25 septembre 2017

[Concert] Rie fu – Welcome at Rie tour 2015 le 17 avril au Shibuya WWW

welcome at rie tour 2015

Après son superbe concert en solo pour présenter son dernier album en novembre 2014, Rie fu a annoncé de nouveaux concerts pour le printemps 2015, cette fois avec un groupe de musiciens pour l’accompagner. Je n’ai pas hésité une seconde à réserver ma place, et j’ai eu encore plus hâte d’y être quand l’artiste a annoncé sur Twitter qu’elle composerait ses setlists en fonction des demandes des fans !

Le concert de Tokyo a eu lieu au Shibuya WWW, où j’avais déjà pu voir Rie fu une fois début 2013. Etant arrivée bien à l’heure, j’ai pu me placer bien au milieu et au troisième rang. Bon, il faut dire que vu la taille réduite de la salle, même si on est au fond on doit bien voir la scène ! Mais les petites salles, y’a que ça de vrai ^^.

La setlist était vraiment chouette. Un parfait petit mélange entre titres du dernier album, classiques et chansons un peu moins attendues demandées par le public. C’était un vrai bonheur d’entendre à nouveau plusieurs titres de I découverts lors de la release party, avec un arrangement différent pour plusieurs d’entre eux vu que Rie n’était pas seule. Butterfly et 1962 donnaient particulièrement bien avec guitare, basse et batterie, Let it curl est toujours aussi mignonne, et Singapore (que j’ai partagée en chanson de la semaine) tout simplement splendide. Pour clore le premier rappel, la si joyeuse et rythmée I met you était parfaite.

London faisait une nouvelle fois partie des chansons jouées et cela n’était pas pour me déplaire, au contraire. Je l’aimais à la base, mais c’est vraiment le fait de l’entendre en live qui m’a fait réaliser à quel point elle était formidable. Et sa compositrice et interprète semble particulièrement apprécier de la chanter !

Autre incontournable de la soirée, Life is like a boat. On pourrait dire qu’on l’a assez entendue, que ça n’est pas parce que c’est le titre qui a fait connaitre la chanteuse en étant utilisé dans un anime super connu qu’il faut toujours y revenir. Mais en fait non. Parce que cette chanson est tellement belle qu’on ne peut pas s’en lasser !  Rie fu a confié au public à quel point elle réalisait le chemin qu’elle avait parcouru en jouant aujourd’hui cette chanson qu’elle avait composée à 17 ans si je me souviens bien. Elle n’est plus dans le même état d’esprit, mais les paroles gardent leur sens.

concert Rie fu 2015

J’ai également été ravie d’entendre en tout pas moins de 4 titres tirés de l’album Urban Romantic. Pour chaque concert de chaque artiste c’est la même chose : plus il y a d’albums, plus la setlist est sélective, donc on ne peut pas s’attendre à entendre toutes ses chansons préférées. Mais quand même, j’avais un petit peu l’impression que Rie boudait ce disque car en quatre concerts j’en avais entendu très peu de titres. Ce cinquième concert a largement compensé ! Surtout qu’il y a eu par exemple Money will love you, que j’adore particulièrement.

Et moi, est-ce que j’avais demandé une chanson en particulier sur Twitter ? Bien sûr que oui ! J’espérais évidemment très fort qu’elle soit jouée, mais je me doutais bien que je n’étais pas la seule à avoir émis un souhait ! Alors qu’une bonne quinzaine de chansons aussi belles les unes que les autres avaient déjà été jouées, pour clore le set principal, elle est arrivée ! Et je l’ai reconnue dès les premières notes !

Je n’étais peut-être pas la seule à l’avoir demandée, mais j’ai vraiment eu l’impression qu’elle était jouée rien que pour moi, et du coup j’ai pas pu m’empêcher de verser ma petite larme (plus qu’une petite même, les hormones étant de la partie à 2 mois de grossesse ^^). J’avais choisi cette chanson parce que je l’adore bien sûr, et aussi parce qu’elle figure justement sur Urban Romantic et qu’elle n’est pas un single. Je me disais donc que la probabilité de l’entendre était assez faible. C’est fait, et je suis vraiment heureuse ! Encore un des avantages à suivre une artiste indépendante et plus confidentielle ! Une petite salle, des places pas chères qu’on a facilement, et les chansons choisies par le public ! 🙂

La soirée s’est achevée avec une superbe version piano de Tsukiakari comme deuxième rappel. Au précédent concert, ç’avait été à la guitare. Toujours aussi beau, évidemment ! J’ai réalisé que Negaigoto était le seul titre de Rie parmi ceux que j’adore vraiment le plus que je n’avais pas encore eu l’occasion d’entendre en live. Je compte sur le prochain spectacle pour remédier à ça !

Je sais que je dis un peu la même chose à chaque fois mais je m’en fiche un peu car c’est toujours vrai : ce concert était formidable, rempli d’émotions, et la voix de Rie fu est toujours aussi belle et expressive. Que ce soit en solo au piano ou à la guitare ou bien accompagnée de musiciens pour une ambiance plus pop rock, c’est toujours le même bonheur d’entendre et de réentendre les superbes mélodies de l’artiste. Vivement la prochaine fois !

La photo utilisée plus haut a été prise par Hiroshi Nakamura et provient de la page Facebook officielle de l’artiste, où vous pourrez trouver d’autres photos de la soirée.

 

Setlist

5000 miles
Shine
For you
I so wanted
London
5 minutes
Let it curl
Money will love you
Present
Drummy
1962
Butterfly
Singapore
Bedtime story
Romantic
Life is like a boat
Itsuka kono michi no saki

Decay
I met you

Tsukiakari

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*