14 décembre 2018

Bla bla drama #5 : La saison qui se termine

drama japonais

Ca faisait pas mal de temps que je pensais faire cette note, mais comme j’avais déjà plein d’autres choses à faire pour le blog, j’ai l’ai laissée de côté depuis quelque temps et du coup elle n’a plus le nom qu’elle aurait dû avoir ! On essaiera de s’y prendre un peu plus tôt pour la prochaine saison ^^.

Même si je ne les regarde pas dans l’immédiat, je me disais que ça serait sympa de dire deux mots sur les dramas en cours de diffusion au Japon, histoire de dire que je suis un peu l’actualité. C’est vraiment tentant de suivre la saison en cours, que ça soit pour les drama ou les anime, mais pour l’instant je ne suis toujours pas prête à sacrifier le visionnage de séries plus anciennes. Je vais finir par me prendre une année sabbatique pour rattraper tout mon retard :p

Bon, entrons un peu dans le vif du sujet ! Je vais tout simplement prendre les drama qui m’intéressent dans l’ordre dans lequel on les trouve sur cette page du DramaWki qui récapitule les séries japonaises de l’hiver 2010.

Même si la présence d’Aragaki Yui pourrait finir par me convaincre, je ne regarderai pas la deuxième saison de Code Blue étant donné que je ne me suis pas encore résolue à tenter la mission suicide que constituerait pour moi le visionnage de la première. Par contre, pour LIAR GAME 2, vu que la Tôda n’est pas accompagnée par le Yamapi et que j’avais bien apprécié la première saison, je pense que ça sera au programme.

Nakanai to kimeta hi a un thème pas franchement folichon, mais Fujiki Naohito oblige, ça me dit bien. Et puis Eikura Nana m’avait plutôt bien convaincue dans Mei-chan no shitsuji. Massuguna otoko me tente bien aussi, histoire de voir ce que vaut Satô Ryûta dans un premier rôle, lui qu’on a si souvent vu dans un second rôle. Peut-être un peu risqué vu qu’il est toujours un peu dans l’exagération, mais faut voir l’histoire et les autres personnages.

Dans la catégorie drama de femme dans la trentaine, Magerarenai onna me tente bien, surtout que le rôle principal y est tenu par Kanno Miho. Et puis bien que Dragon zakura ne m’ait pas laissé un souvenir impérissable, je suis curieuse de voir la suite, Angel Bank, qui apparemment laisse tomber le cadre du lycée et se centre autour du personnage de Momoko, toujours interprétée par Hasegawa Kyôko. Y’a plus Abe Hiroshi, dommage ^^.

Ensuite, j’en ai déjà parlé car il a débuté la saison dernière, cette saison d’hiver a vu la fin de Fumo Chitai, qui compte donc en tout 19 épisodes et que je devrais pas tarder à commencer. Pour ce qui est de Yamato Nadeshiko Shichi Henge, j’étais déjà pas très convaincue au départ, mais les quelques critiques que j’ai pu voir ne m’ont pas incité à changer d’avis. Sans même avoir regardé, j’ai déjà l’impression que l’ambiance est bien trop loin de celle de l’anime.

Je n’ai toujours pas vu la première saison de Bloody Monday et je pense que ça ne sera pas encore pour tout de suite, mais quand ça sera fait, si ça m’a assez plu, je devrais logiquement me pencher sur la deuxième saison. Et enfin, le drama Tokujo Kabachi!! me dit bien (ultime chance pour Horikita Maki ?), mais le problème c’est que c’est une suite, celle du drama Kabachitare, qui a un casting très alléchant mais que je n’arrive pour l’instant pas à trouver. C’est peut-être pas une suite si directe que ça, mais j’aimerais vraiment voir d’abord la première partie.

Voilà, c’est tout pour cette saison, et c’est déjà pas mal ! A venir comme je le disais en début de note une petite revue pour la saison de printemps qui va commencer. Et puis aussi un nouveau top 10 des séries à voir en priorité, car j’ai bientôt terminé la liste que j’avais faite en début d’année.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*