23 octobre 2018

Bla bla drama #36 : La saison d’été 2016 ne semble pas transpirer l’originalité !

drama japonais été 2016

Et voilà, comme si souvent, j’ai de nouveau loupé le début de la nouvelle saison drama, et bien, cette fois ! En plus, je n’ai du coup rien suivi au printemps : j’avais enregistré et regardé les premiers épisodes de 2 séries qui m’ont pas mal convaincue mais j’ai oublié de programmer la suite, du coup je me suis contentée de séries plus anciennes car évidemment il y a de quoi faire de ce côté (surtout quand je me mets à faire des revisionnages ! ^^).Oui bon, j’ai l’air bien sévère avec mon titre alors qu’au bout du compte j’ai quand même repéré des trucs pour cette saison d’été, mais globalement il y a quand même beaucoup de « pourquoi pas » et seulement quelques séries que je suis certaine pour l’instant de vraiment tenter un jour. Comme d’habitude mon passage en revue est loin d’être exhaustif, surtout que cela devient de plus en plus dur d’avoir une vue d’ensemble de la saison vu qu’il y a par exemple Netflix qui se met aussi à produire des drama ! Il s’agit simplement de rester un peu connectée avec l’actualité drama car je ne suivrai donc de nouveau rien en cours de saison et si j’ai vraiment loupé quelque chose je compte sur la blogosphère et la tweetosphère pour me le faire découvrir ^^.

sukina hito ga iru koto

?Suki na hito ga iru koto

Aucune prise de risque cette saison de la part de Fuji TV pour son créneau vedette du lundi soir : de la romance la plus classique qui soit ! Ce drama ne s’annonce pas du tout plus mauvais qu’un autre, mais il n’a pas assez d’arguments pour moi, même si on m’a récemment dit que Yamazaki Kentô était capable de beaucoup mieux que ce qu’il a fait dans Mare.

drama onON

Une série policière adaptée d’un roman qui semble réunir tous les ingrédients les plus classiques : une intelligence au-dessus de la moyenne, une habitude bizarre, une manière particulière de résoudre une enquête, et un parent décédé qui j’en suis certaine y est pour quelque chose dans sa vocation. Mais je doute que ça soit à la hauteur d’un Strawberry night ou d’un SPEC ! Et puis dans tous les cas, je n’ai pas envie de voir Haru !

seisei suru hodo aishiteru?Seisei suru hodo aishiteru

Un autre drama dont le titre transpire la romance ! Et cette fois, c’est une adaptation de manga. Je me suis dit en voyant Tackey à l’affiche que ça faisait un bail qu’on l’avait pas vu, mais en fait il a fait des drama récemment, c’est juste que c’était un genre un peu différent. A part ça, je dis pas non, mais je dis pas vraiment oui non plus. On notera que Takei Emi aime décidément bien être très proche de son partenaire sur les affiches de drama :).

furenaba ochinFurenaba ochin

Cette histoire de mère au foyer qui se sent apparemment piégée dans son rôle et va apparemment se trouver un amant éveille pas mal ma curiosité. On pourrait croire une adaptation de roman mais il s’agit en fait d’un manga.

ie uru onna?Ie uru onna

Il serait intéressant de faire une liste de tous les métiers qui ont été le sujet d’un drama japonais jusqu’ici. Un paquet, c’est certain ! Pas étonnant que les agents immobiliers aient le droit à leur série en tout cas. Je suis curieuse de voir ce qu’on nous raconte par rapport à ma petite expérience du marché de l’immobilier japonais, mais ce n’est pas du tout une priorité. En fait, je n’ai jamais vraiment fait ça, mais je me dis que ça pourrait être un drama à regarder d’un oeil en faisant autre chose !

onnatachi no tokusou saizensen?Onnatachi no tokusou saizensen

Ce drama policier a le mérite de nous proposer une équipe d’enquêteuses qui a l’air assez originale, et le trio d’actrices me botte pas mal. Mais je ne suis pas sûre que cela soit suffisant pour qu’il se démarque vraiment des autres séries du genre.

hajimemashite aishiteimasuHajimemashite, aishiteimasu

Je viens de dire du bien du drama que Yukawa Kazuhiko avait écrit pour l’automne dernier, je vais publier un billet sur un de ses drama plus anciens dans les semaines qui vienne, il est donc évident que j’ai envie de regarder ce nouveau drama dont il est le scénariste. Surtout que c’est Ono Machiko qui joue le rôle féminin principal, et qu’elle a apparemment aussi participé à l’écriture du scénario ! Il s’agit de l’histoire d’un couple qui va adopter un enfant de cinq ans, je suis certaine que Yukawa va encore nous offrir des éléments de réflexion intéressants sur les liens familiaux. En plus, c’est la même compositrice que pour Gisou no fuufu qui est aux commandes de l’OST. Ca aurait été encore plus parfait si le concepteur de l’affiche maîtrisait Photoshop car on reconnaît à peine Ono Machiko et pas beaucoup plus Eguchi Yôsuke !

eigyo bucho kira natsukoEigyô buchô Kira Natsuko

Je suis évidemment intéressée par ce drama dont l’héroïne chercher à conjuguer carrière et vie de famille en reprenant son travail après un congé parental de trois ans. J’imagine que dès qu’il y a un problème on va lui dire que c’est parce que son rôle de mère empiète sur son travail alors qu’on lui a tout simplement confié un poste dans un domaine où elle n’a pas d’expérience. Je suis tombée sur un épisode et j’ai regardé quelque minutes, on a le droit à la connasse de belle-mère qui dit que la place d’une mère n’est pas au travail mais à la maison et que ça ne se fait pas de confier son enfant à une étrangère (la baby sitter, donc). Et son cher fils (donc le mari de l’héroïne) qui s’écrase, bien sûr. Il faut voir ce qu’on nous propose de répondre à ce genre de choses ! J’ai peur en tout cas que les histoires de boulot tournent un peu trop en rond avec le schéma d’un problème à résoudre par épisode. Mais sinon le cast bien sympa (Matsushima Nanako, Harada Taizo et Matsuda Ryûhei pour ne citer qu’eux) !

