23 janvier 2018

Bla bla drama #34 : Nouvelle année, nouvelle saison ! Que retenir pour l’hiver 2016 ?

drama japonais hiver 2016

Le moment est déjà venu d’entamer une nouvelle saison, et comme les couches n’ont pas encore eu raison de moi j’ai réussi à faire mes petits repérages à temps pour prendre les mesures nécessaires afin de ne pas louper ce qu’il pourrait y avoir d’intéressant. Et au milieu de toutes les habituelles séries d’enquêtes et adaptations en tous genres, certaines dont on ne sait quoi penser en lisant leur « fiche d’identité », d’autres qui passent d’office à la trappe pour une raison ou même plein, il y a certainement quelques séries à retenir. Et ça tombe bien, car c’est très pratique d’avoir un épisode prêt sur le disque dur à mater tranquillement installée dans le canapé pendant les repas du petit monsieur :).

Itsuka kono koi wo omoidashite kitto naite shimau

On attaque direct par le drama que j’attends le plus pour cet hiver et que je vais certainement suivre en cours de diffusion. Pour cette saison, le drama du créneau lundi 21h de Fuji TV a un nom à rallonge difficile à mémoriser certes, mais il a surtout un scénario signé Sakamoto Yûji. C’est vrai que du coup, je n’ai toujours pas vu Mondai no aru restaurant ni Woman, mais là, je suis curieuse de savoir ce que ça va donner. Surtout que le cast, à commencer par les deux acteurs principaux (Kôra Kengo et Arimura Katsumi), est plutôt alléchant.

itsuka kono koi wo omoidashite kitto naite shimau

Haburashi

Cette adaptation de roman proposée par la NHK dispose d’un duo d’actrices principales (Uchida Yûki et Ikewaki Chizuru) qui me tente bien. Et vu que je ne me lasse pas des histoires de femmes et de société, le thème m’emballe bien aussi. Un petit peu de mystère par-dessus ça, ça devrait donc être pas mal !haburashi onna tomodachi

Otousan to yobasete

Je ne sais pas si c’est la peine de le préciser parce que je choisis presque tous mes drama comme ça, mais ce qui m’attire d’abord dans celui-ci, ce sont les deux acteurs principaux. J’imagine très bien Endô Kenichi et Watabe Atsurô se bouffer le nez car l’un veut épouser la fille de l’autre. Bien sûr, ça ne peut bien marcher que si le scénario et la réalisation suivent ^^.otousan to yobasete

Dame na watashi ni koi shite kudasai

Mais oui, vous l’avez deviné, c’est uniquement pour Fukada Kyôko que je m’intéresse à ce drama ! Non, pas vraiment en fait (est-ce qu’on peut vraiment vouloir ça ?? :p). Non, en fait, c’est plutôt la présence de Dean Fujioka qui a attiré mon attention. Je ne le connaissais pas jusqu’à peu, mais il joue dans Asa ga kita, l’asadora qui passe en ce moment et je le trouve bien sympa (beaucoup plus que l’actrice principale en tout cas XD). Après, on a affaire à une adaptation de manga, et je ne peux pas m’empêcher de redire que même s’il y en a que j’ai beaucoup appréciées, j’ai tendance à me méfier depuis quelque temps.dame na watashi ni koi shite kudasai

Higanbana

Je lis le synposis de DramaWiki, j’y vois le mot « émotion », je regarde le casting j’y vois en tête le nom de Horikita Maki, et là je me dis qu’il y a un problème. Je sais que j’ai vraiment une dent contre elle et que je ne peux pas être objective, mais franchement, elle n’a ni charisme ni talent d’actrice. Dommage, car elle semble être bien entourée, et cette série policière a des allures de Strawberry Night bien qu’il s’agisse apparemment d’un scénario original et pas d’une adaptation de roman. Même le nom est classe : higanbana, c’est une fleur que j’adore et qui ressemble à ça.higanbana

