28 juin 2017

[Drama] Last Christmas

last christmas drama

Titre japonais :  ラストクリスマス
Nombre d’épisodes : 11
Diffusé en : Automne 2004
Chaîne de diffusion : Fuji TV
Fiche : DramaWiki

C’est grâce à l’article d’Ageha que j’ai découvert ce drama qui m’était complètement inconnu, et sa bonne critique m’a décidée à le placer dans mon top de drama qu’on m’a donné envie de voir. Comme il s’est passé pas mal de temps jusqu’à ce que je me décide à me lancer, je ne me souvenais quasiment pas de quoi il s’agissait, et à peine de quels acteurs on pouvait y voir. J’ai donc commencé mon visionnage avec peu d’a priori, et j’ai été très agréablement surprise par cette romance.

Haruki Kenji travaille chez Heart Sports, une entreprise d’articles de sport, et plus précisément dans la branche dédiée aux sports d’hiver. Son patron, Shintani Gorô, est aussi un ami de longue date. Il semble très intéressé par sa nouvelle secrétaire, Aoi Yuki. Au retour d’un voyage d’affaires en Nouvelle-Zélande, Kenji va avoir la surprise de voir emménager la secrétaire en question dans son immeuble. Dans l’appartement juste à côté même, qui communique avec le sien par une porte à peine condamnée.last christmas drama

La rencontre avec cette jeune femme qui montre un caractère plus qu’affirmé en dehors du travail et qui semble collectionner les aventures va être assez explosive, et va évidemment amener nos deux protagonistes à l’insu de leur plein gré vers une jolie histoire d’amour. Mais il va bien sûr y avoir quelques détours et les triangles amoureux vont être de la partie. Kenji va également apprendre, bien que Yuki cherche à le cacher, que celle-ci a été gravement malade et qu’il existe une probabilité qu’elle fasse une rechute.

Je ne gardais pas un si bon souvenir d’Ôda Yûji, que j’avais vu uniquement dans Jôdan ja nai!, non pas parce qu’il y était mauvais, mais parce que le drama en lui-même n’était pas terrible. J’ai été très agréablement surprise à la fois par le naturel de l’acteur et par son personnage : Haruki Kanji est tout simplement l’un des personnages masculins les plus sympathiques que j’ai pu voir dans une romance. Il a beaucoup d’humour, il a du tact, il ne met pas trois plombes à réaliser ce qui se passe, il ne prétend pas que si les relations amoureuses sont compliquées c’est juste parce que les femmes sont incompréhensibles, il se donne à fond dans son boulot parce qu’il aime ce qu’il fait, et il utilise du basilic frais pour cuisiner. Si ça ne se rapproche pas de la perfection, ça ! ^^last christmas dramalast christmas drama

Yada Akiko, qui jouait les filles de bonne famille dans Shiroi kyoto et qu’on peut également apercevoir dans Hungry! interprète le rôle d’Aoi Yuki, personnage tout aussi sympathique. La jeune femme ne semble plus vouloir s’engager dans une relation sérieuse pour éviter d’être blessée, et préfère se contenter de relations « utiles ». Pourtant, elle est amoureuse de quelqu’un qui en aime une autre. Kenji va la soutenir pour avancer dans cette histoire compliquée, même si on se doute que l’issue ne sera pas forcément heureuse. De son côté, Yuki va aussi encourager Kenji dans ses amours. Derrière son tempérament énergique et ses airs de ne se soucier de rien, Yuki cache une grande peur envers l’avenir. Les sentiments du personnage sont transmis de façon très juste au spectateur.

