17 novembre 2018

Final Fantasy X-2

Au lieu de parler tout de suite de ma deuxième déception vidéo-ludique (deux en si peu de temps, je deviens difficile ?? o_O), je vais plutôt parler d’un jeu dont je peux dire du bien. Et même plus : un jeu dont tout le monde n’a pas dit de bien. Bon, j’y vais à l’arrache donc ne cherchez pas de structure ^^.

Avec Final Fantasy X-2, c’était la première fois que Square faisait une suite à l’un des épisodes de sa ô combien célèbre série de RPG, et je pense que pas mal de gens ont été déçus. Moi non, sûrement parce que dès que j’ai entendu parler de ce jeu, je ne l’ai pas considéré comme un épisode à part entière. Et je ne dis pas ça de façon péjorative, c’est juste que ça me paraît évident étant donné que les même personnages (du moins une bonne partie) et le même monde ont été réutilisés.

Quand on a ça en tête, je trouve qu’ils ont réussi à faire quelque chose de très bien : tout d’abord, un changement d’ambiance total, c’est justement ce qui ne plaît pas à tout le monde mais c’est ce qui contribue à ce que FFX-2 ne soit pas une copie en moins bien de FFX. Ensuite, un système de combat complètement différent, simple car il utilise le système de jobs mais très efficace pour compenser le nombre faible de PJ, très dynamique et qui donne je trouve bien envie de faire du level up. Voilà pour moi les gros points forts du jeu.

Pour ce qui est de l’histoire, c’est clair qu’elle est beaucoup moins complexe, mais elle est cohérente, et la façon dont le jeu est divisé (en cinq actes) la sert bien. C’est vrai que les nouveaux endroits à visiter ne sont pas si nombreux par rapport au 1er épisode, et qu’ils sont souvent simplistes niveau graphisme (je parle de nombreux couloirs qui se ressemblent ^^), mais moi j’ai pris plaisir à retrouver des lieux connus, et à me dire tiens, y’avait un coffre là avant, oh n’a plus, oh mais tiens n’a un là par contre !

Autre point discuté, la musique. Moi aussi j’ai tiqué quand on m’a dit 0% Uematsu. C’est complètement différent, mais généralement très plaisant, c’est de la bonne musique de jeu vidéo. Avec Uematsu on devient tellement exigeant ^^. Niveau graphisme, les cinématiques sont bien sûr magnifiques, et les métamorphoses pendant les combat sont très belles et compensent l’absence d’invocations.

Je trouve également très bien cette idée de missions secondaires et de score de scénario, de souvent petits mais assez nombreux changements qui peuvent intervenir au cours de l’aventure suivant ce qui a été fait ou pas fait, ou fait de telle ou telle façon. Il faut finir le jeu au moins deux fois pour voir tous les détails de l’histoire, et avec le mode partie boostée (tous les items et compétences de la partie terminée au début de la partie suivante), ça donne vraiment envie de refaire le jeu pour obtenir d’autres items clé et avoir toutes les compétences.

Voilà, on peut donc reprocher des choses à ce jeu mais dire qu’il est nul est de mauvaise foi, c’est juste qu’il est très spécial et ne peut pas plaire à tout le monde. Oui, les héroïnes sont un peu nunuches, oui y’a une chanson mégapop au début du jeu, mais une fois de temps en temps pourquoi pas ? Autant FFX avait une ambiance tragique, autant l’ambiance de FFX-2 reste légère même quand le grand méchant approche, c’est rafraîchissant, c’est un jeu quoi !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*