12 décembre 2017

[Expo] Festival Normandie impressionniste : Retour sur l’édition 2013 avant le lancement du cru 2016

normandie impressionniste 2016

Lors de mon séjour estival en France en 2013, j’avais eu l’occasion de voir quatre des principales expositions de la deuxième édition du festival Normandie impressionniste. J’avais dans la foulée partager mon enthousiasme pour Hiramatsu à Giverny (j’avais été heureuse que mon billet soit repris sur le site du festival !) ainsi que pour les Eblouissants reflets de Rouen. Mais les petits compte-rendus prévus pour les deux autres expos s’étaient ensuite perdus dans ma montagne de billets à rédiger, et une fois le festival terminé, ils ont bien sûr beaucoup perdu de leur intérêt.

Pourquoi parler de deux vieilles expos terminées depuis plusieurs années aujourd’hui ? Hé bien parce que comme je le dis dans le titre, une troisième édition du festival commence demain ! A défaut de voir les expos de 2013, vous pourrez donc en découvrir de nouvelles. Et moi aussi vu que je vais bientôt passer deux semaines en France ^^.expo pissarro

 

Exposition « Pissarro dans les ports, Rouen, Dieppe, le Havre » au Musée d’Art moderne André Malraux au Havre

J’aime énormément Pissarro, et j’étais vraiment contente qu’une expo lui soit consacrée car si on trouve toujours quelques unes de ses toiles dès qu’il s’agit de montrer des tableaux impressionnistes, on dirait qu’il a rarement la vedette. J’ai cherché un peu des livres sur lui et son oeuvre et je n’ai vraiment pas trouvé grand chose !

C’était vraiment intéressant de découvrir l’activité portuaire des trois grandes villes normandes à l’époque impressionniste. Le sujet est vraiment intéressant parce c’est l’activité humaine qui est au premier plan mais les éléments naturels que sont l’eau et le ciel sont également très présents. Avec bien sûr, des variations infinies de lumière suivant le moment de la journée et le temps qu’il fait ! Vous pouvez retrouver un le site du musée.

J’aurais aimé profiter de mon passage au Havre pour visiter un peu la ville comme la fois précédente mais on n’avait pas pu arriver très tôt et vu ce qui nous était arrivé quelques jours avant à Amiens, j’avais un peu l’oeil sur ma montre pour être sûre de ne pas louper le train du retour. Mais nous avons quand même pu nous promener un petit peu, faire une pause goûter sur la plage et voir le tout nouveau tram !expo impressionniste

Exposition « Un été au bord de l’eau, loisirs et impressionnisme » au Musée des beaux-arts de Caen

L’eau étant le fil conducteur de la deuxième édition du festival, elle était évidemment encore à l’honneur dans la ville de Guillaume ! Comme à Rouen, on nous proposait cette fois des toiles de nombreux artistes différents. Je trouve que cette alternance entre expos consacrées à un artiste en particulier et expos multi-artistes est très chouette. Dans tous les cas, on découvre toujours de superbes tableaux ! Le thème est idéal pour remettre le mouvement artistique dans son contexte d’époque, et j’ai pu encore me rendre compte que si j’aime tant l’impressionnisme, c’est parce que je m’intéresse à ma modeste échelle à la période historique à laquelle il est né.

Je regrette de ne pas avoir le catalogue de l’expo sous les yeux car près de trois ans plus tard mes souvenirs sont trop vagues. Il faudrait que je me décide une fois pour toutes à noter sur place les noms des tableaux que je préfère ainsi que les noms des peintres que je ne connais pas ! Ce dont je me souviens en tout cas, c’est que toutes ces images du bord de l’eau étaient encore plus mises en valeur dans les salles lumineuses du musée et avec le superbe temps qu’on avait dehors avant et après ! (parce que oui, en juillet 2013 il faisait super beau et chaud en Normandie, heureusement qu’il n’y avait pas l’humidité sinon on n’aurait pas vu la différence avec Tokyo :D). Le site du musée propose toujours un résumé de l’expo et le dossier de presse.

 

C’est parti pour l’édition 2016 !

Cette troisième édition du festival aura pour thème les portraits, et outre les grandes expositions  dans les musées des principales villes normandes, de nombreux événements sont prévus pour relier passé et présent. Tous les détails sont sur le site du festival pour l’édition 2016. Comme le programme de notre séjour en France dépendra surtout de l’humeur du petit monsieur de cinq mois qui sera avec nous, je ne sais pas encore ce qu’on pourra faire, mais c’est certain qu’on ira au moins au musée des beaux-arts de Rouen !

Voilà un beau prétexte pour aller découvrir la Normandie au printemps ou en été ! Surtout que maintenant, même administrativement la Normandie ne fait plus qu’une. On a de la chance, c’est à peu près la seule nouvelle région qui a du sens ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*