20 septembre 2018

[Paris] Expo Grand Palais : Renoir au XXème siècle

renoir grand palais

Lundi dernier, même si j’avais pas cours, j’ai passé la journée à Paris, en tant que « touriste ». On pensait faire un tour au musée des Beaux-Arts, mais comme on avait oublié que c’est fermé le lundi, on a dû changer de programme. Comme il faisait très beau, on s’est tout simplement baladé. D’abord autour des Invalides, ensuite du côté de l’île de la Cité et de l’île Saint-Louis. J’avais déjà dû passer dans ce coin pour voir Notre-Dame, mais il y a bien longtemps. Sur les bords de Seine il y a décidément beaucoup de belles vues, avec tous les bâtiments et les ponts anciens que la capitale a toujours. A Rouen, il aurait pu y avoir encore quelques belles choses si les bombes n’étaient pas passées par là…

Bref, venons-en à l’attraction principale de cette journée de visite : un exposition, ça faisait longtemps. Celle de Renoir au Grand Palais. J’avais réservé des billets, ça me bottait pas trop de mettre 1,50 en plus alors que la place coûte déjà 11 euros (fini les tarifs réduits, je suis vieille -_-), mais ça s’est avéré utile, heureusement. Mais bon, si c’était un billet coupe-file à l’entrée, ce n’était pas un billet coupe-foule une fois arrivé à l’intérieur.

J’avais déjà fait la même observation pour l’expo que j’étais allée voir pendant l’été au même endroit : il y avait trop de monde. Je sais bien que quand on organise une expo, le but est d’en faire profiter le plus de monde, qu’on ne peut pas dire aux gens de revenir une autre fois alors qu’il y a déjà beaucoup d’attente si on n’a pas pu réserver à l’avance, mais n’empêche que les conditions de visite étaient loin d’être idéales. Les gens étaient amassés devant chaque oeuvre, le pire étant pour les vitrines de photos où il fallait presque faire la queue. C’est pas que j’étais pressée, mais c’est fatigant à la longue, et puis surtout certaines personnes ne font pas du tout attention où elles se mettent. Au début, je faisais bien attention de ne pas bousculer, de ne pas gêner la vue, mais je me suis vite rendu compte que comme tout le monde ne faisait pas ça, j’aurais pu y passer la soirée. C’est pas dramatique, c’est qu’une exposition, on est là pour se faire plaisir aux yeux, c’est clair, mais c’est quand même dommage.

Pour en venir à l’expo en elle-même (quand même ^^), c’était vraiment intéressant. Bien sûr, je connaissais Renoir, même si c’est moins que Monet ou Van Gogh, mais même en ayant vu des oeuvres de différentes époques, comme je n’y connais pas grand chose, je n’avais pas mesuré l’importance de l’évolution de son art. Et comme bien des gens j’imagine, je le classais simplement dans les impressionnistes. J’ai donc pu apprendre que ce n’était pas si simple que ça, le but de l’exposition étant de montrer ce que l’artiste a fait après sa période impressioniste, fin XIXème et début XXème.

L’expo est divisée en quinze parties, correspondant à des thèmes et/ou des périodes différentes. J’ai particulièrement aimé les tableaux représentant des scènes de la vie quotidienne. J’ai bien aimé le fait qu’il y ait des photos, ça permet de nous rapprocher vraiment de l’époque où vivait le peintre, et on se dit qu’en fait ce n’est pas si loin que ça. On peut aussi avoir un aperçu du milieu artistique de l’époque, à travers les nombreuses personnes nommées et montrées que le peintre connaissait.

C’est donc une bonne visite que je conseille de faire, et lors de mes prochaines visites dans des musées, je pense que je ferai plus attention encore aux tableaux de Renoir ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*