L’alchimie entre les deux principaux protagonistes est excellente, et ça c’est vraiment un critère essentiel dans une comédie romantique. C’est un vrai bonheur de voir notre duo se chamailler, se dévoiler l’un à l’autre, devenir de plus en plus complices, et évidemment tenter de se convaincre chacun qu’ils ne sont rien de plus que voisins, collègues ou amis. Tour à tour drôles ou attendrissants, ils sont toujours justes et crédibles, et assurent la continuité entre les différents aspects du drama.last christmas drama

Au travail, Kenji et Yuki sont entourés par quelques personnages hauts en couleurs, à commencer par leur patron, Shintani Gorô. Fils du big big boss, Gorô est un grand enfant qui a un côté très naïf, s’enflamme dès qu’une femme lui plaît et est adepte des jeux de mots foireux (otsukare rice/curry rice étant son préféré). Un peu lourd mais pas trop, ses subordonnés se moquent gentiment de lui dans son dos. Le personnage, interprété par Ihara Tsuyoshi, remplit son rôle humoristique à la perfection sans tomber dans l’exagération, et sa présence s’avère aussi importante dans d’autres situations.

Higaki Naoya, concepteur de produits de Heart Sports, est très sûr de lui et n’a pas peur de le faire savoir aux autres. Persévérant dans son travail, il l’est aussi en amour : cela fait quatre ans qu’il est amoureux de Ritsuko et qu’il la poursuit. Est-ce vraiment un amour à sens unique ou va-t-il enfin parvenir à ses fins ? Tamaki Hiroshi prend ses petits airs hautins et est efficace dans ce rôle. Et on dirait vraiment que c’est rare qu’il ait une coupe de cheveux potable :p.last christmas dramalast christmas drama

Ritsuko collabore avec Heart Sports pour le design de produits comme les planches de surf. Il y a plusieurs années, l’homme qu’elle aimait est décédé, et elle a décidé qu’elle n’aimerait plus personne d’autre. Si les apparitions du personnage ne sont pas si nombreuses, j’ai trouvé que Katase  Nana transmettait bien les doutes du personnage.

Qui dit drama se déroulant dans un univers professionnel, dit forcément présence d’une jeune recrue. Dans le cas présent, il s’agit de Hayama Tappei, qui se fait malmener par Takase, une des secrétaires de l’entreprise. Moriyama Mirai sait rendre son personnage sympathique et a beaucoup plus de présence que la plupart des acteurs qui ont tout juste la vingtaine.last christmas drama

C’est Megumi qui incarne Takase Ayaka, qui est en apparence une manipulatrice d’hommes. Issue d’une famille modeste, elle ambitionne de se marier avec un homme ayant une bonne situation. Mais entre mariage d’intérêt et mariage d’amour, son coeur va balancer. Enfin, parmi les employés de Heart Sports, il y a Sudô Kyôko, la jeune femme pour qui Hayama en pince. Même si ce n’est que pour quelques apparitions, j’étais contente de retrouver Tamaru Maki.

En dehors de Heart Sports, on va retrouver deux femmes dans l’entourage de Kenji, qui correspondent à deux « profils » que l’on retrouve souvent dans les romances. La première, Sachiko, aka Sally, est une amie d’enfance que Kenji n’avait pas vu depuis longtemps. En tant qu’animatrice de la radio J-wave, elle a une certaine notoriété (petite parenthèse, c’est marrant car pendant que je regardais le drama je suis allée à un mini-concert diffusé sur cette radio et un des animateurs était présent ^^). C’est Ryô qui incarne Sally, et comme d’habitude l’actrice s’en sort très bien.last christmas dramalast christmas drama

La seconde femme qui, on se doute, va convoiter le coeur de notre héros, est Hiromi, qui n’est autre que la petite amie qui l’a quittée un an auparavant alors qu’ils allaient se marier. C’est Sakurai Sachiko qui tient le rôle. Je n’ai pas réussi à avoir de la sympathie pour Hiromi, et elle est à l’origine des événements que j’ai le moins appréciés dans la série, dans le sens où on sentait un peu trop que cela survenait exprès pour mettre des bâtons dans les roues à Kenji. Mais ce n’est pas bien méchant, et ça se remarque justement parce que le reste passe si bien ^^.last christmas drama

