20 avril 2018

[Japan Expo 2007] Cent mille otakus, et moi et moi et moi…

Vendredi dernier, je me suis levée à 6h du matin. Ca m’arrive vraiment, vraiment pas souvent de me lever à cette heure-là ! Faut vraiment qu’il y ait quelque chose d’important. Genre un train à prendre pour arriver à Paris assez tôt dans la matinée. J’ai donc pris mon train vers 7h45, et une heure et quelque plus tard, j’étais à Saint Lazare pour m’engouffrer dans les souterrains parisiens, direction le parc des expositions de Villepinte.

Quelques minutes avant dix heures j’étais arrivée à destination et j’ai pu commencer très tranquillement mon petit bain de foule. J’ai mis qu’une heure à rentrer alors que je suis arrivée à l’ouverture, pas mal non ?! Dès que j’ai été dans la place, j’ai mis en route ma procédure d’incrustage et j’ai appelé Kuroneko. Ouais, je suis à côté du gros lion orange de Naruto, là ? Ah, c’est pas un lion ? Bah, on s’en fout ! Après un premier petit tour des stands, on s’est rendu à la première conférence. Quand celle-ci a été terminée, il était déjà presque l’heure de se rendre à l’amphi pour voir Hironobu Sakaguchi.

Après ça, l’après-midi était déjà un peu avancé.  On a dû passer le reste de la journée à faire le tour du hall en long et en large et j’ai fait ma première tournée d’achats. A 18h30, déjà plein les pattes, on est sorti tranquillement. J’ai quitté le petit groupe à la gare du Nord pour me diriger vers le 18ème pour le concert d’Olivia. Plus de détails dans une autre note, mais je peux déjà dire que c’était une excellente soirée. J’ai pris ma place un peu au dernier moment car je ne pensais pas rester au Japan les trois jours, et ça me faisais aussi chier d’aller à un concert seule, mais là j’ai pu retrouver sur place un otaku de Mononoke-bt alors on a pu discuter un peu avant et après le concert.

Du coup, j’ai rejoint le Kuro au magnifique Etap Hotel de la porte de Vincennes vers minuit, et on s’est couché à plus d’une heure ! Cinq heures et quelques après, il était déjà l’heure de se lever ! On refait le petit circuit métro – RER et on recommence à faire la queue. Cette fois, j’étais pas toute seule, et tant mieux car on a mis un peu plus de temps à rentrer. Mais vu qu’il y avait plus de monde que la veille, pas étonnant. Au programme de la journée, conférence Capcom, un peu de cosplay, de concours d’AMV, et le Sushi Quiz.

Ces événements ont un grand avantage : on peut s’assoir ! C’est tellement fatigant de piétiner, de marcher en se trimballant toujours plus ou moins des sacs, même s’ils sont pas forcément lourds. Pendant l’aprè-midi, j’ai aussi quitté la petite bande pendant une bonne heure pour aller à la séance de dédicaces d’Olivia, qui avait lieu dans la Nana Room. Tant qu’à faire d’organiser une campagne marketing énorme comme Kaze le fait, je trouve que cette idée de reconstituer la pièce principale de l’apart des deux Nana était sympa. C’est d’ailleurs une des seules photos que j’ai prises, mon appareil étant presque mort (ça mériterait une note cette histoire…).

Pour finir la journée en beauté, quoi de mieux pour une bande de geek-o-takus qu’un resto japonais ? On en a trouvé un avenue de la République, Akira, où on nous a préparé une petite tablée de 12. J’ai pris un classique menu de makis et makis california, mais tout était bien bon, et l’accueil était bien aussi. Il était plus de 23h quand on est revenu à notre dortoir de la porte de Vincennes, enfin même Saint Mandé plus précisément. On avait dit qu’on se coucherait plus tôt que la veille mais c’était pas vraiment ça !

Du coup, on s’est levé plus tard. Trop du mal ! On a fait la queue encore plus longtemps que la veille, faut dire que c’était vraiment le bordel : quelques barrières ont sauté, et la file d’attente n’était plus une file mais un amas d’otakus, un vrai katamari ! Et à peine entrée, il aurait fallu que je refasse la queue pour retirer de l’argent ou faire le tirage au sort pour la dédicace de Sakaguchi ?! Je me suis résignée, de toute façon je n’avais pas eu de chance pour ça les deux jours précédents. Y’aurait dû avoir priorité aux anciens employés de Square Enix ! Oui, je sais, Sakaguchi est plus chez Square ^^. Il n’y avait pas vraiment d’événements qui m’intéressaient, alors ça a été principalement de la « promenade », surtout aux stands de goodies et autres contrefaçons made in Taiwan, et un peu de matage d’AMV, assis tranquillement.

Je crois que je saturais vraiment ! Alors un peu avant 16 heures, je me suis décidée à partir, pour avoir un train à 17h et être rentrée à la maison en fin d’après-midi. Ouah ! DODO ! Et voilà, c’est dingue tout ce qu’on peut écrire sans vraiment rien raconter !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*