21 février 2019

[Japon 2010] Jour 20 : Musée pour la Paix de Hiroshima et retour dans le Kansai

hiroshima

Vendredi 20 août, nous nous dirigeons une nouvelle fois vers le Parc de la paix au centre de Hiroshima. Après une balade de nuit, nous avons pu faire une balade en plein jour, autour du Dôme et des nombreux autres monuments qui témoignent du drame.hiroshima

hiroshima

Nous avons ensuite pris la direction du musée, dont la visite s’imposait. Le parcours commence par une présentation de l’histoire de la ville. On nous explique ensuite pourquoi elle s’est trouvée parmi les lieux sélectionnés par les Américains pour y lancer une bombe atomique. Un document américain explique que si le Japon a été choisi plutôt que l’Allemagne pour cette petite expérience, c’est que contrairement aux Allemands, les Japonais ne pourraient pas apprendre de ces événements et utiliser ensuite la bombe eux ausi. Sous entendu, ce sont que de pauvres petits  jaunes après tout…hiroshima

On nous explique ensuite le déroulement de la journée du 6 août 1945, des maquettes montrent la ville avant et après l’explosion. De nombreux objets témoignent des dégâts. Il y a aussi beaucoup d’objets personnels de victimes, dont on nous conte l’histoire. Elles sont décédées soit lors de l’explosion, soit parce qu’elles sont tombées malades à cause des radiations. C’est bien évidemment bouleversant, mais tellement juste de mettre quelques noms sur ces milliers de victimes.hiroshima

J’ai trouvé globalement que la présentation des événements était assez objective, ce qui n’était pas forcément évident. C’était une visite très lourde émotionnellement, mai je suis « contente » d’avoir pu la faire. Au même titre que les camps de concentration ou d’autres faits dramatiques de la deuxième guerre, on ne peut pas dire qu’on en a assez parlé, que c’est du passé, que ça ne nous concerne pas parce qu’on n’était pas né, parce qu’on n’était pas du même côté ou quoi que ce soit.hiroshima

Après avoir déjeuné et être repassés à l’auberge pour que je récupère nos  gros sacs, nous avons pris une dernière fois le tramway pour retourner à la gare de Hiroshima. Le trajet du retour vers Ôsaka m’a paru moins long que l’aller ! J’ai dû encore bien avancer dans la lecture du roman que j’avais amené ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*