22 juin 2018

[Drama] Kurosagi

kurosagi drama

Titre japonais : クロサギ

Nombre d’épisodes : 11

Diffusé en : Printemps 2006

Chaîne de diffusion : TBS

Fiche : DramaWiki

Cette série en 11 épisodes raconte l’histoire d’un jeune homme qui, pour venger la mort de sa famille, va devenir l’escroc des escrocs. On va donc le voir épisode après épisode arnaquer des escrocs un par un et rendre l’argent à leurs victimes, sont but ultime étant de détruire celui qui avait escroqué sont père quelques années auparavant. Bien qu’il ne soit pas mauvais, ce drama est quand même beaucoup moins bon que je ne l’avais imaginé. Faut croire que je ne suis pas assez fan de Yamashita Tomohisa et de Horikita Maki.

C’est en effet eux qu’on retrouve dans les deux rôles principaux. Pour ce qui est de Yamapi, pour l’appeler par son petit nom, je l’avais bien aimé dans Nobuta, mais sinon il ne m’avait pas impressionnée plus que ça dans les autres séries où j’ai pu le voir. Le voir dans le rôle de Kurosaki ne m’a pas fait changer d’avis (mmmm j’ai l’impression que je dis ça à chaque fois que je parle d’une série avec lui ^^). Certes, le passé du personnage fait que c’est quelqu’un qui peut se montrer froid et indifférent, mais quand même, je trouve son interprétation un peu plate.

Quant à Horikita Maki, je l’avais vraiment appréciée aussi bien dans Nobuta que dans Hanakimi. Eh bien cette fois, je trouve que c’était beaucoup moins bien, son personnage étant trop carricatural. Dans Hanakimi, elle avait déjà le rôle d’une fille qui colle un garçon parce qu’elle veut son bonheur, et tout le contexte faisait que ça fonctionnait bien. Là, je trouve que sa présence n’est pas si bien justifiée et que la relation qu’elle va lier avec Kurosaki est trop artificielle. Elle veut qu’il renonce à sa vengeance et soit heureux, mais c’est du genre « ah, pas bien de voler des sous aux gens ! ». Bref, trop honnête et trop moralisatrice. Et à côté de ça, trop gentille pour envoyer bouler sa soit-disant copine Yukari qui cherche juste à lui prendre Kurosaki. J’ai d’ailleurs vraiment détesté ce personnage de Yukari (Ichikawa Yui). Bien qu’elle s’avère utile dans l’histoire à un moment, je la trouve la plupart du temps plutôt ridicule et inutile. Ca doit être parce que la tête de l’actrice me revient pas ^^.kurosagi drama

Du côté des autres personnages secondaires, on passera sur le policier entêté pas très intéressant (Katô Kôji) pour s’arrêter plutôt sur Katsuragi (Yamazaki Tsutomu), que j’ai vraiment aimé. C’est  un personnage fort intéressant et très bien interprété, qui sous ses airs de gérant de restaurant est celui qui fournit les informations sur des cibles à Kurosaki. Et bien plus encore, mais je ne dirai rien puisque ce serait dévoiler la partie la plus intéressante de l’histoire. Histoire qui, je trouve, n’évolue pas assez vite. Dans chaque épisode, Kurosaki arnarque un nouvel escroc, et cela devient vite répétitif, surtout que même si on n’entre jamais dans les détails, les situations ne semblent parfois pas être très réalistes. A côté de ça, la trame principale traine, ce qui fait qu’en gros, seuls les premiers et derniers épisodes de la série ont de l’intérêt de ce point de vue.

Pour ce qui est de la musique, il me semblait avoir reconnu le compositeur de Hana Yori Dango, et je ne m’étais pas trompée. Il signe encore une fois des mélodies très jolies, mais comme les personnages et l’histoire suscitent beaucoup moins d’émotions, ça ne prend pas aussi bien. La petite séquence animée au début de chaque épisode est assez sympa, et pour la chanson du générique, ben… c’est du Yamapi, quoi. En résumé, ça se suit quand même, mais l’intrigue n’est pas assez bien menée et le tout repose trop sur le fait que les deux personnages principaux sont joués par deux jeunes acteurs super connus en ce moment. C’est du moins l’impression que j’ai eue. Malgré cet avis mitigé, je suis quand même curieuse de voir le film qui doit sortir cette année et qui je suppose, va conclure l’histoire. Pas top priorité sur ta drama list, à moins d’être super fan de Maki ou Yamapi ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*