite en baito ^^).

    Écrit par : Amelie Marie | 21.10.2014

    J’ai bien entendu parler de ce drama, le nom m’a intriguée mais le synopsis m’a pas plus bottée que ça alors je ne l’ai pas mis sur ma liste vu qu’elle est déjà bien trop longue 😀
    Je suis tombée dessus par hasard la semaine dernière et j’ai pas trop accroché. J’aime beaucoup Ayase Haruka mais les autres acteurs m’ont semblé d’un niveau inférieur. En fait si j’avais pas su que c’était adapté d’un manga je l’aurais deviné, on a l’impression de voir des bulles avec du texte quand les personnages parlent :D. Il y a plein d’adaptations de manga en drama que j’ai adorées mais maintenant je me méfie quand même un peu. Après si je vois une super critique avec des vrais arguments, je reverrai mon jugement c’est clair ! ^^

    Écrit par : Katzina | 19.11.2014

  2. Il est peut-être un peu tard pour commenter sur les dramas d’il y a 2 ans, mais tant pis !

    Shitsuren Chocolatier est l’un de mes premiers drama, et pour moi ce qui est vraiment sorti du lot est l’interprétation de Satomi Ishihara. On a vraiment envie de haïr son personnage mais tout le long elle réussit à montrer un côté très fragile et « qui ne veut pas faire de mal », on comprend que le personnage principal ne puisse pas lui résister, et que tout le monde la déteste sans pouvoir s’empêcher de vouloir la protéger. J’ai eu des envies de chocolat avec cette série, mais je déconseillerais de regarder la série parce qu’on aime le chocolat. C’est assez déprimant, tous les personnages décident d’être malheureux donc c’est un peu dur à regarder, mais c’est mon premier drama « sérieux » (si on compare à Gokusen) et j’ai été très agréablement surprise.

    Kodoku no Gurume et Shinya Shokudo, ils pourraient faire 100 saisons, je continuerais à regarder (j’imagine que le film Shinya Shokudo signifie la fin de la série ? ça me rend triste d’y penser). J’espère qu’il y aura une saison 6 de Kodoku, et je reregarderai certainement Shinya Shokudo, qui est longtemps resté mon drama préféré.

    Subete ga F ni naru, je n’ai pas réussi à finir. Les derniers épisodes de l’anime sont vraiment bien malgré un démarrage lent, peut-être que c’est pareil pour le drama ? Je n’ai pas été très convaincue par Emi Takei.

    N no tame ni : mon drama préféré (qui a détroné Shinya Shokudo).
    Les acteurs sont exceptionnels (tous, mais Nana Eikura et Masataka Kubota en particulier), le suspense est là jusqu’au dernier épisode, les rebondissements sont bien choisis, la psychologie des personnages est très développée et la partie sur leur jeunesse, sur la perte de l’insouciance est extrêmement touchante et réaliste sans jamais être larmoyante. Les personnages sont complexes, souvent difficiles à comprendre, il est impossible de les qualifier de bons ou mauvais, mais ils sont d’un réalisme frappant. Je ne saurais pas dire si je préfère la partie sur l’enquête du meurtre, ou la partie sur la vie des personnages, tant tout a été soigneusement bien développé. La réalisation est très belle et la musique de Masaru Yokoyama est exceptionnelle.
    J’ai hâte de lire Confessions de Kanae Minato (le film était très sympa), et je croise les doigts pour que d’autres de ses romans soient traduits !

    • Mais non, il n’est jamais trop tard ! ^^
      J’ai très peu vu Ishihara Satomi et je n’ai pas vraiment envie de la voir car il y a quelque chose qui m’agace chez elle. Mais je l’imagine très bien faire la peste car dans Kimi wa pet elle était déjà assez douée pour ça !
      Tu fais bien de me reparler du film de Shinya Shokudô, je l’avais oublié celui-là ! Mais bon, d’abord, je n’ai toujours pas vu la S3 ! Pour Kodoku no gurume, j’ai encore les 2 dernières saisons. Et il y a des épisodes spéciaux aussi ! J’en avais vu un sur Asahikawa et j’ai vu récemment qu’il y en aurait un sur le Tohoku cet été !
      J’ai déjà entendu beaucoup de bien de N no tame ni, tu me donnes encore plus envie de m’y mettre ! Je n’ai vu Kubota Masataka que dans deux drama (dont l’asadora Hanako to Anne) mais je l’ai trouvé très sympa ! C’est chouette si un éditeur français s’intéresse à Minato Kanae, peut-être qu’il y aura Shokuzai après vu que le drama/film est déjà connu en France !

      • Kimi wa pet m’a laissé de vagues souvenirs (et je ne suis pas sûre d’avoir reconnu Satomi avant de voir le casting sur AsianWiki), le premier épisode était très prometteur mais le reste ne m’a pas convaincue.

        J’ai vu 2 épisodes spéciaux de Kodoku, vraiment sympa ! J’ai également tendance à privilégier d’autres drama par rapport à ces 2 là, mais comme je n’ai pas regardé grand chose en ce début d’année j’ai pu tout finir.
        Super si Kodoku prévoit quelque chose pour cet été, merci de l’info !
        Je ne sais pas si tu connais, mais il y a une version « féminine » de Kodoku, Wakakozake, où l’héroïne est une OL qui aime dîner… en solitaire dans de bons restaurants (qui existent, comme dans Kodoku)… à Tokyo, mais contrairement à Goro elle aime boire (à la fin on présente aussi les alcools qu’elle a choisi) et la série est très « girly », c’est également adapté d’un manga.
        Il y a aussi une série très courte (4 épisodes je crois + SP) sur les ramen, Ramen Daisuki Koizumi-san, encore une fois très girly, sur une lycéenne passionnée de ramen, et avec certaines musiques dangereusement proches de celles de Kodoku… Dans ces deux séries les personnages font beaucoup plus « cliché » et les acteurs surjouent à fond, mais on apprend pas mal de choses et la nourriture est très appétissante. Les épisodes peuvent se regarder indépendamment les uns des autres, bref tout semble très très inspiré de Kodoku.

        J’aimerais continuer Hanako to Anne, mon copain n’a pas du tout accroché alors c’est en suspens.
        J’ai découvert Kubota Masataka dans Death Note, où malgré un premier épisode avec un script médiocre, des effets spéciaux douteux, des dialogues peu convainquants, il a réussi à me convaincre de regarder la suite (bien meilleure). Sa performance est hallucinante dans ce drama.

        Malheureusement les romans de Minato Kanae ne semblent pas être traduits en français, je vais lire Confessions en anglais. Dans le genre mystère/enquête policière, je viens de dévorer 64 de Yokoyama Hideo, en attendant de pouvoir regarder les deux films qui sont sortis récemment au Japon. Shokuzai n’est malheureusement pas encore traduit, je n’ai pas encore vu l’adaptation, mais si tu as aimé la complexité et la maîtrise de l’histoire, et une certaine analyse de l’âme humaine dans Shokuzai, N no tame ni pourrait fortement te plaire.

        • Bon, je vais noter ce que tu me recommandes dans ma liste drama de bouffe ! 😀
          J’avais repéré le drama de 64; je ne savais pas qu’il y avais aussi des films ! J’ai justement entendu aujourd’hui que le roman était nominé pour un prix à l’étranger mais j’ai oublié lequel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*