26 juin 2018

[Drama] TROUBLEMAN

troubleman

Titre japonais :  トラブルマン

Nombre d’épisodes : 12 de 25 min. environ

Diffusé au : Printemps 2010

Chaîne de diffusion : TV Tokyo

Fiche : DramaWiki

Comme je le disais dans ma première sélection de drama pour 2011, je n’avais absolument pas repéré ce drama lors de sa diffusion au printemps de l’année dernière, alors qu’à ce moment je me tenais déjà bien au courant des nouveautés saisonnières même si je ne les regardais pas dans l’immédiat. La faute en est à mon habitude un peu trop marquée à prendre principalement en considération le cast dans mes choix de drama, et aussi à ce titre, TROUBLEMAN, qui je ne saurais dire pourquoi, ne m’a pas attirée. Heureusement, la petite blogospère drama francophone était là pour réparer mon oubli, et plus particulièrement cette fois Lynda et Kerydwen, qui ont toutes les deux parlé en termes très élogieux de la série à la fin de l’année.troubleman

Une série qui se démarque par sa réalisation, sa narration, son côté déjanté et la durée de ses épisodes ? Evidemment, j’ai voulu tester ça. C’est ce que j’ai fait en janvier et février dernier. C’est donc déjà assez loin, c’est vrai, mais je ne pense pas que ça soit vraiment ça qui fait que ça me semble compliqué de parler de ce drama. C’est juste que c’est super dur d’en parler sans trop spoiler. Oui bon, on peut  dire que je sors ça un peu trop souvent et que du coup ça passe pour une tentative de camouflage de ma paresse à bidouiller un bon synopsis. C’est plutôt que même sans que ça soit vraiment un spoiler, j’ai envie d’aborder la série sans dire d’abord il se passe ça et après ça, parce que comment dire ce qui est d’abord et ensuite quand la narration est tout sauf linéaire ?! ^^troubleman

Je dirais juste donc : TROUBLEMAN, c’est l’histoire d’un mec qui court et à qui il arrive (ou est arrivé ? va arriver ?) tout un tas d’ennuis pas croyables avec un petit groupe de personnages tout aussi incroyables. Oui bon, pas terrible, mais d’un sens ce n’est pas si grave car comme je l’ai déjà laissé entendre, l’intérêt du drama réside autant dans la façon dont les événements sont racontés que dans les événements en eux-mêmes.troubleman

De la même manière, il est assez délicat de parler de la qualité des personnages ou du jeu des acteurs en détail. L’action du drama se déroule en fin de compte sur très peu de temps, et ce n’est qu’à travers des flash back qu’on apprend à connaître un peu les personnages. Mais là plus encore de savoir si les personnages sont bons, c’est la situation dans laquelle ils se retrouvent tous, un étrange huis clos (qui n’a pas été sans me rappeler l’excellent film Kisaragi) qui retient l’attention du spectateur.troubleman

Si l’histoire a des côtés tragiques, elle en a surtout de très absurdes, invraisemblables, WTF ou je ne sais quoi, et personnellement, j’ai trouvé que le réalisateur parvenait très bien à nous faire accepter cet univers. On est assez pris par le mode et le rythme de narration pour ne pas se dire que de toute façon, de tels concours de circonstances ou de tels pouvoirs n’existent pas alors que c’est n’importe quoi.troubleman

C’est Katô Shigeaki qui joue Tokuda, le « héros » de toute cette histoire. Je croyais que je ne l’avais jamais vu dans un drama, mais en fait c’est lui le petite amie de la fille dans Papa to musume no nanokakan. Comme quoi il m’a vachement marquée :p. Il ne brille pas par son expressivité mais en fait on s’en fout un peu vu le contexte. A ses côtés, une hypnotiseuse jouée par Iwasa Mayuko, que je n’avais pas du tout reconnue bien que je l’aie vue dans quelques rôles secondaires (Mei-chan no shitsuji), un yakuza repenti (Takezai Terunosuke), un binoclard pas beau un peu pervers au premier abord (Nakayama Yûichirô), un amnésique (Riju Go), et une mémé qui officiait dans le braquage (Kino Hana). Enfin, le méchant de l’histoire est un yakuza interprété par Terajima Susumu, à qui le rôle va à merveille.troubleman

La durée des épisodes est très bien gérée, on peut même dire que le drama ne serait pas aussi efficace avec des épisodes de 45 minutes. La bande son est globalement très réussie, avec un bémol pour la « chanson » du générique de fin. Malgré tout le côté décalé du drama, là nous coller du NEWS c’état franchement pas le même décalage…troubleman

Si j’ai apprécié la série pour ses qualités scénaristiques et visuelles (on voit bien qu’on a affaire à un réalisateur de cinéma, mais cela ne rabaisse en rien certains autres drama ^^) et que je ne me suis pas ennuyée du tout, il m’a peut-être manqué un petit coup de coeur personnel pour la série. Peut-être parce que si l’on est touché par l’histoire de chacun des personnages, si l’enchaînement des événements nous amène à penser que même si ce n’est pas à ce point-là, il y a parfois dans la vie des concours de circonstance terribles (dans tous les sens du terme), l’histoire ne m’a pas interpellée personnellement, par une identification à un des personnages ou quelque chose de ce genre.troubleman

Je sais que ça ne peut pas être le cas avec tous les types d’histoire, que ce n’était sûrement pas le but recherché par le réalisateur, mais c’est le petit plus qui peut faire que je me souviens vraiment d’un drama. Mais ça ne m’empêche pas du tout de la conseiller, toujours dans cette optique de varier les genres, et je suis bien contente d’avoir succombé à la tentation suscitée par les bonnes reviews ^^.

1 commentaire sur [Drama] TROUBLEMAN

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Je viens de terminer de regarder ce drama, et je n’ai pas été déçu. J’ai retrouvé la touche SABU dont j’aime beaucoup les films (c’est ce qui m’a décidé à me jeter sur ce drama). On y retrouve des situations et personnages déjantés, une bonne réalisation et puis comme toujours des acteurs qui courent (séquence assez récurrente de ses films). Et quel bonheur de retrouver Terajima Susumu, acteur fétiche de SABU, dans un rôle dont il a l’habitude! (il a dû être un yakuza dans une autre vie, c’est sûr).

    Écrit par : Alex | 11.07.2012

    Ca me fait plaisir d’avoir les impressions d’un connaisseur ! ^^
    Un de mes grands torts est de ne pas regarder assez de films, mais le jour où je déciderai de remédier à ça il faudra que je regarde ceux de SABU. Surtout si tu dis qu’on peut y voir Terajima Susumu ! C’est clair qu’il est trop fort pour jouer les yakuza, je l’ai aussi adoré dans son rôle de flic décalé dans Karei naru spy ^^.

    Écrit par : Katzina | 21.07.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*