22 juin 2018

[Film] Ping Pong

ping pong

J’avais beaucoup de raisons de regarder ce film de Sori Fumihiko sorti en 2002. D’abord, la présence de Kubozuka Yôsuke dans un des deux rôles principaux. Ensuite, le scénario de Kudô Kankurô (à qui on doit les drama Ikebukuro West Gate Park, Ryûsei no Kizuna, Tiger & Dragon et Kisarazu Cat’s Eye). Enfin, argument qui m’a décidé à mettre le film dans mon programme pour de bon : la présence de Supercar dans l’OST.

A noter d’abord que le film est une adaptation du manga du même nom de Matsumoto Taiyo (publié en France chez Delcourt). Les histoires de sport, c’est pas vraiment mon truc, mais étant donnés les arguments cités précédemment, je ne me suis pas arrêtée à ça.

On a donc deux amis d’enfance, un club de ping pong, un entraîneur, des tournois avec les clubs des autres lycées, tous les ingrédients classiques du genre. Tout s’enchaîne très bien pourtant, la relation entre les deux personnages principaux est vraiment intéressante, et si on a le droit comme dans toute histoire mettant en scène des affrontements sportifs à de nombreux matches, il n’y a aucune longueur de ce côté étant donné le format film et la mise en scène.

Kubozuka Yôsuke incarne donc Peco, un jeune homme pour qui le ping pong est tout depuis de nombreuses années. Le personnage est assez particulier (ne serait-ce que par sa coupe de cheveux !), un genre qui convient très bien à Kubozuka. Tellement bien que j’avais presque l’impression que c’était trop facile de lui donner un rôle de ce genre.

Smile, l’ami d’enfance de Peco, s’est lui mis à jouer au ping pong parce que son ami en faisait, ce n’est pour lui qu’un passe-temps, mais il a vraiment un don, et sa nonchalance en agace donc beaucoup, à commencer par l’entraîneur du club. C’est Arata qui joue ce personnage de Smile, je ne le connaissais pas mais je l’ai trouvé très bien, froid et distant certes mais pas du tout plat.

J’ai pu également retrouver des acteurs que j’avais déjà vus dans des drama dans les rôles secondaires, notamment Ôkura Kôji (Demon) et Nakamura Shido (Dragon).

Pour la musique, on retrouve donc Supercar ainsi que d’autres groupes électro/rock : les Boom Boom Satellites par exemple, j’avais déjà croisé ce nom et il va falloir que je me décide pour de bon à écouter un peu plus ce que ça donne. C’était excellent de retrouver des chansons que je connaissais (jusqu’au générique de fin, Yumegiwa last boy), et globalement la bande son colle extrêmement bien. Elle donne beaucoup de dynamisme aux matches comme à tous les autres moments du film, elle est présente juste comme il faut.

Malgré ces qualités, j’ai mis quand même assez longtemps à entrer dans le film,. Ensuite, j’ai bien suivi à un moment, après j’ai de nouveau décroché un peu, avant de raccrocher pour la fin, qui est vraiment bien fichue. Je ne sais pas si c’est pas manque d’intérêt pour le thème, on si c’est juste parce que je n’ai pas regardé le film au bon moment, mais tout en voyant très bien ses points forts, j’ai eu du mal à l’apprécier complètement. Et si on reconnaît bien par moment la petite touche de folie Kankurô, c’est quand même moins barré que les drama de ce scénariste que j’ai pu voir.

Mais dans tous les cas, ça vaut le coup d’essayer, car comme je le disais les deux personnages principaux sont très réussis, et si on a bien les thèmes de dépassement de soi, de volonté de vaincre propres au sport, c’est plus subtil que ce qu’on peut voir dans la plupart des histoires du genre (pour ce que je m’y connais ^^).

1 commentaire sur [Film] Ping Pong

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Voila encore un film que j’ai prévu de voir, surtout pour Yosuke, je ne me rappelais même plus que le scénario était de Kankurô, c’est encore plus intéressant.
    Par contre, le réalisateur et bien c’est le même que celui d’Ichi avec Ayase Haruka et Yosuke mais aussi Shido Nakamura! J’ai pas trop accroché au film, trop mou…j’espère que Ping est mieux réalisé^^ Mais ça va pas m’empêcher de le voir 🙂

    Parfois, un film peu avoir pleins de qualité mais pourtant on accroche pas vraiment…ça m’est déjà aussi arrivé…

    (très drôle ton message sur twitter hier^^, il n’en fait qu’à sa tête, maintenant c’est twitter qui sélectionne tes « twitt »! Pour moi, hier, impossible de répondre à un « twitt » … il débloque ce truc!)

    Écrit par : Ageha | 27.03.2010

    un peu pareil que toi, j’ai pas trop accroché… faut pas se fier au trailer où on voit le mec faire des sauts de dingue etc en jouant, car on se dit que c’est une sorte de shaolin soccer sauce ping pong, mais en fait non, le ping pong et les « coups de ouf » sont tres peu present et passe meme presque au second plan

    Écrit par : ed | 27.03.2010

    @Ageha : ah ben ça me rassure, y’a pas qu’avec moi que Twitter fait des trucs bizarres ! Pour Ichi, comme je viens de le dire sur ton blog, je le regarderai quand même un de ces quatre.

    @ed : C’est sûr que les matches « acrobatiques », même s’ils sont bien fichus, prennnent peu de place dans le film. Un Shaolin Ping Pong, ça m’aurait bien plu aussi ^^. Mais bon on ne peut pas tout faire en 120 minutes, et le scénario privilégie plus les personnages du coup.

    Écrit par : Katzina | 28.03.2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*