Combien de paires ?

lys tokorozawa

Même si parfois ça ne se remarque pas tant que ça, dans ce blog je suis supposée raconter ma vie. Je veux dire, pas que parler de drama, d’anime, de jeux ou de livres, mais aussi dire des trucs vraiment inutiles et pas intéressants sur ma petite vie. Et c’est ce que j’ai envie de faire ce soir, parce que réfléchir à une critique d’anime ou de drama, c’est trop fatigant. Alors je vais parler de quelque choses de très important dans ma vie, qui me suit toute la journée, et n’est jamais loin même la nuit. Mes lunettes, quoi. Katzina, binoclarde depuis 24 ans.

Et que de souvenirs dans mes tendres années avec ces fidèles compagnes ! Ma mère m’a dit que quand j’étais petite j’aimais les balancer un peu partout, dans le rayon frais de l’Intermarché par exemple… Une fois à l’école, d’autres dangers se sont présentés, le plus grand étant les ballons. Ca a dû arriver deux fois qu’elles soient cassées comme ça. Mais c’est pas seulement pour ça que j’aimais pas les cours de sport (juste à partir du collège, au primaire j’adorais, bizarrement. Les profs de sport auraient-ils autant la capacité que les profs de maths à faire détester leur matière ?! Enfin, c’est un tout autre sujet…) J’aimais pas le sport parce que malgré ma correction, j’ai trop de mal à évaluer les distances, surtout sur les côtés, donc j’ai toujours été nulle pour tous les jeux de balle. Et je détestais la piscine, car bien sûr je ne pouvais pas garder mes lunettes. Je ne voyais pas bien et j’avais mal au crâne, le chlore n’arrangeant pas les choses.

Mais une vie de lunettes, ça présente bien d’autres dangers. Une fois je me suis assise dessus, une fois elles se sont brisées net en deux quand je les nettoyais… Il y a celles qui ont failli finir écrabouillées sur la pistes d’autos-tamponneuses, plusieurs ont plus tard risqué leur vie dans les fosses des salles de concert… Le dernier gros accident en date étant une branche qui m’a brusquement lâchée lors d’un trajet en bus à Dijon. Et bien sûr, les lunettes, c’est toujours de travers, ça fait mal au nez, ou alors aux oreilles, on aimerait avoir des essuie-glaces quand il pleut ou quand elles sont pleines de buée. Mais depuis le temps, on s’y fait, surtout quand on n’a pas le choix ^^. C’était bien marrant lors des tests de vue des visites médicales scolaires. Allez, les grosses lettres, tu les vois là quand même ? Genre, j’en fais exprès de pas les voir. Oh là là, mais ta vue est vraiment mauvaise, surtout l’oeil droit ! Euh oui, c’est un peu pour ça que j’ai passé tant d’après-midi au service ophtalmo de l’hôpital à faire de la rééducation…

Combien de paires j’en ai eu en tout, je me suis encore posé la question en commençant cette note. Je dirais au moins quatorze. Les premières paires, c’étaient celles avec les branches en crochets pour bien tenir aux oreilles. Après, j’en ai eu des roses avec des petites pommes aux coins, et j’étais toute contente quand mon instit préféré avait remarqué qu’elles étaient nouvelles. Il y a eu les vertes avec tout plein de petites lettres comme dans la soupe au lait, les bleues qui me prenaient la moitié du visage, les deux paires couleur écaille, après je suis passée aux montures en métal. Des dorées, des marron, des bleues encore, et après mes superbes roses il y a un peu plus de deux ans, j’étais toute contente quand mon supposé chéri de l’époque avait remarqué que je les avais changées. Et les dernières, toutes récentes, mes lunettes magiques noires avec des brillants verts.

Ouais, j’en ai vraiment eu de toutes sortes. Je suis même passée par la case lentilles de contact, mais sans grand succès. Ben oui, quand on est ado, on en a tellement marre d’entendre ah tu serais mieux sans tes lunettes, ah c’est moche les lunettes, bla bla, que bien sûr j’ai voulu essayer de m’en débarrasser. Pas une mince affaire, vu que j’ai plusieurs problèmes différents à un degré assez élevé. Pas de lentilles jetables donc, une paire de lentilles rigides permanentes qui coûtaient à l’époque 1700 francs (!). J’ai vraiment apprécié pendant un temps, mais j’ai fini par trouver ça trop contraignant, et trop cher. J’avais tout le temps peur d’en perdre une ! Maintenant, si on me fait un commentaire sur mes lunettes, je dis merde !

Non, je ne peux pas facilement porter de lentilles, non, je ne peux pas me faire opérer. Je suis déjà tellement contente d’avoir été débarrassée très tôt de mon strabisme (les opérations des yeux sont d’ailleurs bien plus marrantes que celles des amygdales !), quand je pense que si rien n’avait été fait mon oeil droit serait aveugle, ben c’est déjà bien comme ça. Et maintenant, elles sont chouettes les lunettes, les verres sont de plus en plus fins et me font plus des gros yeux comme avant. Et puis bien sûr, depuis quelques années j’ai découvert la joie des lunettes de soleil à ma vue. Je change de verres et de monture tous les deux ans, et c’est une des choses qui font que je me rend compte à quel point le temps passe vite. Et ça va pas s’arranger, ooooh non !

