22 novembre 2017

Japanese food in London

Avant d’oublier de le faire, je vais parler des deux restaurants japonais où j’ai eu l’occasion d’aller à Londres cet été.

Le premier, j’avais dû déjà l’évoquer l’année dernière vu que c’est là-bas que j’ai eu la révélation du curry à la japonaise, donc c’est pas rien. J’y suis retournée pour ma dernière soirée, et bien que le katsu curry soit très tentant, j’ai préféré essayer le una tama don, plat de riz à l’anguille. J’ai tellement entendu parler de l’anguille dans les dramas, animés, romans ou mangas que j’ai vus ou lus qu’il fallait bien que j’essaie ! Ma foi, c’est que c’est vraiment bon, grillé et fondant à la fois. Le restaurant en question s’appelle Tokyo Diner et c’est apparemment l’un des premiers restaurants japonais qui a ouvert à Londres. Il a même sa page Wikipedia, avec des infos bien intéressantes. J’aime bien le décor simple et l’ambiance (l’autre fois ils passaient du Yuki !) et c’est copieux et bon marché, que demander de plus ? Qu’ils n’acceptent pas les tips, ça c’est bien pour les Français ^^.

Le deuxième resto, testé deux fois, offre un buffet où l’on peut choisir jsuqu’à 8 plats chauds servis une fois, et des sushis servis à volonté. Bien sûr, c’est des sortes de sushis assez simples, comme des petits makis au crabe ou au concombre, mais il y a aussi des sashimis de saumon et des makis à la peau de saumon grillée bien intéressants. Et puis, à volonté quoi ! La seule restriction, c’est la limite d’une heure et demie. On est prévenu aussi que si l’on commande trop et qu’on en laisse plein, on paiera un supplément de cinq pounds, je trouve ça pas mal pour éviter le gaspillage. Pour les plats, il y a par exemple du poulet teriyaki, du porc pané, des crevettes tempura, de la soupe miso, et bien sûr du riz. C’est vraiment sympa en petit groupe, et pour 14 pounds on s’en met plein la panse ! Pour ceux qui ont vraiment de la gueule, pour 1 pound de plus on peut avoir un ramen. Là, ça devient assez extrême ^^. Le resto s’appelle Hi Sushi, et je viens de voir que c’est apparemment une chaîne qui a plusieurs restaurants dans Londres. Nous, on est allés à celui de Soho.

Ah, ça y’est, j’ai faim ! En attendant de parler de mon premier essai de curry à la japonaise maison qui ne saurait tarder, je pourrais peut-être aussi faire une petite note sur les restaurants japonais du quartier Sainte Anne à Paris où je suis allée. Mine de rien, il doit y en avoir cinq ou six maintenant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*