20 septembre 2018

Hama Rikyû et Shiodome, le vert et le verre

hama rikyu

Dans les derniers jours de leur séjour, j’ai emmené mes parents faire un tour dans les jardins de Hama Rikyû, pensant que la flore serait encore plus intéressante que lors de ma première visite en plein été même si la saison des pruniers et des cerisiers étaient déjà passée. En fait, début mai, il n’y a pas vraiment de fleurs dans ces jardins jadis propriété de la famille des shoguns Tokugawa puis de la famille impériale aujourd’hui gérés par le gouvernement métropolitain. Mais leur verdure et leur cadre, entre hauts buildings de verre et baie de Tokyo, n’en restent pas moins dépaysants et reposants.

Je profite du court récit de cette seconde visite pour mettre en ligne un petit album regroupant des clichés de mes deux visites aux jardins, mais aussi mes trois ou quatre passages dans le quartier d’affaires voisin de Shiodome, dont les hauts buildings récents ont des formes et des couleurs vraiment sympas.

Au coeur de Hama Rikyû, envol d’oiseaux qui semblaient picorer des graines, peut-être celles des fleurs rouges et oranges supposées fleurir en août comme celles que j’avais vues la première fois.

hama rikyu

A Shiodome, les immeubles se reflètent les uns dans les autres, et entre eux se faufile sileucieusement la Yurikamome, ligne de train aérienne menant à l’île artificielle d’Odaiba.

shiodome

C’est dans ce quartier que l’on trouve le QG de la chaîne NTV et l’horloge conçue par Miyazaki qui s’anime, s’illumine et fait de la musique. Ses « pattes » font très Château Ambulant !

shiodome horloge ghibli

En allant au dernier étage du building Caretta, où se trouvent des restaurants, on peut avoir une belle vue sur la baie, avec les jardins de Hama Rikyû en contrebas.

baie tokyo

Retrouvez d’autres photos dans l’album Google+ !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*