25 juin 2018

On prend ses petites habitudes

Ca fait à peine une semaine que je suis là, mais je sens déjà que des petites habitudes s’installent. J’arrive à peu près à gérer mon temps le matin, je commence à connaître mon trajet en bus (allez chiche, demain je tente une autre ligne, vu qu’il y en a une autre directe !), j’arrive au bureau, je monte les deux étages, je pointe et hop à ma place.

Aujourd’hui, j’ai même entré mes deux premiers bugs dans la base de données. C’était bizarre, j’en ai déjà reporté plusieurs centaines, mais vu que c’est pour une compagnie différente maintenant, je me demande si je fais bien les choses. Mais j’ai quand même confiance en moi, ce qui est assez rare pour être signalé. Je sais que je suis capable de le faire ce boulot, et bien, alors les journées passent vite et bien. C’est vrai que ce n’est que le début du projet, après le rythme va être certainement plus soutenu, mais même si à la longue c’est crevant, c’est le genre de stress qui a un côté très stimulant.

Parlons un peu de bouffe ! Hier, je suis retournée au Tesco exprès pour acheter les petits biscuits custard cream que j’adore. Le truc anglais super de base que j’achetais il y a déjà quelques années quand il y avait encore un Marks & Spencer à Rouen. C’est hyper pas diététique bien sûr, sûrement pas mal de sucre dans la crème et de beurre et autres graisses dans le biscuit, mais pour l’instant c’est la seule cochonnerie que je m’autorise. Sinon, je bois du jus d’orange comme un trou, parce qu’ici ils ont un bon rayon de jus de fruits frais, un truc que j’appréciais beaucoup au Québec. Oui, je sais qu’on en a aussi en France, mais c’est cher et c’est surtout moins dans les habitudes. Je suis d’ailleurs devenue bien difficile et le jus d’orange normal en bouteille de verre, même de marque, je trouve ça pas terrible… Je parle même pas de celui en brique où y’a la moitié de flotte ! Pour continuer la comparaison UK/Canada on pourrait parler du Jello, mais dans ce cas ce serait plus de la bouffe ;p

Le fromage commence à me manquer, et je pense pas que je vais me convertir au cheddar. Ils doivent bien avoir du bon fromage au rayon épicerie de chez Harrods, mais à quel prix… Remarque, maintenant que j’ai vu du fromage à 60 dollars le kilo au Québec, je suis prête à tout !! Quand je repense aux gueuletons qu’on se faisait entre collègues, avec du bon fromage, du bon pain et du bon vin. Soirées Cheese & Wine, un vrai concept !

Rendez-vous demain avec une note plus colorée dans la catégorie animation, où je parlerai de la super série dont je m’apprête à regarder le dernier épisode.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*