16 juillet 2018

Catch-up cinéma juin-juillet

age de glace 3

Voilà, comme d’habitude je suis pas fichue de faire des notes correctes sur les quelques films que je vais voir au cinéma ! Je sais pas pourquoi, avec tout ce qui est anime, drama, ou même films japonais j’y arrive, mais dès qu’il s’agit de quelque chose de plus connu, grand public ou je ne sais quoi, j’ai beaucoup plus de mal. Dire que c’est bien, pas de problème, même si je sais que tout le monde n’a pas aimé. De la même façon, si je trouvais un truc complètement pourri je pense que je ne me gênerait pas non plus pour le dire. Mais pour ce qui est de faire des critiques plus nuancées, d’avoir vraiment des arguments pour le pourquoi du comment, ben non. Bon, entrons dans le vif du sujet !

J’ai d’abord vu Etreintes brisées, le dernier Almodovar. Certains disent que c’est son meilleur film, d’autres que c’est un des moins bien, que c’est toujours la même chose. Je dirais juste que même si je suis loin d’avoir vu tous ses films, j’aime beaucoup son univers et que je n’ai pas du tout déçue même si je préfère sûrement Volver ou Tout sur ma mère.

Ensuite, Amerrika, que j’ai trouvé vraiment simple et touchant. Le film ne tombe pas dans la simple diabolisation des Américains ou des Israëliens, montre juste simplement les difficultés de cette mère et de son fils dans leur pays puis aux Etats-Unis et soulève ces questions d’identité par rapport à la religion, la couleur, la nation, qu’on a ou pas.

L’Age de glace est un peu un film d’animation culte pour moi, j’avais déjà bien aimé le deuxième du nom, j’ai donc sans hésiter été voir l’Age de Glace 3. Bien sûr, c’est un peu sans surprise et ce n’est pas le scénario qui compte, mais les personnages maintenant bien connus sont toujours aussi excellents, les situations et les dialogues aussi drôles, et les nouveaux personnages comme la belette borgne ou la dulcinée de Scrat viennent mettre aussi leur petit grain de sel.

Enfin, hier, je suis allée voir Public Enemies. Plus pour le côté époque que pour le côté fusillades, mais on ne peut être déçue pour aucun des deux ! J’ai repensé à l’Echange, qui se passe à la même époque et ne donne pas vraiment une meilleure image de la police américaine. Je n’ai pas vu tant de films que ça avec Johnny Depp mais je l’apprécie beaucoup et là il est vraiment excellent. La reconstitution des années 30 est superbe et la musique très belle. J’ai beaucoup aimé le contraste des quelques courts passages où l’on voit la campagne, avec une lumière particulière, quand Dillinger quitte la ville après un braquage ou après s’être évadé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*