20 novembre 2017

[USA 2011] Jour 9 : De Chicago à New York – Découverte de Central Park

new york

Lundi 18 juillet au matin, après une superbe semaine à Chicago, je quitte la ville pour commencer la deuxième partie de mon voyage aux Etats-Unis. Direction New York ! Après avoir dit au revoir à la meilleure guide française de Chicago (je ne l’ai revue que 7 mois après quand elle est passée revoir sa Normandie natale ^^), me voilà dans le métro avec mes deux valises, direction l’aéroport O’Hare. Pas de problème pour le trajet, après un petit changement c’était direct jusqu’au terminus. Une fois sorti du centre ville, les voies sont en surface, et on se retrouve même à passer au milieu de l’autoroute !

Arrivée à destination, je sors mon passeport pour retirer ma carte d’embarquement à l’un des automates d’American Airlines. Je ne suis qu’à moitié surprise que ça ne marche pas. J’ai vraiment la poisse avec les machines des compagnies aériennes -_-. J’ai demandé au personnel et j’ai eu ma carte en deux minutes ! ^^ Sans surprise, la sécurité est plus élevée qu’à Roissy, tous les passagers enlèvent systématiquement leurs chaussures.

Décollage à 9h20, deux heures de vol (il me semble qu’on est arrivé un peu en avance), et me voilà arrivée à La Guardia ! On met sa montre à l’heure de la côte est, et c’est parti ! Je devais rejoindre ma soeur qui arrivait de Paris, mais évidemment son vol arrivait à JFK alors que moi c’était soit Newark, soit La Guardia, que j’ai choisi car c’est le plus proche de la ville. Ca ne veut pas dire pour autant que les accès en transport en commun sont pratiques : j’ai dû d’abord prendre le bus pour rejoindre le métro, pas de navette dédiée comme pour JFK.new york

Remettant l’achat d’une carte de transport d’une semaine à plus tard, je me ramène gentillement devant le chauffeur du bus avec le compte juste pour un trajet en monnaie, un billet d’un dollar et des pièces de 25 cents. Et là il m’aboie qu’il ne prend que les pièces de monnaie et que j’ai qu’à acheter une carte en me faisant un grand geste de circuler vers le fond du bus… Hey, qu’est-ce que j’y peux moi si les billets d’un dollar sont beaucoup plus répandus que les pièces ? o_O

Le trajet a été assez stressant car évidemment le bus était assez plein, je devais tenir mes valises pour pas qu’elles partent en vadrouille et le haut-parleur était tellement pourri que je n’entendais pas le nom des arrêts (quand le chauffeur les annonçait, ce qui n’était pas toujours le cas, et vu qu’il m’avait envoyé chier, je ne me voyais pas aller lui demander de me prévenir quand on arriverait ai bon arrêt…). Heureusement, j’ai repéré la rue où je devais descendre (de tête, la 115ème, mais je suis plus sûre du tout !). Mais en fait, je n’étais pas tout à fait où je pensais atterrir, ce n’était pas le croisement avec la bonne avenue. On s’en fout, y’a quand même une station de métro, et il se trouve que c’est une ligne qui me permettait d’aller directement à mon point de rendez-vous, l’hôtel.new york

Cette fois, j’achète cette fichue carte de transport (je n’ai pas fini d’en parler tellement j’ai trouvé nul leur système de cartes magnétiques à « swapper »…). Trajet de quelques stations puis retour en surface, je repère la 71ème rue, cinq à dix minutes de marche et… Ah, j’entends ma soeur qui m’appelle, j’avais loupé l’entrée de l’hôtel ! Bien bien, on était arrivées toutes les deux entières ^^. On déballe ses affaires, on prend une bonne douche, et nous voilà prêtes pour partir à la découverte de la Grosse Pomme !

Nous avons consacré la fin de la journée à la découverte du quartier où nous étions. Notre hôtel était situé dans l’Upper West Side, plus exactement dans la 71ème rue. D’un côté, Colombus Avenue, Broadway et Amsterdam Avenue. De l’autre, Central Park. En plein milieu de Manhattan, donc à distance plus que raisonnable de tous les lieux que nous avions prévu de visiter. Ouais, pas mal hein ! ^^

Nous sommes passées dans Central Park au moins une fois par jour pendant toute la durée de notre séjour à New York, et si nous n’en avons pas fait le tour, je crois qu’on en a quand même vu une bonne partie. Vous aurez donc le droit à pas mal de photos de verdure ^^. Mais même pas à un cliché du mémorial Strawberry Field même si on est passé devant presque tous les jours. Je me suis fait encore avoir : à chaque fois je me disais on verra la prochaine fois, et évidemment du coup j’ai oublié -_-.new yorknew york central park

Nous avons repéré pas mal d’endroits pour manger du côté de Colombus, Amsterdam Avenue et Broadway, et pendant douze jours nous avons dîné chaque soir ou presque dans un des restos du quartier. Rien qu’en écrivant ces lignes, je retrouve l’ambiance de ces soirs d’été ! Allez, c’est parti pour une dizaines de billets sur Big Apple ! 🙂

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*