19 juin 2018

[LLDM #1] Le clan des Otori

Alors que j’ai terminé la trilogie de départ il y a quelques semaines, il faut bien que je fasse une petite note sur cette excellente histoire d’aventures qui se déroule dans un monde imaginaire basé sur le Japon féodal. Si au départ j’ai trouvé étrange la petite touche fantastique apportée par le fait que certains personnages ont des pouvoirs, cela s’intègre en fait parfaitement bien à l’univers. Ce n’est pas une simple copie du Japon, c’est un vrai univers simple et cohérent. Mais c’est tout de même super intéressant de faire les parallèle entre les personnages, lieux, événements et aussi les religions.

Les romans sont écrits dans un style très simple mais pas du tout pauvre, ça se lit très facilement et je trouve que la traduction française est tout à fait bien. La narration est alternée entre Takeo et Kaede, les deux personnages principaux, et on a parfois même le point de vue d’autres personnages. Ces différents points de vue sur les mêmes événements sont vraiment bien fichus et participent bien à la dynamique du récit. Les surprises sont au rendez-vous tout le long, et mon seul reproche à faire est peut-être sur la fin qui est trop rapide.

Les deux jeunes héros sont très réussis : Takeo qui se retrouve tiraillé entre ses différentes origines et change très vite au fil des événements, Kaede qui essaie de s’imposer dans un système où les femmes n’ont aucun pouvoir et aucune reconnaissance. Les moments d’action alternent avec des moments plus calmes que certains pourraient trouver trop long mais qui je trouve permettent de mettre en valeur non seulement les personnages mais aussi une certaine conception du temps dans des lieux où on ne se déplace qu’à pied ou à cheval et où le passage de chaque saison est important.

En bref, un vrai régal, de l’aventure avec un grand A ! Deux autres tomes se sont ajoutés à la trilogie originelle, un dont l’histoire se situe après et l’autre avant. J’ai déjà plein de choses à lire mais c’est sûr que je tarderai pas à mettre la main sur ces deux-là ! J’ai vu qu’une adaptation en film était prévue. Si c’est bien fait, ça peut donner quelque chose de bien sympa et pestaculaire !

Le Clan des Otori, Lian Hearn, disponibles en poche chez Folio.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*