Un duo principal super attachant, des personnages secondaires dans l’ensemble très réussis et dont les histoires sont elles aussi bien développées, rien de tel pour nous faire accrocher tout de suite au drama et le suivre avec enthousiasme épisode après épisode. Et c’est bien ce que j’ai fait ! J’ai trouvé qu’il y avait une toute petite baisse de régime vers le milieu, mais ça n’est pas bien méchant, et le drama retombe très vite sur ses pieds. Si l’on sait qu’un certain nombre de retournements de situation doivent être de mise dans les romances (ensemble, pas ensemble, plus ensemble, avec un/une autre…), Last Christmas a réussi à me surprendre plusieurs fois, que ça soit pour le couple principal ou pour les autres protagonistes. Et ce jusqu’à la fin !

La seule chose qui m’a dérangée un poil, c’est la temporalité : le drama a été diffusé lors de la saison d’automne, il est donc supposé se dérouler « en temps réel » de début octobre à Noël. Et du coup, il se passe vraiment beaucoup de choses en même pas trois mois, des fois on ne sait pas très bien combien de temps s’écoule entre tel et tel moment. C’est loin d’être exclusif au drama, j’ai déjà remarqué ça dans d’autres séries du même genre, et je pense qu’on ne s’en rend pas compte quand on les regarde au fur et à mesure de leur diffusion.last christmas drama

J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui règne chez Heart Sports et si je n’ai vraiment pas d’intérêt particulier pour le domaine choisi, j’ai trouvé qu’il était mis en scène de façon crédible et servait utilement la trame sentimentale sans prendre trop de place et sans qu’on ait trop une impression de déjà vu. La bonne entente entre les différents employés est vraiment appréciable, et les soirées passées majoritairement entre collègues, où se mêlent parfois d’autres connaissances, donnent une dimension amitié au drama  qui complète bien l’ensemble.last christmas drama

La bande originale de Last Christmas est signée Kanno Yûgo, un habitué des OST de drama que j’ai beaucoup apprécié dans RondoGalileoSPFumo chitai ou encore Shinzanmono. Si les mélodies qu’il nous propose ici ne sont pas incontournables, elles n’en sont pas moins jolies et agréables, et se mêlent très bien au reste de la bande sonore. Outre les chansons de l’opening et de l’ending (auxquelles je reviendrai juste après), le drama compte en effet un certain nombre d’insert songs, en majorité sur le thème de Noël.

J’ai regardé le drama fin septembre/début octobre, donc même si Noël n’était pas si loin que ça, je n’étais quand même pas du tout dans l’ambiance, et je me suis fait la réflexion que les chansons de Noël, les lumières, les rennes et les bonnets rouges, ça aurait pu facilement devenir lourd. Mais en fait non, cette atmosphère festive qui est en continuité directe avec le titre du drama et son élément clé est très bien dosée.

Les chansons thème des génériques sont toutes les deux des reprises de Wham! :  Wake me up before you go go dans sa version originale et Last Chistmas, reprise par Butch Walker et Ôda Yûji. Les deux titres ont des ambiances très différentes et complémentaires qui traduisent très bien les différents aspects du drama. Au final, la bande sonore de la série est extrêmement réussie et mélange efficacement les compositions originales et des chansons parfois pas toutes jeunes.

Bien que Last Chistmas ne date que de 2004, je m’étais fait l’idée qu’il avait un côté vieillot, sûrement à cause de son affiche qui sans être moche, n’est pas vraiment « moderne ». Mais j’ai trouvé que la série ne faisait pas du tout ses huit ans et se défendait mieux que d’autres du même âge ou plus récentes au niveau des plans et des transitions.

