19 novembre 2017

Ochanomizu et ses trois lignes de train, panorama de Cleopatra na onnatachi

tokyo ochanomizu

Dans le drama Cleopatra na onnatachi, dont j’ai dit pas mal de bien récemment, j’ai été marquée par une vue de Tôkyô qui revenait à chaque épisode ou presque. Il me semblait bien l’avoir déjà vu au moins une fois dans une autre série, et j’étais donc à peu près sûre que c’était un endroit connu et facile à trouver. Avec comme repères une rivière et trois lignes ferroviaires différentes, j’avais déjà un bon point de départ. Mais l’indice décisif a été celui de l’église orthodoxe située dans le même quartier, et que l’on aperçoit aussi plusieurs fois dans le drama.

Des églises orthodoxes, il y en a légèrement moins que des sanctuaires ou des temples, j’ai donc découvert facilement qu’il s’agissait du Nikolai-dô. Après ça, trouver mes ponts ferroviaires et ma rivière sur Google maps a été un jeu d’enfant : l’endroit en question, c’est à Ochanomizu, et c’est effectivement en plein centre de la capitale. Cela méritait évidemment une petite expédition !tokyo ochanomizu

En sortant de la station de métro d’Ochanomizu, j’ai tout de suite repéré un pont. Je me suis immédiatement dirigée dans sa direction, portée par le flux de voyageurs presque incessant en cette fin d’après-midi qui allait du métro à la gare JR située sur l’autre rive ou inversement. Effectivement, du haut de ce pont, on voyait bien la rivière Kanda et des trains. Mais ça n’était pas tout à fait ça ! Je n’étais pas assez près, le bon pont devait être celui que je voyais devant moi.

J’ai fait un grand tour dans le quartier, passant plusieurs fois d’une rive à l’autre de la rivière, repérant sur  mon chemin un temple et un sanctuaire. Je suis passée tout près du pont le plus bas où passe la ligne de métro Marunouchi, ainsi que du pont en fer vert plus haut où passent les lignes JR Chuô et Sôbu. J’adore la façon dont les abords des ponts ferroviaires sont aménagés pour accueillir des restaurants et autres boutiques. Ici, avec la rivière, c’est vraiment chouette.tokyo ochanomizutokyo ochanomizu

Je suis passée à côté du fameux Nikolai-dô, et après j’ai fini par atterrir sur LE pont en question. Il faut un sacré timing pour voir les trois trains en même temps ! Mais vu leur fréquence, ça doit quand même arriver plusieurs fois par jour ^^. A la gare JR en contrebas, les quais sont remplis de voyageurs. Le jour commence à baisser et les lumières s’allument progressivement. On ne peut pas dire que la vue sur cette rivière encaissée avec ces vieux ponts soit belle. Mais c’est le genre de paysage urbain qui me fascine. On est en pleine mégalopole, mais la végétation qui pousse librement sur les rives à certains endroits donne un petit côté sauvage qui contraste.tokyo ochanomizu nikolaidotokyo ochanomizutokyo ochanomizu

J’ai depuis eu l’occasion de traverser plusieurs fois la rivière Kanda à Ochanomizu à bord de la ligne de métro Marunouchi. Et j’ai également pris une fois la ligne Sôbu, qui longe la rivière sur une certaine distance et passe sur le pont vert. J’ai vraiment aimé Ochanomizu et je pense que je retournerai m’y promener. Et comme je l’ai déjà dit, j’ai l’impression que je vais devenir une vraie otaku des trains japonais ! ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*