21 février 2019

[Japon 2010] Jour 19 : Miyajima – Pagodes, torii dans l’eau… et shika !

miyajima

Ca fait pas mal de temps que je n’ai pas publié un article sur mon voyage et vu les circonstances, ça me paraît un peu bizarre de le faire, mais d’un sens, j’ai plus envie que jamais de montrer un peu à quel point j’ai apprécié ce pays et à quel point il est magnifique. Surtout que nous arrivons à un des plus belles journées de mon séjour : la visite de l’île Miyajima.

Jeudi 18 août au matin, petit tour de tramway jusqu’à la gare JR de Higashi Hiroshima pour prendre le train jusqu’au terminal du ferry. La traversée vers l’île prend environ un quart d’heure,  et comme la majorité des passagers, j’ai sorti mon appareil photo pour mitrailler le paysage alentours, et bien évidemment le rivage de l’île où le grand torii, d’abord simple petit point rouge, se précisait peu à peu. Mais pas de gros plan à faire dessus pour l’instant, étant donné que le ferry accoste l’île plus à gauche.miyajima

Premier tour dans les rues marchandes entre le terminal et le sanctuaire Itsukushima : évidemment, il y a presque uniquement des magasins de souvenirs et des restaurants ! Nous ne tardons pas à rencontrer les premiers shika, et nous voilà ensuite arrivés en vue du torii. La petite plage avec le vert des algues toutes séchées par le soleil et les lanternes de pierre est si jolie !miyajima shika

miyajima

La marée est basse, nous pouvons donc aller jusqu’au pied du torii. Evidemment, tout le monde veut se faire prendre en photo devant, ce n’est donc pas évident de prendre l’édifice en photo sans qu’il y ait personne ! Derrière nous, les bâtiments du sanctuaire ont encore les pieds au sec. Il nous semblait mieux de visiter le sanctuaire quand la marée serait montée, nous l’avons donc d’abord contourné pour continuer à visiter les lieux.

En empruntant des escaliers de pierre, nous sommes arrivés à une pagode à trois étages. Nous avons contourné le sanctuaire par les hauteurs, et sommes redescendus par l’autre côté. Pendant ce  temps, la marée avait déjà bien monté, et les shika avaient faim ! ^^miyajima

miyajima

miyajima shika

Et comme nous aussi on avait faim, on est retourné du côté des rues commerçantes pour prendre un bon repas (hanbagu setto qui déchire !). Ensuite, nous sommes de nouveau allés un peu sur les hauteurs (mais quand je dis les hauteurs, je veux pas dire tout en haut hein ^^) pour admirer une autre pagode, à cinq étages cette fois, qui est celle du Senjokaku, un bâtiment étonnant par son aspect et son histoire.

miyajima

miyajima

Même si des panneaux indiquaient qu’il ne fallait pas s’allonger par terre, boire ou manger dans le bâtiment, il y a plein de visiteurs qui ne se gênaient pas pour le faire. C’est vrai que la tranquilité des lieux et le paysage qui s’offre immédiatement à nos yeux étant donné que le bâtiment est ouvert de tous les côtés donnaient envie de se reposer ^^.

Pendant ce temps, la marée était encore montée et le torii avait les pieds dans l’eau pour de bon. Il était temps d’entrer dans le sanctuaire. Même si lui était encore en petite partie au sec, on allait pas attendre encore ^^. Le contraste entre le bleu de l’eau et du ciel avec le rouge si vif des bâtiments est vraiment saisissant. Comme au Kasuga Taisha, il y a beaucoup de lanternes métalliques. On a remarqué un bâtiment un peu à l’écart des allées principales qui semblait ne pas avoir été rénové depuis longtemps, sa couleur était toute passée. Là encore ça donnait un peu l’impression d’être à une autre époque !

miyajima

miyajima

Nouvelle promenade sur les hauteurs, dans le but cette fois de trouver le terminal du téléphérique pour aller jusqu’en haut du mont Misen où se trouvent d’autres temples. Mais le temps était passé bien vite, il était déjà près de 17h, et il n’y avait plus de téléphérique. Et puis une fois là-haut, les temples auraient été fermés. Vu la chaleur qu’il faisait encore ce jour-là (j’ai acheté mon ombrelle, elle m’a sauvé la vie !), et vu tout ce qu’on avait déjà marché, on ne se voyait pas du tout monter et redescendre à pied, et puis cela nous aurait mené bien trop tard dans la journée. Un prétexte pour revenir un jour quoi, comme s’il y en avait besoin d’un ! ^^

miyajima

miyajima

Nous avons donc tranquillement fini la journée en se baladant dans le parc près du téléphérique (évidemment, nous avons vu des sanctuaires ou temples au passage ^^), en retournant dans les rues commerçantes pour prendre une glace pilée, en adimrant le soleil qui déclinait déjà sur l’eau. Et hop, retour sur la terre ferme ! Enfin, juste sur une île plus grande, en fait !

Le soir, nous sommes retournés dans le centre de Hiroshima pour manger et boire un verre. Il nous restait encore la matinér du lendemain pour profiter de la ville, et la visite du Musée pour la Paix s’imposait. Voilà donc le programme de ma prochaine note !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*