Last Christmas a été pour moi une excellente surprise. C’est un véritable petit coup de coeur dans la catégorie comédie romantique à fond sérieux. Si je ne développerai pas pour ne pas spoiler, j’ai trouvé que la maladie, sans monopoliser le scénario, était aussi bien voire mieux traitée que dans d’autres drama. Le duo Kenji/Yuki se classe clairement parmi les couples de drama les plus attachants, et les personnages secondaires ne sont pas en reste. Le drama a tout ce qu’on peut exiger d’une romance en milieu professionnel : il utilise en les dosant à la perfection tous les ingrédients du genre et ne donne  jamais dans la surenchère, que ça soit pour le comique ou le dramatique. Sa bande sonore contribue également à le placer un cran au-dessus d’autres productions. A voir d’urgence pour tous ceux qui apprécient un minimum le genre !

1 commentaire sur [Drama] Last Christmas

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Ah super! je suis contente de lire un avis aussi si positif sur drama! C’est sur que le point fort c’est évidemment l’histoire d’amour qui ne nous fait pas tourner en rond, avec des personnages qui se comportent comme des adultes, et en plus on attend pas le dernier épisode pour voir le couple se former. Ça me donne envie de le revoir, mais pendant la période de noël parce que ce drama met vraiment tout de suite dans l’ambiance de fête.
    Je ne sais pas si j’aurais été autant imprégnée de cette ambiance si je l’aurais vu hors période de fête mais je pense que je l’aurais autant aimé^^
    Comme toi, je trouve le personnage interprété par Oda Yuji très sympathique. Il fait chaud au coeur ce petit drama.
    Moi aussi quand j’ai vu l’affiche je pensais me retrouver devant un drama vieillot 🙂
    Il va falloir que je me mette à la recherche d’un drama pour noël dès maintenant, et pas à la dernière minute comme l’année dernière…où sinon je vais encore regarder un drama désagréable.

    Écrit par : Ageha | 31.10.2012

    J’espère que tu vas trouver un bon truc à te mettre sous la dent ! Merci encore de m’avoir fait découvrir Last Christmas. Dernièrement je cherchais des idées de chansons en anglais sympa à chanter au karaoke, et j’ai pensé à Wake me up before you go go ! Va falloir que je révise pour la prochaine fois ^^

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

    J’ai vu ce drama il y a plusieurs années (avec une très courte note à la clé) et je l’avais aussi bien apprécié. C’était l’une des premières romances que je m’étais infligé – j’emploie ce terme, car je ne voulais faire l’impasse sur aucun genre mais j’y étais allé à reculons – pour finalement avoir une bonne surprise. Pour une romance, le côté sirupeux est globalement bien évité pour laisser la place à une relation plus concrète et très sympathique. On aurait pu faire l’impasse sur la figure imposée de la maladie, mais bon. Également, une belle galerie de personnages (même si Tamaki Hiroshi a heureusement eu l’opportunité de faire des personnages un moins caricaturaux depuis). Bref, ça se laisse regarder et, à l’heure des fêtes, ça devrait donner le sourire à ceux qui regarderont.

    Écrit par : Asa | 15.11.2012

    C’est vrai que d’un sens la maladie n’est pas nécessaire, mais j’ai apprécié comment le scénario jouait presque avec cet élément. Et au bout du compte j’ai trouvé ça mieux géré que pour un drama comme Beautiful Life. Je sais que c’est une de tes références, mais moi j’ai pas tout apprécié dedans ^^.

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

    Bonjour,
    j’ai beaucoup apprécié ce drama où les acteurs jouent d’une manière très naturelle, un vrai bonheur.^^
    Pour ceux que ça intéresse, Suzaku-drama fansub va retraduire ce drama que le fansub Mochi-mochi avait débuté avant de fermer.

    Écrit par : Alexiel | 03.06.2013

    Bon, les réfractaires à la langue de Shakespeare devraient être contents alors !
    C’est bien de voir que les très bons drama qui sont plus tout jeunes arrivent à gagner une petite notoriété et ne passent pas systématiquement à la trappe au profit de séries plus récentes ^^

    Écrit par : Katzina | 24.06.2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*