Omurice

A force d’en voir dans tous les sens dans le drama Lunch no Joou et d’en avoir l’eau à la bouche à chaque fois, j’ai fini par essayer de faire de l’omurice. J’ai profité d’avoir un reste de riz de la veille, comme ça comme il n’en faut pas énormément j’ai pas eu besoin d’en cuire exprès. J’avais aussi un reste d’escalope de poulet et de champignons, c’était donc un peu une omurice recyclage, mais c’était parfait ! Il manquait plus que d’ajouter les poivrons.

Il s’agit donc de faire revoir à la poêle morceaux de poulet, de poivron et de champignons avez le riz, et d’y ajouter du ketchup. Ou toute autre sauce à base de tomate je dirais, je pense que ça varie selon les recettes. Ensuite, il faut bien sûr faire l’omelette, avec deux oeufs. C’est pas évident de faire une omelette bien ronde qui se tient bien et qui cuit correctement ! La mienne est restée un peu baveuse d’un côté, mais j’aime bien comme ça. Après, il reste plus qu’à mettre la préparation de riz sur une moitié de l’omelette et de rabattre l’autre moitié par-dessus. Une bonne dose de sauce tomate et c’est parti, on peut déguster !

Pour un premier essai, c’était très convaincant et je pense que je recommencerai. L’inconvénient de ce plat, c’est qu’il n’est pas évident de le préparer pour plusieurs personnes, ou disons plus de deux, car il faut faire les omelettes une par une et elles doivent refroidir vite. Je suis sûre que comme pour tous ces plats simples et répandus, il doit y avoir des variantes dans les ingrédients utilisés avec le riz, et dans la sauce comme je disais (sauce demi glace ! ^^). J’aime beaucoup dans la cuisine japonaise cette façon de s’approprier des plats d’autres pays, de le faire à sa façon et que ça devienne un plat si populaire, comme l’omurice ou le curry.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*