25 juin 2018

Rie fu – At Rie sessions

at rie sessions

Enfin, je me décide à faire un article sur cet album sorti il y a plus de dix mois ! J’avais d’abord voulu attendre de l’avoir en CD et pas seulement en MP3 (parce que je parle d’un disque, pas de fichiers, moi et mes principes à la con ! :p), et puis il se trouve que je ne l’ai pas commandé tout de suite et que du coup j’ai préféré attendre de l’acheter au Japon. Donc excuse jusqu’au mois d’août !

Pour les excuses depuis mon retour de voyage, il s’agit de mon manque flagrant de temps, mais aussi de la difficulté d’écrire ce genre d’article. Je trouve pas ça évident de parler d’un album qu’on aime, même si je tiens à le faire de temps en temps, et là c’est particulièrement le cas pour celui-ci. Il est juste génial quoi, ça me paraît tellement évident en l’écoutant ! ^^

Etant donné que j’ai trouvé Urban Romantic excellent, j’avais vraiment hâte d’entendre ce qu’allait faire Rie fu par la suite. Même si je ne connais quasiment aucun des autres artistes présents sur ce At Rie sessions, un album collaboratif me semblait vraiment de bon augure. Et j’ai été conquise dès la première écoute !

Chaque titre est un petit bijou, tous sont différents mais il y a en même temps une unité, et la voix de Rie est décidément de plus en plus superbe. Comme d’habitude, j’adore la façon dont elle alterne anglais et japonais, cela donne une musicalité supplémentaire à ses titres. Les associations de voix avec les différentes personnes qui chantent avec elles sont vraiment réussi. C’est un album collaboratif, mais c’est bien du  Rie fu, le mélange est subtilement dosé.

Je disais que je ne connaissais quasiment personne parmi les participants à ce  disque. En effet, il n’y a que quatre ou cinq noms qui m’étaient familiers, et  encore sans que je connaisse  forcément vraiment la musique des personnes en question : Lily Franky (qui est avant tout écrivain), Shiina Junpei (le frère de Ringo, qui chante avec elle sur Kono yo no nagiri), Naoto, le chanteur d’Orange Range (qui chante l’opening de HanaKimi), et enfin Leo Imai, qui avait déjà chanté en duo avec Rie dans la chanson Time Traffic, qui figure sur un album à lui et en face B d’un single à elle, et que j’adore. Enfin, du côté des filles je connaissais uniquement Seira, qui chante les très jolies chansons de l’anime Kaiba.

Mes coups de coeur vont d’abord à Just like you, avec Leo Imai justement. Aussi jolie que courte, vraiment toute simple. Ensuite, j’adore Laundry, qui semble sortie d’une boîte à musique.  Don’t worry est tout aussi excellente, les voix des deux chanteuses vont vraiment bien ensemble. Et puis Gilles est juste excellente, ses paroles sont si évocatrices ! ^^.

Bright Life est magnifique et est digne des plus beaux titres des précédents albums de la chanteuse. Enfin, le dernier titre Hitotsu Hitotsu, est lui aussi escellent, avec son petit côté pris sur le vif avec les choeurs de la fin. Ah, et je ne peux pas ne pas citer Sunshine on the forehead, dont j’adore l’ambiance ! Ben voilà, j’ai cité la moitié de l’album ! ^^

Unique reproche : c’est trop court ! Je suis donc plus que jamais fan de cette demoiselle, qui a vraiment son univers à elle et continue à faire son chemin en puisant juste ce qu’il faut d’inspiration du côté des sonorités synthétiques. Et oui, évidemment, je veux la suite, collaboratif ou pas ! ^^

1 commentaire sur Rie fu – At Rie sessions

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Je connais que le générique de Bleach mais je devrais ptet me pencher plus sur sa discographie, ça donne envie là 🙂

    (Naoto c’est le guitariste de Orange Range ^^)

    Écrit par : warmlikesnow | 12.02.2011

    Ah ben je suis contente si je t’ai donné envie de découvrir et j’espère que tu vas aimer ! Moi comme je ne suis pas fan de Bleach, c’est avec Darker than black que je l’ai découverte, et j’ai tout de suite adoré (mes charts LastFM le montrent bien ^^).

    (on dirait que j’ai trop vite fait un raccourci pour Orange Range, je sais pas pourquoi j’ai pensé que c’était le chanteur ! ^^)

    Écrit par : Katzina | 12.02.2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*