26 septembre 2018

Mon année 2014

Après une année 2013 où je me suis mariée, installée au Japon pour une longue durée et ai trouvé un nouveau travail, 2014 pouvait difficilement être une année plus renversante. Et de toute façon je ne le souhaitais pas, car les grands changements, même s’ils sont positifs, il faut les gérer, et ça, ça remplissait déjà le programme de l’année :). 2014 a donc été en effet globalement tranquille, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il ne s’est rien passé !

sakura shiba rikyu

Juste avant le printemps, nous avons déménagé dans un appartement plus grand et plus confortable à quelques centaines de mètres de l’ancien, et cela a donc été l’occasion de faire des achats niveau meubles et décoration. Et comme on a un balcon digne de ce nom, je me suis mise aussi un peu au jardinage ! On n’habitait pas dans un 5m2 avec un réchaud et une paillasse, mais bon y’a pas à dire on est quand même mieux maintenant ! J’aurai l’occasion de revenir là-dessus en détail :).

Courant avril, mes parents et mes sœurs sont venus faire un petit séjour au Japon et cela a été l’occasion de bons moments , et du premier petit voyage découverte de l’année à Kawaguchiko. Tout au long de l’année, j’ai eu l’occasion de découvrir de nouvelles régions et de nouvelles villes japonaises, et j’en suis vraiment heureuse car c’est bien ce que je voulais faire. Le plus compliqué étant toujours de choisir car on ne peut pas aller partout !

Mon petit quotidien tokyoïte a trouvé son rythme de croisière, les semaines et les mois ont défilé, et les weekends sont passés toujours trop vite bien sûr :). Pour mettre un peu de francitude dans ma vie, j’ai pu compter sur deux amies rencontrées l’année passée chacune dans un contexte différent, deux personnes remarquables qui m’apportent beaucoup. Ca n’était pas la première fois que je faisais de chouettes rencontres avec des Français depuis que je suis au Japon, mais peu de personnes restent sur le long terme !

tournesol hakodate

Pour la première fois, j’ai dû endurer l’été japonais d’un bout à l’autre, mais je n’ai pas eu à me plaindre car les chaleurs ont été moins importantes et contrairement à d’autres régions, à Tokyo nous n’avons pas eu à souffrir des dégâts et des drames causés par les typhons qui ont été nombreux ou les pluies torrentielles. Comme toujours, l’automne a comme le printemps été bien trop court, et nous voici de nouveau en hiver !

Le dernier quart de l’année m’a réservé de grosses surprises au niveau professionnel, et pas vraiment dans le bon sens du terme. J’ai décidé d’arrêter de travailler fin octobre jusqu’à la fin de l’année car ma situation faisait que j’allais dépasser un seuil de revenus qui me ferait gagner moins (impôts sur le revenu, impôts locaux et sécu, le combo fatal ^^). Cela sentait donc le changement pour 2015 si je ne voulais pas me retrouver à nouveau dans la même situation dans un an. Changement il y aura c’est certain, car le projet sur lequel je travaillais a du coup été suspendu, et on n’aura pas besoin de moi en janvier. Soit le projet reprendra, soit il y en a un autre où mes compétences seront utiles, soit il faudra que je trouve autre chose. Le truc, c’est surtout de savoir jusqu’à quand attendre ! ^^

Si je ne prends pas trop mal ces nouvelles, c’est évidemment parce que ma situation économique n’est pas menacée dans l’immédiat, mais aussi parce que je prends ça comme un genre de test. Au cours de l’année, j’ai en effet commencé à me poser des questions sur la possibilité de concilier travail et famille dans les années qui viennent. En gros, je ne sais pas si je dois toujours espérer de trouver un travail que je pourrai espérer garder même quand nous aurons décidé d’avoir un enfant, et surtout qui vaudra le coup économiquement, ce qui ne serait pas le cas d’un emploi à temps partiel comme celui que j’avais récemment. Il faut voir où se trouve l’équilibre entre le facteur finances et le facteur qualité de vie. Affaire à suivre bien sûr, et j’espère pouvoir écrire en détail sur ce sujet aussi passionnant que la question du mariage qu’est la question du travail des femmes au Japon !

