24 octobre 2018

Le Koishikawa Kôrakuen aux premières teintes de l’automne

tokyo koishikawa korakuen

Rien de tel que les grands jardins que l’on peut trouver à Tôkyô pour admirer les couleurs d’automne quand on n’a pas envie de passer trop de temps en train pendant le week-end car on en a déjà passé trop pendant la semaine ! :p A la mi-novembre, j’ai été passé un samedi après-midi au Koishikawa Kôrakuen, situé juste à côté du Tokyo Dome et de son parc d’attraction. J’ai passé deux heures environ dans ces lieux, en faisant un grand tour dans le sens des aiguilles d’une montre en partant du sud-ouest où se situe l’entrée. Le jardin est tellement grand que je n’ai pas eu le temps de passer par tous les chemins avant que la nuit tombe et qu’il ferme !tokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuen

Comme toujours dans ce genre d’endroit, c’est un vrai régal de voir le paysage alentours se refléter dans l’eau, où nagent pas mal de carpes.tokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuen

La partie nord-ouest du jardin est tout en relief, et de nombreuses volées de marches mènent à différents endroits où l’on peut avoir un point de vue sur ce qu’il y a plus bas.tokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuen

Les couleurs d’automne n’étaient pas encore très prononcé, mais avec le soleil déclinant, les couleurs étaient très jolies. J’ai beaucoup aimé le pont de pierre et le petit pavillon caché dans la verdure.tokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuen

On trouve beaucoup de pruniers dans la partie nord-ouest. Je peux maintenant vous dire que j’aurai l’occasion de vous les montrer au printemps ^^. J’aime beaucoup les petites plaques de bois attachées aux arbres avec leur nom.tokyo koishikawa korakuen

Cet endroit qui ressemble à un marais m’a également beaucoup plus. J’ai eu un peu l’impression de me retrouver dans Final Fantasy IX ! :p Au loin, on peut voir les portiques où doivent fleurir les glycines au printemps.tokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuentokyo koishikawa korakuen

Ce vieux bâtiment pourrait donner l’impression d’être à une autre époque si on n’entendait pas les rumeurs du train et du Tokyo Dome !tokyo koishikawa korakuen

Puisqu’on parle du Tokyo Dome, on peut le voir en allant tout à l’est du jardin, dans une partie un peu à part avec un autre plan d’eau.tokyo koishikawa korakuen

J’aurais aimé mettre d’autres photos, notamment celles avec le plan d’eau principal, la petite île avec le sanctuaire et les grands immeubles en toile de fond, mais le jour avait trop baissé et il n’y avait plus assez de contraste. C’est extrêmement agréable de se promener au Kôrakuen. On a tellement peu l’impression d’être au milieu d’une mégalopole même si les bâtiments modernes sont tout proches !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*