isan sozoku bengoshi kakizaki shinichiIsan sôzoku bengoshi Kakizaki Shinichi

Vous vouliez un autre drama dont le titre est métier + nom du perso principal ? Le voilà ! Je voudrais bien revoir Mikami Hiroshi mais cette histoire d’avocat qui se spécialise en succession ça me tente pas vraiment. Ca n’a pas l’air super sérieux certes, mais il faudrait que ça soit super méga drôle pour que je passe au-delà de l’éternel schéma d’un cas par épisode qu’on retrouve à coup sûr ici.

yassanYassan

Un drama de bouffe ? Je prends ! Je n’ai pas tant vu que ça Ihara Tsuyoshi et Emoto Tasuku mais je sens que leur duo peut bien fonctionner !

kami no shita wo motsu otoko?Kami no shita wo motsu otoko

Quand j’ai lu le titre de ce drama (l’homme à la langue de dieu), j’ai cru que c’était un autre drama de bouffe. Mais en fait, d’après le synopsis, c’est un drama policier ! Vu qu’il s’agit apparemment d’une seule enquête, ça pourrait déjà mieux passer. Et puis ça a l’air assez décalé, ça me fait penser à Atami no Sousakan même si au bout du compte c’est sûrement très différent. Comme je me suis un peu réconciliée avec Mukai Osamu, ce n’est pas sa présence dans le rôle principal qui me gênerait.

gu ra meGu Ra Me!

Ah, encore un drama de bouffe ! Mais bon, je crois que ça sera sans moi, même si je n’ai rien contre Gouriki Ayame. Déjà, à la lecture du synopsis, on se dit que ça manque un peu d’originalité : après les cuisines de l’empereur dans Tenno nbo Ryôriban, on nous propose les cuisines du premier ministre. En plus, on m’a soufflé dans l’oreillette que ça ressemblait vachement à l’histoire d’un film français, Les saveurs du palais. En tout cas, le coup de la fille de 25 ans qui devient en gros conseillère du premier ministre, j’y crois pas trop. Se concentrer sur sa lutte dans un milieu machiste aurait suffit !

otoko meshiOtoko Meshi

Diffusée sur TV Tokyo au même créneau horaire que les saisons de Kodoku Gurume, voilà comme de par hasard… un drama de bouffe ! Mais de bouffe d’homme, de yakuza même on dirait. Sans surprise, il ne s’agit pas d’un scénario original mais d’une adaptation de roman. A tenter !

toki wo kakeru shojo?Toki wo kakeru shôjo

J’avais vu et beaucoup aimé le film d’animation La traversée du temps à sa sortie il y a déjà quelques années (non non pas la peine de préciser combien, je me prends déjà assez de coups de vieux comme ça :p). Je trouvais ça assez surprenant que le format drama soit choisi pour une nouvelle adaptation du roman original, mais en fait ce n’est pas la première fois, même la troisième au moins. Pourquoi pas, mais ça dépend vraiment si la réalisation parvient à créer une bonne ambiance !

kibogaoka no hitobitoKibôgaoka no hitobito

Yukawa Kazuhiko n’est pas le seul de mes scénaristes fétiches à être présent cette saison ! Okada Yoshikazu est lui aussi présent, et sur une chaîne qui n’est pas habituelle pour lui non plus puisqu’il s’agit de WOWOW. Avec cette histoire de famille endeuillée, je m’attends à une histoire dans le ton de Home Drama ou Yume no California.

non mama hakushoNon mama hakusho

J’aime beaucoup Suzuki Honami, et ce drama soulève une question de société qui commence à être abordée au Japon, notamment depuis les interventions d’actrices comme Yamaguchi Tomoko : les femmes qui ne souhaitent pas avoir d’enfant. Alors là, vu qu’on a une cinquantenaire  célibataire, on peut dire qu’on ne se mouille pas trop car il est sûrement « trop tard » et donc les gens doivent moins l’enquiquiner que si elle était dans la fin de la trentaine et avait quelqu’un !

hope drama?HOPE

Je devrais sélectionner d’office ce drama vu que la chanson thème est de Spitz ! Mais si d’un sens je trouve intéressant de voir évoluer un personnage qui ne suit pas le parcours traditionnel d’entrée sur le marché du travail parce que c’est peut-être une occasion de voir ce modèle aussi rigide que celui du mariage un peu remis en question, je ne suis pas très enthousiaste.

aogeba tototshi?Aogeba totoshi

Un professeur, des élèves difficiles, c’est vu des dizaines de fois et ça sent les bons sentiments à vingt kilomètres. Pourtant, le thème de la musique est plutôt attirant, et la musique utilisée dans le drama promet (Bump of Chicken pour la chanson thème, Takami Yu pour l’OST). Le casting, c’est pas non du tout, au contraire ! (Terao Akira et Tabe Mikako).

soshite daremo inakunattaSoshite, daremo inakunatta

Cette histoire d’homme dont l’identité est complètement effacée a de quoi éveiller la curiosité. Et en plus, ça a l’air d’être un scénario original, et pas une adaptation de roman ou de manga !

 

2 commentaires sur Bla bla drama #36 : La saison d’été 2016 ne semble pas transpirer l’originalité !

  1. C’est moi ou l’affiche de Aogeba totoshi reprend celle du cercle des poètes disparus ?? Dans le genre j’ai pas d’idées même pour l’affiche, c’est gagné….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*