21 octobre 2017

Supercar

supercar

Supercar est un groupe japonais que j’ai découvert vers la fin novembre de l’année dernière sur Last.fm. Il y a des artistes que j’adore maintenant et dont je m’étais dit au moment de les découvrir : ouah, c’est vraiment chouette ! Ou même simplement :oui, c’est pas mal, ça s’écoute bien. Mais là, avec Supercar, l’effet a été super immédiat : mais ça déchire ce groupe !

Est-ce parce que leur musique est très facile à aborder, parce que c’est le genre de musique que j’avais envie d’entendre à ce moment-là, ou parce que j’ai commencé par le meilleur ? Un peu de tout ça je pense. Le groupe, qui s’est formé à la fin des années 90 et a été actif jusqu’en 2005, mélange à la perfection un côté rock et un côté électro, le deuxième prenant progressivement le dessus au fur et à mesure de leurs albums.

Les rythmes sont excellents, les sonorités sont excellentes, c’est toujours très prenant, que ce soit léger ou un peu plus sombre. Les compositions tirent vraiment bien parti des influences du groupe : on a très souvent des bons riff de guitare, toujours un rythme bien marqué. La plupart des morceaux sont chantés, mais il y a quelques instrumentaux, qui donnent souvent la part belle aux sonorités électroniques, mais tout en gardant le format plus abordable du pop rock, pas trop long et assez structuré.

Au niveau du chant, la voix principale est celle de Nakamura Kôji, qui est également le compositeur du groupe. On peut pas dire qu’il ait une voix imposante, mais de toute façon ce n’est jamais vraiment ce que je recherche. Sa voix est douce, il ne cherche jamais à trop en faire (pas de trémolos gacktesques ^^), et il donne particulièrement bien dans les graves. Bref, entièrement fan. Et souvent, la voix de la bassiste Furukawa Miki l’accompagne. Il y a même certaines chansons où elle chante seule. J’aime vraiment énormément cette alternance entre voix masculine et féminine.

Le groupe a sorti cinq albums plus deux dits expérimentaux, une compil de faces A, une compil de faces B et un DVD de leurs dernier concert (Last Live, que j’ai regardé, OMG, ça devait être trop cool ! ^^). Les deux premiers albums que j’ai écoutés sont Jump up, le deuxième, et Futurama, le troisième (que j’ai acheté l’autre fois à Book Off ^^). Ils restent mes préférés, mais j’adore aussi le premier Three out change, plus classique car moi électronique, mais tout aussi efficace.

Le quatrième album, Highvision (dont sont tirées les deux chansons que je vous propose plus bas), dépote lui aussi pas mal. Quant au dernier,Answer, je le connais un peu moins. L’électronique étant beaucoup plus présente, c’est encore très différent, je pense qu’il faut l’écouter plus, que les chansons sautent moins direct au fond des tympans. Ce qui est sûr, c’est que niveau ambiance, c’est excellent.

Si vous voulez plus d’infos sur le groupe, je vous conseille ce fansite en anglais, qui a l’air très complet, surtout niveau paroles, ce qui n’est pas rien. Pour terminer évidemment, un petit aperçu de leur musique.

Les amateurs d’anime qui ont vu la série Eureka Seven reconnaîtront sûrement la chanson Storywriter, utilisée comme insert song.

Encore une petite pour la route, Yumegiwa last boy, utilisée dans le film Ping Pong :

Je garde au chaud les autres chansons pour mon top 10, mais d’ici là vous pouvez, vous devez même aller faire un tour sur Youtube pour découvrir le groupe ! Franchement, j’adore trop ^^. C’est vraiment dommage qu’il n’existe plus, depuis cinq ans déjà, mais les anciens membres sont toujours actifs chacun de leur côté, en particulier le chanteur et la bassiste (j’ai déjà écouté un peu un de ses albums et c’est bien sympa).

1 commentaire sur Supercar

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Merci de m’avoir fait découvrir ce groupe.
    Je ferai un tour sur Youtube ce soir pour en entendre un peu plus.

    Écrit par : alex | 26.03.2010

    🙂 Je viens moi-même de faire mon petit tout sur Youtube pour faire mon top 10, je le posterai la semaine prochaine ^^.

    Écrit par : Katzina | 28.03.2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*