Bon, je vais d’abord finir de payer celles-là. Les verres, plus c’est fin, plus c’est cher. Et c’est pas les 6 euros et des  brouettes de la sécu qui vont m’aider. Ah non, le trou de la sécu, c’est clair que c’est pas à cause des lunettes…

1 Commentaire

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    Tiens, je parie que tu as écrit cette note à cause de moi.

    Écrit par : Seikkon | 13.08.2009

    Tu veux parler de la fois où si j’avais eu des burnes, tu me les aurais pétés à m’assurer que je pouvais me faire opérer de mon problème d’yeux ? Te donne pas trop d’importance hein ^^ :p
    Je pense que j’avais écrit cette note à ce moment-là tout simplement parce que je venais d’avoir une nouvelle paire ^^.

    Écrit par : Katzina | 13.08.2009

    Yes, vive le club des binoclards! ^^
    Comme moi je vois que tu as eu pas mal de problème avec ta vue. Moi aussi j’avais un strabisme et j’aurais également pu avoir l’oeil droit aveugle si j’avais pa été soigné. Maintenant j’arrive à voir sans mais pas plus de 2h. ^^ Ah, les lunettes ont en essaye de tous les genres et elles deviennent comme nos fidéles amis. Je les appelles mes 4 yeux! ^^
    A l’adolescence on cherche en s’en débarasser devant les moqueries mais impossible, elles nous collent à la peau. Jusqu’à ce qu’une amie me dise qu’elle trouvait que mes lunettes agrémenté bien mon visage et qu’elle trouva ça sexy! Depuis j’adore mes lunettes! ^^

    Écrit par : Toinou | 14.08.2009

    C’est clair que c’est quand on est adolescent qu’on y fait plus gaffe, mais il y a vraiment des gens de tous les âges qui sont capables de faire des remarques sur les lunettes. Comme si c’était une tare, comme si ça défigurait, alors que de plus en plus de gens en portent (la myopie à cause des écrans d’ordi par exemple). Et alors que paradoxalement, les lunettes de soleil sont depuis longtemps un accessoire de mode.
    Bref, ce genre de remarques je trouve ça aussi navrant que celles du genre : ah t’as les jambes toutes blanches, tu pourrais bronzer un peu. Ben non, je bronze pas, alors je préfère être blanche que rouge. Ce serait un peu comme reprocher aux gens de ne pas avoir les cheveux ou les yeux de telle ou telle couleur, n’importe quoi hein ^^.

    Écrit par : Katzina | 14.08.2009

    Tout à fait d’accord avec toi, la connerie n’a pas de limite, même pas dans l’âge. Mais bon ça va maintenant ils font des lunettes sympas. Il faut se dire que l’on a un accessoire de mode sur le visage. ^^
    Moi non plus je bronze pas, le terme plus approprié serait je cuis! ^^

    Écrit par : Toinou | 14.08.2009

    moi je constate que ce genre de post recolten qq com donc continu…
    j ai pas de lunettes donc difficile de compatir mais ça donnerait presque envi d en avoir tellement c drole (ça me rappel un pote en cours qui, interpellé par la prof qui lui demandait de lire le tableau, en mettant ses lunette il a perdu un verre sans s en rendre compte ; il comprennait pas ce qu il lui arrivait et son expression pour essayer de lire reste inoubliable tout comme la minute de silence pendant laquelle il n a pas pu decocher un mot)
    pour ce qui est du bronzage là je compatis; j ai bien une procedure d empilement de strates sedimentaire pour resoudre le probleme mais le temps et l organisation que sa demande sont sans commune mesure à mon plan de visionnage des dramas donc entre blanc et rouge le choix est vite fait! et puis moi, contrairement à toi (et sur ce point tu me deçois grave), le sport c est vital (si je tombe sur un post du genre attention la tartine!) j vois mieux comment tu fais pour cumulé autant de « competences » bon sur ce j enfile mes lunettes de soleil obtenu grace à ma mutuelle et je salu tous les labinocles!
    ps: oh y en a qq un qui a un avatar montre moi comment faire j en veux un aussi!

    Écrit par : prince | 19.09.2012

    Non, crois-moi, tu ne veux pas porter de lunettes…
    Tu peux me dire tout ce que tu veux sur le sport je te dis tout de suite je m’en fous complètement, et ça ne ferait que conforter mon idées que les seules personnes moins tolérantes que les sportifs sont les anciens fumeurs :p

    Écrit par : Katzina | 22.09.2012

    mais c vrai ça tu m as psychanalyser là, et c encore plus vrai sur le terrain, waou j me fais peur! bon t as reussi voilà ta dispense!!!
    « Non, crois-moi, tu ne veux pas porter de lunettes… » 🙂
    (t as compris ou pas là hein^^)

    Écrit par : prince | 25.09.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*