19 novembre 2018

[Japon 2010] Jour 8 : Excursion dans la région de Hakone 1

hakone mont fuji

Dimanche 8 août au matin, départ pour Hakone. C’était la seule excursion organisée par ALJ que nous avions choisie, histoire de ne pas trop faire gonfler le prix du voyage, mais de profiter quand même d’une nuit dans une auberge et en dehors de Tôkyô.

Première surprise, alors que d’après la description sur le site d’ALJ, le voyage était prévu en train, il se fait en fait en car. En fait, pendant les deux jours de l’excursion, j’ai eu l’impression de passer tout mon temps dans le car… D’abord, deux heures de route à peu près pour arriver jusqu’aux abords du lac Ashino. Le paysage de montagne est beau, c’est clair. Heureusement que le chauffeur sait ce qu’il fait dans les virages en tête d’épingle, c’est clair ! ^^hakone

Premier arrêt pour le déjeuner : un restaurant au bord du lac a été réservé. Mais comme le prix du déjeuner n’est pas compris dans la prestation de l’agence de voyage, chacun paie de sa poche. Très bon, mon katsu curry, mais j’aurais peut-être préféré avoir le choix. On remonte ensuite dans le car pour aller jusqu’au sanctuaire de Hakone.

Un petit tour du côté d’un plan d’eau où mes amies les carpes sont encore bien nombreuses, avant de descendre jusqu’au torii qui a les pieds dans le lac. Ensuite, pour accéder au sanctuaire lui-même, il faut bien sûr monter ! (j’aurais dû compter le nombre de marches que j’ai montées en un mois, ça doit être affolant ^^).carpes koi

sanctuaire hakone japon

Pas le temps de trainer vraiment même si le cadre est très agréable car on est attendu au car pour passer à la suite (on a passé à peine une heure sur place en tout. Et la suite, c’est la visite de l’ancien poste de douane de la route du Tôkaidô, datant de l’époque d’Edo. On est toujours au bord du lac, et c’est de là qu’on a pu voir le mieux le mont Fuji. Il n’est pas tout près, mais il y est ^^.hakone

Là encore on ne traîne pas, on retourne au car, direction cette fois l’auberge, qui est le Hakone Yumoto Hotel. Le bâtiment est à l’occidentale, mais les chambres sont à la japonaise, et il y a des onsen, c’est d’ailleurs là le principal intérêt de l’excursion. Depuis le temps que je voulais essayer un yukata, quoi ! Je me demandais comment mettre la ceinture mais je me suis rendu compte en observant les clientes japonaises que c’était un peu freestyle apparemment.

Mais avant le bain, il y a eu la bouffe ! Un repas typique nous a été servi dans une salle de réception à la japonaise. Il n’y a rien que j’ai détesté, mais il y a certaines choses quand même que je ne chercherais pas à remanger ^^. Evidemment, j’ai bien aimé le sashimi, les tenpura c’est trop bon, et c’était chouette d’avoir un petit shabu shabu.

P1090595.JPG

Nous avons passé une partie de la soirée sur la terrasse autour d’une petite bière, aux premières loges pour se rendre compte qu’il se mettait à pleuvoir et pas qu’un peu, et qu’on entendait même tonner au loin. C’était assez impressionnant vu qu’on était dans une vallée très encaissée. On aurait voulu sortiir de l’hôtel pour visiter un peu les alentours, mais ces alentours se réduisaient à la route qui descendait dans la vallée, sans trottoirs et pas du tout éclairée…

En fin de soirée, on s’est quand même décidé à aller aux bains. Faut dire que nous occidentaux avons généralement pas l’habitude d’être nus, mais quand on n’y pense pas trop ça va, et de toute façon il n’y avait plus personne ! Vu que j’ai les jambes sensibles à la chaleur je pensais que je ne supporterais pas, mais en fait ce n’est pas si chaud que ça. Mais bon quand même, j’y tiendrai pas une heure ! Un quart d’heure, c’est très bien ^^.

Tellement qu’on y est retourné le lendemain matin au réveil ! Mais ça et la suite, ça sera dans ma prochaine note :).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*