17 novembre 2018

[USA 2011] Jour 12 : Liberty Island, Ellis Island et Battery Park

new york

Jeudi 21 juillet 2011, direction le sud de Manhattan pour une petite virée assez incontournable pour tout touriste se rendant à New York : la statue de la Liberté et le musée d’Ellis Island. Dans notre cas, c’était surtout la deuxième visite qui nous intéressait, mais puisque la première était sur le chemin si on peut dire, on n’allait pas non plus se plaindre.new york

Nous voilà donc arrivées au terminal de ferry de Battery Park, où une petite déception nous attend : la veille, lors de notre visite au Guggenheim, nous avions acheté un New York City Pass, qui permet l’accès à plusieurs lieux/monuments à des tarifs un peu plus avantageux et parfois avec des conditions plus favorables. Dans le cas du ferry pour Liberty et Ellis Island, nous étions supposés avoir un accès coupe-file, mais pas de bol les conditions venaient de changer et ce n’était plus le cas. C’est la seule mauvaise surprise que nous avons eu avec le pass, je suppose que depuis ça a été revu, et au final nous n’avons pas regretté notre achat.

Nous avons donc dû patienter comme tous les gens qui venaient d’acheter un billet normal et si je me souviens bien il nous a bien fallu une petite heure pour arriver jusqu’à la sécurité avant d’emmbarquer. Là encore,  heureusement qu’on n’était pas encore au moment le plus chaud de la journée ! Ca nous a bien fait marré de voir dans les consignes pour embarquer que les armes étaient interdites. Au supermarché et dans le métro c’est bon, mais pas dans le ferry pour Liberty Island, quoi ! :pnew york

Nous passons enfin la sécurité, nous montons à bord du bateau, nous patientons encore un petit moment et enfin le bateau démarre et se dirige vers Liberty Island. Cette petite virée en fery vers une île m’a rappelé la traversée pour Miyajima lors de mon voyage au Japon ! Comme on doit contourner en partie l’île pour arriver au débarcadère, le bateau ne se contente pas de faire une ligne droite et c’est intéressant car le point de vue sur la statue et les alentours change. Si les photos paraissent floues ce n’est pas que mon appareil est nul ou que j’étais bourrée, mais à cause de la brume de chaleur que empêchait de voir distinctement la skyline ^^.new yorknew york

Une fois sur l’île, nous avons fait un petit tour, en commençant par aller voir la vue vers Ellis Island et vers Manhattan. Et puis quand même, on a fait le petit trajet au pied de la statue. Je vais pas dire que c’est de la gnognotte mais ce n’est pas du tout le monument qui m’impressionne le plus. Et puis si elle n’était pas perchée sur son grand socle, elle paraîtrait bien moins grande ^^.

Sans plus tarder, nous sommes retournées dans la file d’attente pour continuer notre petit circuit. Un deuxième petit tour en ferry, on en profite pour reprendre quelques photos des environ, et hop nous voilà sur Ellis Island. Comme nos estomacs commençaient à crier famine, nous sommes allées déjeuner avant d’entrer dans le musée. On se doutait bien que ce n’était pas dans le seul resto de cet endroit hyper touristique qu’on aurait un bon rapport qualité prix, mais le cheeseburger frites avec le soda aux fruits tout bizarre c’était pas si pire comme diraient les Québecois, et on savait qu’on pourrait se rattraper autre part le soir ^^.new york

Une fois nos batteries rechargées, un petit détour avant d’entrer pour commencer notre visite pour aller voir l’immense mur où sont inscrits les noms des immigrants qui sont passés sur l’île. Vraiment impressionnant ! Cela faisait longtemps que j’avais entendu parlé d’Ellis Island et de son musée, et je m’étais toujours dit que j’irais à coup sûr si j’avais l’occasion de me rendre à New York. Et j’avais bien raison de vouloir y aller ! C’était une superbe visite, et j’ai été marquée aussi bien ppar tout ce que j’y ai appris que par l’ambiance des lieux.

Que ce soit dans  le fameux grand hall ou dans les autres pièces, on parvient tout à fait à s’immaginer le parcours que les immigrants devaient accomplir dans ces lieux, et à travers les objets, photos et autres documents exposés on entraperçoit les vies de ces milliers de gens qui sont venus tenter leur chance aux Etats-Unis entre 1880 et 1924. De l’histoire de l’île en elle-même en passant par l’énorme travail de gestion que nécessitait le passage de tant de personnes, la quantité et la variété des informations est impressionnante.new yorknew york

Et puis il ne faut pas oublier toute la partie consacrée à l’installation des immigrants à New York et dans le reste du pays. A travers ces multiples nationalités qui correspondent à presqu’autant de raisons d’immigrer, on a un véritable aperçu de l’histoire mondiale de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle. C’est très dense, et c’est difficile de tout assimiler ! Une visite à ne manquer sous aucun prétexte dans la Grosse Pomme ! ^^

Il devait bien être 17 heures quand nous avons terminé notre visite et nous sommes dirigées vers l’embarcadère pour prendre le ferry et retourner sur Manhattan. J’ai pu prendre quelques photos sympa alors que nous nous approchions de Battery Park. Une fois remis le pied à terre, nous avons flâné un petit moment dans le quartier, notamment pour voir la statue qui se trouvait sur la place du World Trade Center. On pouvait d’ailleurs remarquer en arrière-plan les nouveaux gratte-ciels en construction.new yorknew yorknew york

Après ça, l’après-midi d’une très belle journée encore très chaude se terminait, et il ne nous restait plus qu’à remonter dans l’Upper West Side pour profiter « comme d’habitude » de notre soirée dans le quartier de notre hôtel. Je laisse volontairement de côté la petite mésaventure de ce jour dans les transports puisque de toute façon je ferai certainement un billet rien que pour dire à quel point j’ai trouvé le métro de New York peu pratique par rapport à ce que j’ai pu voir dans d’autres villes. Et le lendemain, c’était direction Macy’s et le MoMA !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*