Fragile

Puisqu’une saison drama avec une seule adaptation de manga ça n’existe pas, en voici une autre ! Mais là, c’est certain que je prends ! Déjà parce que le genre est bien différent, et en plus parce que le premier rôle est tenu par Nagase Tomoya.  Je viens de me rendre compte qu’il n’avait pas tourné depuis Kurokouchi, que je n’ai pas encore vu mais qui est bien sûr sur ma liste. Du coup, vu le synopsis, il semble évident que le drama tombe dans la catégorie 1 cas par épisode et qu’il va donc sûrement falloir faire avec des personnages pas assez développés car l’adaptation n’est que partielle, mais ça ne me coupe pas l’envie de tenter le coup ^^.fragile drama

Naomi to Kanako

Décidément, Uchida Yûki semble avoir la cote cette saison ! Et là encore, elle forme un duo avec une autre actrice, Hirosue Ryôko cette fois, pour une autre adaptation de roman diffusée le jeudi à 22h sur Fuji TV. Là encore je suis partante car le synopsis me fait penser aux histoires de Natsuo Kirino bien que l’oeuvre originale ne soit pas d’elle. Et j’ai également remarqué que l’OST a été confié à Gabriele Roberto, que j’ai adoré dans SPEC.naomi to kanako

Watashi wo hanasanaide

En traduisant littéralement le titre de ce drama dans ma tête, je me suis dit : ça me dit quelque chose ! Et ce n’est pas pour rien, car il s’agit bien de l’adaptation de Never let me go (Auprès de moi toujours) de Kazuo Ishiguro. Ca fait pas mal de temps que je veux lire ce roman vu que j’en ai déjà lu deux autres de l’auteur (je l’ai vu il y a quelques semaines dans une émission sur la NHK et je l’ai trouvé super intéressant !), du coup l’incontournable question de savoir s’il faut lire avant de voir ou voir avant de lire se pose ^^. J’avais à peine reconnu Miura Haruma sur l’affiche, parce que je l’ai peu vu mais surtout parce qu’il me semble qu’il a changé ! Bien sûr, la présence d’Ayase Haruka est loin de me déplaire, et j’apprécie plutôt Mizukawa Asami.watashi wo hanasanaide

Tokyo Sentimental

Je suis tombée sur la bande annonce de cette série sur TV Tokyo et elle a éveillé ma curiosité. J’avais apprécié Yoshida Kotaro dans Hanako to Anne, et cette histoire de romance de cinquantenaires avec pour cadre une boutique de dango ça me tente bien ! Apparemment, un feuilleton en un seul épisode avait déjà été fait par TV Tokyo en 2014.tokyo sentimental

Kaito Yamaneko

Je ne sais pas trop quoi penser de cette histoire de super voleur justicier adaptée d’une série de light novel. J’ai rien contre le casting, et NTV diffuse souvent des trucs pas mal le samedi soir, mais bon voilà, il y a du monde au portillon !kaito yamaneko

Nigeru onna

Avec un titre qui se traduit littéralement par La femme qui s’enfuit, pas étonnant que ce drama ait l’air d’un Fugitif au féminin. Sauf que l’héroïne a doublement pas de bol car apparemment elle vient déjà de passer 8 années en taule pour un crime qu’elle n’a pas commis ! J’aime beaucoup Mizuno Miki alors ça me tente bien. Sauf que le premier épisode est déjà passé -__-.nigeru onna

Arechi no koi

Comme je l’ai déjà dit, je m’arrête peu sur les séries WOWOW car elles sont à peu près toutes potentiellement intéressantes. Mais là, mon attention a été particulièrement attirée : une histoire d’amour entre Toyokawa Etsushi et Suzuki Kyôka, c’est forcément la grande classe ! ^^.arechi no koi

Sanada Maru

Les taiga m’intéressent tous potentiellement (sauf si peut-être Horikita Maki a le premier rôle, mais bon pitié elle a déjà eu son asadora :p), et celui de 2016 ne fera pas exception étant donné que j’ai appris à apprécier Sakai Masato. Mais ça ne sera pas pour tout de suite, c’est clair. Déjà parce que je n’ai pas du tout fini Hana Moyu (le retard s’est accumulé au cours des semaines !), et ensuite parce que comme j’ai vu Gou récemment, je ne sais que trop bien comment se termine l’histoire de Sanada Yukimura. En même temps, vu qu’en gros les taiga alternent entre Sengoku et Bakumatsu, il y a un moment où on connait déjà le sort de tous les principaux protagonistes XD.sanada maru

