11 décembre 2018

[Concert] Kinoko Teikoku 10th anniversary tour ~ Yume miru koro wo sugite mo ~ Le 1er avril 2018 au Shinkiba Studio Coast

kinoko teikoku concert studio coast

Comme je l’ai dit lorsque j’ai partagé une de leurs chansons à la fin de l’année dernière, j’ai découvert Kinoko Teikoku grâce à Spotify, qui proposait leurs deux albums sortis en major et quelques singles. Je le dis tout de suite, maintenant toute leur discographie est disponible sur la plateforme, y compris leur tout nouveau album, donc c’est super. J’ai vu que le groupe allait faire une tournée pour fêter les 10 ans de sa formation et qu’il passerait à Tokyo au début du printemps. C’est pas comme si je m’ennuyais avec la poignée d’artistes que je vais voir régulièrement en live, mais j’ai eu envie de tenter l’expérience d’un concert d’un groupe que je ne connaissais pas encore beaucoup pour changer un peu. 

Comme parfois j’ai un peu de mal à me bouger les fesses, quand le grand jour est arrivé je me suis demandé si c’était vraiment une bonne idée, surtout que j’avais déjà eu un autre concert la veille. Après avoir fait un tour en famille au parc Kasai Rinkai à une station de là, j’ai laissé mes hommes pour aller à Shinkiba, où se trouve la salle Studio Coast. C’était une première pour moi, et dès que j’ai vu la salle je l’ai trouvé chouette et je me suis dit que c’était dommage en fait que je n’aie pas choisi la date où Spitz allait se produire là pour sa tournée fanclub (c’est une autre histoire dont vous aurez bien sûr les détails). C’est une live house à l’ancienne si on peut dire, on sent le côté rock. D’ailleurs je me dis que si c’est vraiment vieux à l’échelle japonaise ça ne durera peut-être plus si longtemps ! Le seul truc que j’ai pas aimé c’est l’absence de machine pour faire de la monnaie (ou alors elle était super bien cachée !) et le prix des casiers trop élevé par rapport à ce que j’ai vu ailleurs. Du coup j’ai gardé mon sac à dos avec moi.

Comme dit plus haut et dans le titre de ce billet, ce concert de Kinoko Teikoku était fait dans le cadre de leur tournée pour fêter leurs dix ans de formation. Dix ans, c’est peu par rapport à la majorité des artistes que j’écoute, japonais ou pas. Spitz a fêté ses 30 ans, Ajikan ses 20 ans. Même moumoon et Rie fu ont déjà fêté leur 10 ans il y a plusieurs années ! Mais le fait d’avoir trouvé un groupe plus jeune ça me plait bien en fait. Et du coup, dans le public c’est sûr que la moyenne d’âge était moins élevée que ce que j’ai l’habitude de voir ^^. Une tournée anniversaire, cela voulait dire que le groupe allait jouer des titres tirés de tous ses différents albums, et ça c’était quand même assez parfait pour les découvrir sur scène et donner envie d’écouter plus leur musique. J’ai donc pu reconnaître des titres de ce qui était à ce moment les deux derniers albums du groupe, le reste c’était de la nouveauté.

Pour Neko to allergy, on a eu le droit à la chanson qui donne son titre à l’album, Neko to allergy, ainsi que Hakka, Sculpture, Sakura ga saku mae ni et Kaiju no ude no naka (j’aime particulièrement les 2 derniers). J’aurais beaucoup aimé entendre Natsu no yoru no machi, que j’adore, mais il y avait déjà beaucoup de titres pour cet album. Une prochaine fois j’espère ! (oui parce que vous vous en doutez, il y aura des prochaines fois :D). Pour l’album suivant, là encore la chanson qui donne son titre au disque, Ai no yukue, ainsi que Crybaby, vraiment très chouette aussi. Parmi celles des albums plus anciens, j’ai particulièrement apprécié Taikutsu shinogi, avec le bassiste et la guitariste qui participent beaucoup aux backing vocals, ainsi que Shissou. J’ai inclus une petite vidéo de ce titre filmé lors d’un autre concert mais qui donne quand même bien une idée de l’ambiance.

Pour la dernière chanson du set principal, j’ai pu découvrir que Kinoku Teikoku avait comme Quruli une chanson qui s’appelle Tokyo. Ca parait anecdotique mais comme il s’agit d’un groupe qui ne vient pas non plus de la capitale, je pense que ça a sa signification. Le groupe a également joué deux nouvelles chansons, & et Yume wo miru koro sugite mo comme tout dernier titre en rappel. Tout ça laissait présager du bon pour leur album suivant !

D’ailleurs, le groupe a annoncé pendant le concert que ce nouvel album sortirait en septembre et qu’un concert aurait lieu dans la même salle pour l’occasion. Globalement, ils n’ont pas été si bavards entre les chansons mais je n’ai pas du tout senti de distance. La voix de Satô Chiaki donnait super bien, et même si je n’ai rien du tout contre les deux gars du groupe, j’ai trouvé qu’elle et la guitariste (qui passait au clavier pour certains titres) avaient particulièrement la classe, une vraie présence sur scène. Vraiment convaincue par cette prestation live, et j’adore décidément leur son allié à la puissance fragile de la voix de la chanteuse (qui est aussi la compositrice et parolière de la majorité des titres apparemment). A la sortie, je suis passée par le stand des goodies car je voulais un petit souvenir de cette soirée qui a confirmé que j’avais découvert un super groupe, j’ai pris un petit pins à l’effigie de Neko to allergy. J’ai commencé à décorer mon sac Spitz comme sac spécial concert avec des badges et des pins, j’ai peur qu’à un moment il finisse par peser trop lourd même vide :D.

Dès la sortie, j’ai décidé que je serai là le 23 septembre, et ce sera effectivement le cas puisque j’ai pu avoir une place sans problème (l’avantage pour les artistes pas méga connus !). En plus, je serai accompagnée, ce qui est encore plus chouette même si le fait d’être seule ne m’a jamais empêchée d’aller à des concerts :).

Setlist

1. ユーリカ
2. 海と花束
3. WHIRLPOOL
4. クロノスタシス
5. 猫とアレルギー
6. スカルプチャー
7. 退屈しのぎ
8. ハッカ
9. 風化する教室
10. 桜が咲く前に
11. 疾走
12. &(新曲)
13. 怪獣の腕のなか
14. 愛のゆくえ
15. 夜が明けたら
16. クライベイビー
17. 東京

18. 夢見る頃を過ぎても(新曲)
19. 国道スロープ

 

Crédit pour la photo en tête de l’article : https://spice.eplus.jp/articles/184523

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*