automne matsumoto

Je passe du mode sociologie au mode divertissement ! Je ne peux pas prétendre que 2014 a été l’année de la reprise pour les drama et les anime car je n’en ai pas vu des quantités astronomiques, et je n’avais pas arrêté de toute façon. D’un côté comme de l’autre, j’ai fait de belles découvertes et me suis régalée à revoir des séries que j’apprécie beaucoup. Niveau musique, on a eu du très bon aussi : d’abord un excellent album de moumoon, puis à la fin de l’année c’est Shiina Ringo et Rie fu qui nous ont offert du nouveau, et du bon. Niveau live, j’ai été vraiment gâtée : je suis allée à 11 concerts en tout, et j’ai passé des moments inoubliables. Au sommet bien sûr, le concert de Spitz au Zepp Tokyo, puis les deux shows de l’été au Budokan.

Même si j’en parle toujours aussi peu, j’ai bien évidemment aussi lu des romans en 2014. Par contre, les films que j’ai vus doivent se compter sur les doigts de la main. Le cinéma, c’est trop cher, les rayons de Tsutaya me donnent mal au crâne si j’ai pas une idée précise de ce que je veux emprunter, et j’ai toujours du mal à décider à me mettre devant la télé pour 1h30. Je sais bien que si le film est bon on ne voit pas le temps passer, mais c’est comme ça ! ^^ A l’automne, j’ai aussi repris un peu les jeux vidéo. Toujours cantonnée aux Final Fantasy bien sûr, et un épisode sur PS2 en plus ! On peut appeler ça du retrogaming maintenant, non ? :p

Même avec un travail à temps partiel, j’ai eu la plupart du temps l’impression de ne pas avoir le temps de faire tout ce que je voulais pendant une bonne partie de 2014. J’ai essayé de remédier à ça en changeant mes priorités et en me débarrassant de certaines mauvaises habitudes, mais je me suis rendu compte aussi que ce qui bouffait du temps et de l’énergie dans une grande ville comme Tokyo, c’était les temps de déplacement. Et ça, à moins de rester tout le temps enfermée à la maison devant mon ordi, je ne peux pas y faire grand chose ! En tout cas, je vais continuer sur ma voie pour mieux m’organiser en 2015. Je voudrais reprendre des activités de loisirs créatifs, et aussi en commencer d’autres. Et comme je l’évoquais dans mon billet anniversaire du blog, je veux continuer à consacrer du temps à donner mes impressions sur tout ce que je fais ici. Mais bon, il ne faut pas non plus que je fasse des super plans, car si ça devient juste des bonnes résolutions de début d’année, ça ne marchera pas :p.

tokyo tower zojoji

En 2015, il va donc se passer des choses, c’est certain. Quoi, je ne sais pas encore exactement ! Et ça, c’est à la fois effrayant et excitant ! Un peu comme si j’avais devant moi un livre où toute ma vie était écrite, que j’allais tourner la page et que je ne savais pas encore ce qu’elle contenait !

1 commentaire sur Mon année 2014

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    Joli bilan !
    Je te souhaite une excellente année 2015 🙂

    Écrit par : Béné | 31.12.2014

    Merci ! Excellente année à toi aussi là-bas dans le sud :D.

    Écrit par : Katzina | 11.01.2015

    Bonne Année 2015!
    Les photos de l’article sont très belles!

    Écrit par : Nac | 01.01.2015

    Bonne année à toi aussi ! Je suis contente que les photos te plaisent ^^.
    http://katzina.net/wp-admin/post.php?post=296&action=edit#comments-form
    Écrit par : Katzina | 11.01.2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*