23 janvier 2018

Last.fm

Au moment de commencer à écrire ces lignes je me demandais encore comment qualifier Last.fm. J’ai trouvé la réponse sur le site même : un service musical. C’est sûr que je ne vois pas quel autre terme qui pourrait englober tout à la fois les différentes facettes de la chose. Que je ne connais d’ailleurs pas entièrement ! ^^

C’est il y a plus de quatre ans que je me suis inscrite sur le site et que j’ai installé le scrobbler pour analyser toute la zizic qui passait dans mon ordi. Je l’ai fait quelques semaines, puis j’avais arrêté quelque temps, au moment de changer d’ordi je pense. Et puis j’y suis revenue, parce que c’était quand même bien chouette. Même si le service de streaming est vite devenu payant, il restait la possibilité de découvrir d’autres artistes en fonction de la musique qu’on écoute et qui est analysée grâce au petit logiciel, puis listée dans son profil sur le site.

Et j’en ai quand même fait quelques bonnes découvertes grâce à Last.fm, surtout question musique japonaise. Le concept si tu aimes ceci, tu aimeras cela, c’est sûr que ça ne peut pas marcher à tous les coups, mais quand ça marche, ça marche sacrément bien. Le tout, c’est d’arriver à trouver la prononciation du nom de l’artiste quand il n’est pas romanisé,,et après, avec les petites fiches d’artistes et l’accès aux vidéo Youtube, on peut rapidement se faire une idée.

C’est donc comme ça que j’ai découvert Shiina Ringo. Elle est apparue dans ma liste d’artistes conseillés, j’ai fait un tour sur sa fiche, et j’ai tout de suite eu envie d’écouter ses chansons, ce qui était quand même une fichue bonne idée. Des fois, je croise aussi des noms d’artistes que j’avais déjà entendus (ou plutôt vus) auparavant, mais que je n’avais pas encore eu la curiosité d’écouter. Et puis il y a quelques mois, j’ai pu découvrir Supercar, groupe excellentissime qui serait l’objet de ma prochaine note musique. Donc rien que pour ça, il fallait que je parle de Last.fm.

Pour le côté communauté, il y a les incontournables groupes de discussion par thèmes et les listes d’amis. Je ne m’y intéresse pas plus que ça, car c’est encore le genre de truc bien chronophage. Par contre, il m’arrive de lire les commentaires sur des fiches artistes ou des chansons, ça permet parfois de se tenir au courant de l’actualité. Par exemple, c’est sur la fiche de Rie fu que j’ai appris qu’elle allait sortir à la fin du mois un album collaboratif avec plein d’autres artistes japonais.

Pour ce qui est des statistiques sur la musique écoutée, vu le côté maniaque que je peux avoir sur ce genre de choses (mais mon côté scientifique ne va pas plus loin ^^), ça me fait bien tripper. De savoir que j’ai écouté près de 3000 chansons de Spitz, dont 94 fois Yoru wo kakeru, de savoir même qu’il y a d’autres personnes qui écoutent le groupe au même moment, d’un sens c’est super inutile, mais je kiffe. (ouah, je suis djeuns, j’ai mis tripper et kiffer dans le même paragraphe ! :p).

Bref, si vous n’avez pas peur de cet « espionnage musical », je vous conseille vraiment d’essayer Last.fm, il y a pas mal de choses à en tirer ^^. Si vous voulez voir à quoi ressemble une page de profil, le lien vers la mienne est dans la colonne de gauche depuis pas mal de temps. Et il y a aussi le petit widget, on peut faire plein de choses de ce genre pour son blog ou sa signature de forum ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*