Kamogawa Shokudô

De la tranche de vie et de la bouffe, voilà ce que semble promettre ce drama. Il ne m’en faudrait pas davantage, mais il se trouve qu’en plus la sympathique Kutsuna Shiori y tient le rôle principal. kamogawa shokudo

?Kazoku no katachi

Il y a du beau monde dans le drama du dimanche soir de TBS (Ueno Juri et Katori Shingo en tête) ! Comme le synopsis n’apporte pas grand chose, il faudra se fier à l’ambiance comédie et famille qu’on semble nous proposer.

kazoku no katachi

Je m’aperçois qu’en fait je retiens pas mal de choses et que du coup c’est pas plus mal que je ne fasse pas une revue vraiment exhaustive du programme télé. Ca donne l’impression que la saison s’annonce bonne, mais mes critères sont sûrement trop peu sévères, et en tout cas on ne peut pas juger que sur le papier. Je devrais regarder plus les bandes annonces tiens, flemmarde que je suis ^^.

2 commentaires sur Bla bla drama #34 : Nouvelle année, nouvelle saison ! Que retenir pour l’hiver 2016 ?

  1. Salut Katzina, et merci pour cet article ! J’avais envie de blablater moi aussi sur les dramas de cet hiver. ^_^
    Quatre dramas ont retenu mon attention, et c’est beaucoup pour moi, je vais sans doute devoir en abonner un ou deux.

    Naomi to Kanako : j’ai adoré le premier épisode, j’ai trouvé qu’il parlait de la violence conjugale avec beaucoup de pudeur. Et j’ai aussi adoré la performance d’Hirosue Ryoko que je vois pour la première fois dans un drama. Bref, j’attends le second épisode avec impatience !

    Watashi wo hanasanaide : là par contre, j’ai beaucoup moins accroché. Au départ, c’est le casting qui m’a motivée à regarder (j’aime beaucoup les trois), pas l’histoire. Et du coup, vu que le premier épisode s’est focalisé sur l’enfance des personnages principaux, ben on ne les a pas vus ces acteurs tant attendus… De plus, c’est très très lent comme histoire, comme le roman en fait. Les histoires lentes ne me dérangent pas toujours, mais quand rien, absolument rien ne se passe, c’est sans intérêt pour moi. Je regarderai le deuxième épisode quand même, mais je sens que c’est le premier drama que je vais laisser tomber.

    Tokyo sentimental : j’ai trouvé le premier épisode sympa, sans plus. Ce n’est pas très long, on découvre des coins de Tokyo sympa (ma motivation pour regarder ce drama au départ) et on parle d’un sujet qui m’intéresse, les histoires des amours des séniors. Un premier épisode pas transcendant, mais ça se laisse regarder.

    Sanadamaru : ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé un taira, mais là le personnage historique m’intéressait et Sakai Masato fait partie de mes acteurs préférés alors… J’hésitais à me lancer, parce que je pensais ne rien comprendre, mais à ma grande surprise j’ai bien suivi (en même temps, quand tu sais un peu ce qui va arriver, c’est normal…). J’ai regardé les deux premiers épisodes, je les ai adorés. J’apprends plein de choses et en même temps je passe un bon moment. J’ai tellement accroché que j’attends chaque dimanche avec impatience et que je suis un peu déçu quand j’ai une sortie de prévue…

    • Merci d’avoir partagé tes impressions, surtout qu’il s’agit de quatre des séries qui m’intéressent ! En effet, quatre drama en même temps, c’est dur !
      C’est bon à savoir que le taiga est pas trop compliqué à suivre, car j’ai trouvé que c’était le cas de celui de l’année dernière (et apparemment ce n’est pas qu’une question de niveau de langue !) et c’est en partie pour ça que je ne l’ai pas encore terminé ! Je n’ai pas du tout été étonnée quand j’ai appris que Sakai avait été choisi pour le rôle principal, il a l’envergure qu’il faut ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*