20 avril 2018

[Concert] Quruli one man live tour 2014 ~ kin no tama futatsu ~ le 11 novembre au Nakano Sunplaza

Ayant passé un très bon moment au concert de Quruli au Zepp DiverCity fin 2013, j’espérais bien avoir l’occasion de revoir le groupe de Kyôto en live et cela ne s’annonçait pas difficile étant donner qu’ils se produisent très souvent. J’ai réussi à avoir des places en préventes pour un concert au Nakano Sunplaza qui avait lieu un an jour pour jour après celui où j’étais allée, dans le cadre de la tournée pour le nouvel album du groupe sorti deux petits mois auparavant. Cette date du 11 novembre doit avoir une signification, il faudrait que je me renseigne ! ^^

Pour bien faire les choses, j’ai pris soin de bien écouter l’album pour connaître les nouvelles chansons avant le jour J. C’était d’autant plus une bonne idée qu’il est tout simplement excellent ! J’adore Nikki, Tamashi no yukue et The world is mine,  maintenant je peux ajouter THE PIER parmi mes albums préférés du groupe ! Bien sûr, j’avais hâte d’entendre ça en live. J’ai été assez étonnée que Quruli se produise au Sunplaza car je pensais qu’ils ne faisaient que des live house. C’était la première fois que j’y allais voir un autre artiste que moumoon ! En fait, je me demande si ce choix n’a pas rapport avec le fait que le concert a été filmé, la salle se prêtant peut-être mieux à ça que d’autres.

Petit passage au stand des goodies avant d’aller s’installer : j’ai pris une serviette car je la trouvais vraiment sympa, tout en noir et blanc avec les titres des chansons de l’album. Nous étions placées à l’étage, ce qui veut dire assez loin de la scène mais avec une vue plus dégagée car en hauteur. Comme la majorité des spectateurs autour de nous, nous sommes restées assises pendant tout le spectacle. Oui, à un concert de rock :). On m’aurait dit ça, moi aussi j’aurais pensé que c’est parce qu’on s’ennuyait sec. Mais quand même, je vais pas prétendre que j’avais une grosse journée dans les pattes, mais c’était bien confortable et ça n’empêche pas de marquer le rythme avec le pied ou taper dans les mains ^^.

Quruli a joué l’intégralité des chansons de THE PIER ainsi qu’une sélection de chansons plus anciennes, les plus connues pour la plupart. Et c’était un vrai bonheur pour les oreilles ! En rapport avec le titre de l’album et la photo de sa pochette qui représente un ponton (projetée au fonde la scène avec des lumières aux couleurs changeantes au fil des chansons), le concert était placé sous le signe du voyage et les membres du groupe ont introduit de nombreuses chansons en faisant un petit discours sur ce thème, évoquant tour à tour différents lieux où ils imaginaient se rendre. Si je me souviens bien, le bassiste parlait un moment de prendre le train, puis de voler un vélo pour aller jusqu’à la mer ^^.

J’ai trouvé le début du show particulièrement génial : l’instrumental 2034 qui ouvre l’album a été diffusé pour annoncer l’entrée du groupe, les membres se sont installés dans l’obscurité pendant que le morceau passait toujours, et une fois près ils ont fait la transition en jouant eux-mêmes la fin du morceau. J’adore vraiment toutes les chansons de THE PIER alors je ne pourrais en citer une en particulier ! Allez, si, juste pour le côté voyage, Nihonkai et Harukanaru Lisbon, toutes deux tellement différentes mais tout aussi géniales. Ce qui est certain, c’est que la trompette de Fanfan en live ça donne décidément super bien !

Parmi les autres titres, j’ai été super contente d’entendre Kago no naka no Johnny, que je trouve super chouette. Et puis les grands classiques que le groupe doit jouer à chaque concert ou presque : World’s end supernova, Tokyo, Bremen, Bara no hana ou encore Niji, dont je suis sûre qu’on ne se lasse pas même après les avoir entendues plein de fois.

Avant le rappel, le groupe a présenté les goodies disponibles à l’achat à l’occasion du concert, formalité dont apparemment aucun artiste japonais produit par une grosse maison de disques ne peut se passer. Ils ont fait ça façon télé achat donc c’était bien marrant. Et puis je crois que c’est à ce moment-là qu’on a entendu le petit instrumental délirant avant la dernière piste de THE PIER, Mee Mee, qui me fait grave triper. Et le bassiste s’est mis à faire une annonce en rapport au fanclub en rappant au rythme de la « boîte à boum boum » utilisée pour le morceau :D.

Quruli en live, c’est décidément super chouette et j’étais vraiment contente de pouvoir entendre l’intégralité de ce qui est pour moi l’un des meilleurs albums du groupe jouée en direct. Vous imaginez bien que quand la sortie d’un DVD/Blu ray du concert a été annoncée, je n’ai pas hésiter à l’acheter ! Enfin, à me le faire offrir pour le White Day plus précisément ^^. Et tant qu’à faire, j’ai pris l’édition double qui comprend aussi le live studio NHK !

 

Setlist

2034
日本海
浜辺にて
ロックンロール・ハネムーン
Liberty & Gravity
しゃぼんがぼんぼん
loveless
Remember me
遥かなるリスボン
Brose & Butter
Amamoyo
最後のメリークリスマス
ハイウェイ
soma
ブレーメン
ハヴェルカ
かごの中のジョニー
ワールズエンド・スーパーノヴァ
ロックンロール
東京

ハローグッバイ
ばらの花
There is (always light)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*