23 octobre 2017

[Drama] BOSS 2

boss 2

Titre japonais : BOSS 2

Nombre d’épisodes : 11

Diffusé au : Printemps 2011

Chaîne de diffusion : Fuji TV

Fiche : DramaWiki

Voir aussi : BOSS

C’est vraiment bizarre. J’avais bien aimé la première saison de BOSS, mais j’avais quand même eu du mal à me mettre dans l’ambiance. Pourtant, quand une deuxième saison a été annoncée, j’ai tout de suite été super enthousiaste et j’ai regardé chaque épisode dès que la VOSTA était disponible au lieu d’attendre coomme la plupart du temps que l’intégralité du drama soit disponible. Peut-être parce que je pressentais que c’était une excellente façon d’aborder la série ? Car du fait de sa structure un épisode = une enquête (sauf exceptions), le drama se prête particulièrement bien au visionnage « en temps réel ».

Alors, on reprend où on était resté ? Oui et non. Il s’est en fait écoulé du temps et on ne reprend pas chronologiquement où la fin de la première saison nous avait laissés. La section spéciale du Boss a été dissolue, et on nous explique pourquoi. Mais elle va être reformée, et on nous explique aussi pourquoi, évidemment. Le tout donnant aussi l’occasion de justifier l’absence de Kimoto (qui fait cependant plusieurs apparitions pendant la saison), Tôda Erika étant trop occupée ailleurs, et aussi celle de Narahashi, Kichise Michiko préférant jouer les dames de fer (et j’adore comment elle le dit directement, j’étais bien contente de comprendre l’allusion même si je n’ai pas vu Hagane no onna).boss 2

Narahashi est remplacée par Tadokoro, un personnages assez décalé (mais en même temps si elle ne l’était pas elle n’aurait pas sa place dans l’unité ^^) interprété par Hasegawa Kyôko. Tadokoro ne parle pas beaucoup, mais quand elle le fait, c’est efficace. J’ai regretté que le développement de sn « histoire personnelle » (c’est un bien grand mot vu le genre du drama) tombe un peu à l’eau, mais elle a bien sa place dans la série, et plus les épisodes passent, plus on le sent.boss 2

Kimoto est remplacée par la jeune Kurohara, jouée par Narumi Riko, que j’ai franchement appréciée dans ce rôle de geekette. Ses apparitions se font rares, et bien qu’elle joue un rôle décisif à certains moments, on peut regretter que son personnage ne soit pas plus développé.

Pas grand chose à dire sur le reste de l’équipe : Iwai est toujours super gay, Yamamura super chauve, Hanagata super sapé bizarrement et Katagiri super chou. On apprend qu’il est super maladroit avec les femmes, ça semble un peu sorti de nulle part vu que ses préoccupations étaient tout autres dans la première saison, mais pourquoi pas ? Et c’est peut-être juste une impression personnelle, mais je crois qu’on voit un peu moins ce cher Nodate, certainement plus occupé que jamais par ses Nodate parties. Et évidemment, la BOSS est toujours autant la classe incarnée ^^.boss 2boss 2

Les autres ingrédients restent également les mêmes : une réalisation dynamique, une OST toujours aussi prenante, et une autre chanson pêchue de Superfly pour l’ending, et une petite floppée de guests : Yamamoto Kôji, Matsushita Yuki, Tôda Naho ou encore Tanihara Shôsuke.

Et tout ça se regarde toujours aussi bien. Pourtant, quand on y pense, y’a rien de cool à poursuivre des gens avec un flingue ou à désamorcer des bombes. Et puis comme dans d’autres séries du genre, l’un ou l’autre des enquêteurs se trouve quand même souvent lié personnellement à l’affaire en cours. Je me doute que c’est la seule façon de les voir un peu en dehors du boulot, mais bon, le monde est vraiment petit quand même ^^.boss 2

J’ai quand même été assez déçue par le dernier épisode, qui part un peu trop en vrille. Mais bon, ça ne m’empêchera pas de dire oui s’il y a une trosième saison, c’est si rare que les drama japonais soient renouvelés qu’on ne va pas non plus faire les difficiles.

Au final, tout ce bla bla n’aide pas beaucoup à savoir s’il faut ou pas regarder la série. Ceux qui ont aimé la première saison y trouveront leur compte, et pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, dans le fond ça ne change pas grand chose. Je suis consciente que BOSS a des inspirations très américaines mais ça doit être parce que je regarde très peu de séries du genre, qu’elles soient produites sur l’archipel ou chez l’oncle Sam, que je n’attends pas un super niveau question enquêtes et que je passe sur le côté un peu caricatural des personnages, tant que les blagues et les répliques sont bien placées. Et puis la touche japonaise est bien là. Donc au final, question divertissement, c’est que du bon.

1 commentaire sur [Drama] BOSS 2

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Vu la fin avec le « until the next case later » ou un truc du genre, je sens bien la saison 3. Après tout, les séries du même genre ont généralement pas mal de saisons et celle-ci semble avoir assez bien marché.

    Si j’étais moyennement emballée devant la saison 1, j’ai préféré celle-ci bien qu’elle soit à mon avis moins bien écrite. J’ai trouvé les personnages plus attachants. Mais comme tu le précises, la fin est un peu bâclée.

    Écrit par : Kerydwen | 16.10.2011

    Oui hein, une saison 3 l’année prochaine, en été par exemple, je le sens bien ^^. Ils font revenir Toda Erika à plein temps si elle est pas occupée à faire Code Blue 3 ou je sais pas quoi, ou alors un ou deux autres nouveaux perso, et hop. Tant qu’il y a toujours Tamayama Tetsuji et Takenouchi Yutaka, m’en fous ! (oui moi aussi parfois je suis une fangirl ^^).

    Je sais pas ce qu’ils ont voulu faire à la fin, pourtant c’était bien parti avec tous les éléments distillés tout le long de la saison qui prennent forme, mais bon y’a des choses vraiment inutiles, je pense notamment à Hamagata, ça sert vraiment à rien ce qu’ils ont fait avec lui !

    Écrit par : Katzina | 17.10.2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*