12 décembre 2017

Festival au sanctuaire Suwa

Le 26 août 2012, après être allée au festival au sanctuaire Kameido Tenjin où j’ai pu admirer le cortège avec le mikoshi et les plans d’eau aux tortues illuminés par des lanternes, j’ai fait un petit tour à un autre matsuri, cette fois au sanctuaire Suwa, situé à côté de la gare de Nishi Nippori. J’avais repéré la date de ce festival une dizaine de jours auparavant en voyant des affiches lors de ma promenade dans Yanaka. Cette fois il était trop tard pour aller à la boutique de mini manju, mais je comptais  bien trouver de quoi me régaler aux stands installés pour le festival.tokyo festival

Et en effet, il y avait l’embarras du choix ! Non seulement il y avait des stands dans l’enceinte même du sanctuaire, mais aussi tout le long de la rue adjacente ! J’ai encore craqué pour les takoyaki, et j’ai même eu l’occasion de voir leur cuisson. On crevait de chaud à cause des plaques chauffantes, ça doit être dur de tenir un stand comme ça ! Ca doit être pareil pour les okonomiyaki, yakisoba et autres yakitori.festival tokyo

Le temps que nous mangions nos takoyaki assises dans un coin, les danses qui avaient lieu dans un pavillon du sanctuaire étaient terminées. Dommage ! Notre estomac avait pris la priorité ^^. En guise de petit dessert, j’ai craqué pour des baby castella, les fameux gâteaux d’origine portugaise en version mini. Ca ressemble beaucoup à la gênoise, c’est bien bon ! Il faudra que j’essaie la version normale, peut-être si je peux aller à Nagasaki vu que c’est une spécialité de là-bas.nourriture japonaise

Vers 21h, les stands ont commencé à fermer progressivement et la foule s’est dispersée. Nous n’avons pas pu profiter longtemps de ce festival comme nous sommes arrivées après la fin de la parade, mais c’était chouette de se plonger dans l’ambiance et de profiter de ces peties délices !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*