20 janvier 2019

Printemps gris à Kamakura et Enoshima

kamakura

Comme j’aime beaucoup Kamakura, je n’ai évidemment pas manqué l’occasion d’y emmener mes parents au printemps, et de descendre jusqu’à Enoshima. Malheureusement pour nous, le temps n’était pas au beau fixe. Mais bon, il y a des choses qui restent intéressantes quelle que soit la couleur du ciel ! ^^ Après avoir vu la ville et l’ïle d’Enoshima en plein été et à la fin de l’automne, j’ai donc pu les voir au printemps, en tons de gris !

Nous avons commencé par faire un tour du côté de la rue marchande jusqu’au Tsurugaoka Hachimangû, et comme j’avais déjà pris pas mal de photos lors de mes précédentes visites, j’ai gardé mon appareil rangé cette fois. Cela devait être encore un jour faste, car il y avait un mariage.

Un petit tour d’Enoden et nous voilà à Hase. Je n’avais pas encore visité le Hasedera bien qu’il soit un des temples les plus célèbres de la ville. C’était donc l’occasion d’y aller pour admirer ses centaines de statues de jizô et la vue sur la ville et l’océan !kamakura hasederakamakura hasederakamakura

En cette fin du mois d’avril, il était encore trop tôt pour les hortensias, mais il y en a plein tout le long des escaliers qui grimpent jusqu’au panorama. Je conseille donc d’aller visiter l’endroit en juin/juillet, et j’espère bien pouvoir y retourner moi-même à cette période :).kamakura hasederakamakura hasedera

Je n’avais pas revu le grand Bouddha depuis ma première visite, une petite salutation s’imposait donc ! Il est toujours aussi impressionnant (même si je pense que je préfère toujours celui de Nara), et ses sandales aussi ! ^^kamakura daibutsukamakura daibutsu

Nouveau petit tour d’Enoden, on va jusqu’à Enoshima ! J’ai pris peu de photos, mais je n’ai quand même pas manqué de faire quelques clichés des autochtones ainsi que de deux de mes endroits préférés de l’île.enoshima chatenoshimaenoshima

Même sous un ciel gris, le « rouge sanctuaire » et le rose des azalées restent très vifs, n’est-ce pas ? J’aurais bien aimé cette fois visiter les grottes car je n’ai pas encore eu l’occasion, mais avec la marée haute, c’était loupé pour cette fois ! Une raison de plus d’y retourner ^^.enoshima

Mes prochains weekends vont être chargés donc je ne suis pas sûre de voir Kamakura et Enoshima à l’automne cette année, mais quand le printemps viendra, il faudra braver un peu la foule pour aller profiter des cerisiers !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*