17 décembre 2018

Japonographie 2

arbre clères

Il y a un an déjà, j’avais présenté quelques ouvrages que j’avais lus en rapport avec le Japon. Il est temps de présenter une deuxième petite série, qui n’est pas aussi longue que je le voudrais, même si j’essaie toujours d’avoir un livre « d’informations » en route, en plus d’un roman et d’un manga. Faut croire que mes trajets en train sont pas assez longs :p.

L’ouvrage Japon, peuple et civilisation, écrit sous la direction de Jean-François Sabouret et publié chez La Découverte, regroupe en six grands thèmes (territoire et population, civilisation et religions, histoire, lettres, arts traditionnels, arts du spectacle) un grand nombre d’informations. Un panorama du Japon très facile à lire et qui constitue une excellente introduction à tous les sujets abordés.

L’abécédaire du Japon (chez Picquier) de Takashi Moriyama présente comme son nom l’indique sous forme de liste alphabétique un grand nombre de mots-clés. Ce qui est intéressant, c’est le regard particulier de l’auteur, Japonais ayant vécu longtemps en Europe. Aussi drôle qu’informatif !

Le Japon au 20ème siècle (par Jacques Gravereau, chez Points dans la collection Histoire) est un ouvrage que j’ai trouvé particulièrement intéressant. Il ne s’agit que de faits, mais l’auteur les présente de façon telle qu’il y a presque du suspense si l’ont peut dire. Excellent pour entrer plus dans les détails de cette période de l’histoire japonaise.

Homo Japonicus (Picquier) est un autre ouvrage que j’ai trouvé passionnant. L’auteur, Muriel Jolivet, a rassemblé une multitude de témoignages d’hommes japonais qui nous apprennent énormément sur leur vie et leur société. Travail, vie de famille et vie de couple sont passés au crible et l’auteur va bien au-delà de l’image du salaryman qui s’épuise à faire des heures supplémentaires pour ramener de l’argent à la maison (ce sujet est très bien traité) pour nous présenter une multitude d’autres gens et ainsi montrer que les Japonais ne sont pas des fourmis toutes identiques. Chaque témoignage se lit presque comme une nouvelle et est suivi d’un commentaire de l’auteur. La démarche est vraiment excellente.

Fantômes du Japon (Le serpent à plumes) est un ouvrage de Lafcadio Hearn regroupant de nombreux contes et légendes japonais classés par thème. L’auteur a rassemblé ces récits lui-même, ses sources étant aussi bien orales qu’écrites. C’est donc un livre très intéressant, à la frontière entre texte littéraire et informations sur le folklore japonais.

Mille ans de manga est un beau livre publié chez Flammarion écrit par Brigitte Koyama-Richard. On traverse l’histoire du Japon pour découvrir les nombreux éléments de l’art et la culture japonaise à l’origine des mangas comme on les connait aujourd’hui. Rouleaux peints, estampes et carricatures sont ainsi évoqués, pour finir par l’apparition du manga moderne et la focalisation sur quelques auteurs en particuliers. Evidemment, l’ouvrage est bourré d’illustrations, avec notamment des mises en parallèle très efficaces. Le point de vue de l’auteur sur les mangas est vraiment appréciable.

C’est tout pour cette fois mais bien sûr, la suite est déjà en partie programmée, et en partie sur mes étagères ! ^^

1 commentaire sur Japonographie 2

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    Y’a aussi « tokyo Memories » de Muriel Jolivet, auteure de « Homo Japonicus » moins médiatisé parce qu’édité en Suisse, c’est un livre illustré qui vaut le detour!

    Écrit par : Emilie | 25.04.2009

    En effet, j’avais entendu parlé de ses ouvrages sur l’université et sur les enfants mais pas de celui-ci ! Je vais l’ajouter à ma liste, merci beaucoup pour le conseil ! ^^

    Écrit par : Katzina | 25.04.2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*