23 octobre 2018

[Concert] Quruli – NOW AND 弦 – Le 20 septembre 2016 au Bunkamura Orchard Hall

Après avoir passé de super moments à deux concerts de Quruli, comme le groupe tourne souvent et que ce n’est pas trop galère d’avoir des places, il n’y avait aucune raison de se priver. Je ne sais plus trop quand en 2016, le groupe a annoncé deux concerts tokyoïtes très spéciaux pour septembre : Quruli allait se produire sur scène avec un orchestre. Il était hors de question de louper ça ! 

Commençons par une petite remise en contexte. C’est au moins depuis l’album Tanz Walzer sorti en 2007 que le groupe de Kyôto s’intéresse aux formations musicales classiques. Le disque a en effet été enregistré à Vienne et comporte plusieurs titres où la formation rock classique est accompagnée d’un orchestre. La tournée de promotion de l’album s’est terminée par un double final à Yokohama où le groupe s’est produit avec un orchestre viennois. Ce sont ces deux dates qui sont à l’origine du double album live sorti l’année suivante, Philarmonic or die (je kiffe trop ce titre). Quruli n’en était donc pas à son coup d’essai et c’était une super idée de remettre le couvert près de dix ans plus tard. Aussi bien pour les fans de la première heure que pour moi qui les connais depuis 2010 et qui n’aurais pas pu les voir au Japon avant 2012.

Cette fois, ce n’est pas un album live qui est sorti suite à ces deux concerts spéciaux, mais un DVD/BRD. C’est le deuxième cocnert qui a été retenu, donc on n’entend pas mes petites mains s’activer à la fin de chaque chanson vu que j’étais au premier ^^. Ce DVD/BRD live me tentait beaucoup dès sa sortie il y a un an, mais je me retenais vu que les supports vidéo ça coûte toujours bien cher au Japon quel que soit le contenu. Mais en fait, au moment de me mettre enfin à rédiger ce billet et en revoyant  le trailer sur Youtube, j’ai craqué et j’ai fait une petite commande express à Tower Records :). Cet article est donc à moitié une chronique concert et une chronique DVD/BRD :).

Même si je serais volontiers allée jusqu’à Yokohama, cette fois les festivités avaient lieu au Bunkamura Orchard Hall à Shibuya (Shibuya ça sera jamais mon quartier, mais c’est pratique pour y aller depuis chez moi alors je vais pas me plaindre !). Nos places étaient dans les premiers rangs du balcon du premier étage, donc la distance jusqu’à la scène était compensée par une belle vue plongeante. Chaque spectateur a eu une petite brochure avec le programme, comme pour un concert de musique classique. J’ai préféré ne pas trop regarder pour avoir la surprise. Je n’ai pas pu résister à l’achat d’une serviette au stand des goodies car le design était très chouette. Pour le concert de la tournée The Pier au Sunplaza, c’était une salle 100% places assises aussi, mais là vu que le lieu était encore moins destiné à des concerts de rock et qu’il y avait l’orchestre, l’ambiance était vraiment particulière !

Les deux membres de Quruli ainsi que le guitariste, claviériste et batteur les accompagnant étaient placés sur la gauche de la scène, et tout le reste de l’espace était occupé par l’orchestre. La trompettiste Fan Fan n’était pas là car elle était encore en congé maternité à ce moment, mais il y avait une trompette parmi les instruments à vent. C’est une version instrumentale et interprétée par l’orchestre seul de Remember me qui a ouvert le spectacle, histoire de bien mettre en valeur les invités spéciaux. Le titre a été repris plus tard chanté et accompagné des instruments de la formation rock. Au départ cette chanson ne faisait pas vraiment partie de mes préférées, elle est dans le fond très classique. Mais sa mélodie est tellement belle, il y a tellement d’émotion ! Le pont me donne toujours des frissons ^^.

On pouvait s’attendre à ce que plusieurs titres de Tanz Walzer figurent sur la setlist, et c’était effectivement le cas. Pour le reste, c’était en grande majorité des titres récents, les derniers singles en date ou bien des chansons des deux derniers albums. Si je ne me trompe pas, le titre le plus ancien était en fait l’incontournable World’s end supernova, particulièrement génial ce soir-là avec son rythme electro mêlé aux violons. Il y a un titre que j’adore et que j’attendais en particulier parce que j’en avais entendu une géniale version orchestrée sur Youtube (je me rends compte que c’est un des concert de Philarmonic or die, il faudra m’expliquer pourquoi le titre n’a pas été retenu pour l’album là !!!), c’est Good Morning. Hélas pour moi, elle n’était pas au programme ! Mais le choix avait dû être difficile et je comprends cette priorité donnée aux titres plus récents. La plus grosse surprise a certainement été 2034, le génial instrumental qui figure en première piste de The Pier. Là encore, le mélange électro avec un vrai orchestre, et pas des sons synthétiques, c’est tout simplement jouissif. Le côté très rap de Kohaku iro no machi, Shanghai gani no asa (j’avoue, j’ai vérifié encore la lecture des kanjis pour celle-là :p) se mêlait lui aussi très bien aux cordes frottées.

Et donc, les titres de Tanz Walzer ? Je retiendrai avant tout les emblématiques Bremen et Jubilee parce que, tout simplement, ça troue le cul. C’est magnifique, j’ai pas d’autre mot. Tellement qu’on s’en fiche de les entendre deux fois dans le même concert ! Enfin, pour moi, ce n’était valable que pour le premier des deux, que le groupe a refait en rappel. Mais le lendemain (et donc sur le DVD/BRD), Jubilee a été rejouée aussi ! Et puis il y avait un titre en plus dans la setlist principale ! Franchement, c’est pas juste quoi ! :p Sinon, j’ai trouvé que Harukaze et Delta étaient particulièrement superbes.

Quand j’ai découvert Quruli, j’ai tout de suite apprécié la variété de leurs influences et la manière dont ils excellaient à faire des albums vraiment différents les uns des autres qui avaient une identité et une ambiance propres. J’ai toujours adoré l’idée de mêler une formation classique à de la musique pop rock (ce n’est pas pour rien que Heisei Fûzoku est mon album préféré de Shiina Ringo, par exemple) et si je suis assez inculte niveau musique classique au sens strict du terme, j’adore la musique composée et interprétée par un orchestre (qui a dit Final Fantasy ?). Ce concert était donc un superbe moment, et j’espère bien que Quruli n’attendra pas dix ans cette fois pour en refaire un de ce style ! J’ai aussi hâte d’entendre ce qu’ils nous proposeront pour leur prochain album vu la qualité du dernier en date !

 

Setlist

Remember me (instrumental)

ジュビリー

everybody feels the same

(chili pepper japones)

ロックンロール・ハネムーン

ブルー・ラヴァー・ブルー

デルタ

春風

ブレーメン

2034

ふたつの世界

かんがえがあるカンガルー

コンチネンタル

アナーキー・イン・ザ・ムジーク

WORLD’S END SUPERNOVA

さよなら春の日

琥珀色の街、上海蟹の朝

Remember me

 

(ジュビリー)

ブレーメン

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*