26 septembre 2018

[Yakipedia] Les petites boutiques anko only (ou presque)

taiyaki

Pour ce premier vrai chapitre de la Yakipedia après ma fabuleuse introduction, je vous propose un petit tour de Tokyo des boutiques où je suis allée et qui proposent essentiellement le taiyaki original, celui fourré à la pâte de haricots rouges (anko). Attention, je ne suis pas spécialiste de l’anko alors je ne fais pas la différence entre les différents types (grains complètement écrasés, ou bien broyés grossièrement avec la peau, et plein d’autres critères). J’espère ne pas choquer les puristes, et si on peut m’indiquer une ankopedia en ligne, je suis preneuse :p.

Je me rends compte que les photos manquent ou sont de piètre qualité et pour celles prises dans la rue, vous pouvez faire connaissance avec mes doigts :p), car certaines visites datent d’il y a déjà pas mal de temps, et à ce moment je ne pensais pas encore que ma chasse aux poissons prendrait une ampleur telle que je décide d’en faire une série d’articles ^^. J’essaierai de compléter en retournant dans les endroits concernés, mais il me reste encore tant à découvrir ! ^^

1. Azabujûban – Aux origines du taiyaki

    IMG_1986.JPG

La légende veut que ce soit dans cette boutique qu’a été inventé le taiyaki à l’ère Meiji, mais il n’existe aucune preuve et certains ont trouvé une autre origine au petit poisson. Il est en tout cas certain que cette boutique d’Azabu-Jûban est très réputée, et ce n’est pas sans raison car le goût de l’anko et de la pâte fine de ses taiyaki sont particulièrement délicieuses. Je passe très rarement dans le coin, et je préfère toujours partir à la découverte de nouvelles boutiques, mais si c’était dans mon quartier, je pense que j’irais régulièrement ^^.

 

2. Asakusa – Aux origines de mon addiction

    P1100787.JPG

C’est dans cette boutique croisée au hasard au cours d’une ultime promenade à Asakusa lors de mon premeir voyage que j’avais acheté mon tout premier taiyaki. Quelle émotion quand j’y repense ! :p J’y suis repassée fin 2012, il y en a aussi à la crème pâtissière. C’est tout près du parc d’attractions au nord-ouest du temple.

 

3. Ekoda – La petite boutique de quartier typique

   IMG_0985.JPG

Lors de ma découverte du premier quartier où j’ai habité à Tokyo, j’ai été heureuse de découvrir dans le quartier commerçant, tout près du supermarché , une minuscule boutique de taiyaki tenue par une dame qui aurait largement l’âge de la retraite en France (et je ne prends pas les critères SNCF :p). Evidemment, là, on ne peut rien demander de plus que du haricot rouge, mais c’est justement très bien comme ça. C’est seulement 100 yens, c’est bien chaud, c’est délicieux :).

 

4. Nakano – De l’autre côté de la gare aussi !

   IMG_1987b.jpg

Comme notre appartement est au nord de la gare de Nakano et qu’il y a plein de restaurants et magasins de ce côté, nous allons rarement du côté sud de la gare. Mais lors d’un de nos premiers passages, sûrement pour aller à la poste centrale, nous avons trouvé une boutique de poissons ! Là c’est anko only, ce n’est pas meilleur qu’ailleurs, mais c’est bon quand même. Il me semble que l’été il y a des taiyaki glacés, mais je n’ai pas eu l’occasion de goûter. Il y a quelques mois, la boutique a fait une grosse promo pour son anniversaire, il y avait une belle petite file d’attente ! ^^

 

5. Yotsuya – Où l’on apprend la manière de manger le poisson

 

IMG_2397.JPG

En prévision d’une promenade dans le quartier, l’homme avait repéré cette boutique de taiyaki, qui je m’en suis rendu compte par la suite, a l’air aussi assez réputée. En commandant son précieux poisson, on peut prendre une petite fiche qui explique comme c’est souvent le cas la manière de réchauffer la bête si on ne la mange pas tout de suite, mais aussi, chose plus curieuse, la manière de manger un taiyaki : par la tête pour les messieurs, et par la queue pour les dames !

IMG_2396.JPG

P1210004.JPG

 

6. Matsudo – Où l’on s’aperçoit qu’on sent les taiyaki à 200 mètres à la ronde

 

20131116_141351.jpg

20131116_142742.jpg

Mais qu’est-ce que je fichais à Matsudo ? Il y a un bel endroit où se promener pas loin, je vous raconterai bien sûr. En tout cas, en sortant de la gare, j’ai eu une envie soudaine de petits poissons. Je vérifie vite fait sur Tabelog, le site qu’il est efficace pour trouver du bon miam au Japon (il y a l’appli aussi), et comme de par hasard, boutique de taiyaki à 100m de là ! Franchement, je pense que je les ai senti inconsciemment et qu’il y a eu un aller-retour super rapide cerveau/estomac :p.

D’autres personnes avaient dû elles aussi êtres attirées par l’odeur car il y a avait la queue devant cette petite boutique où trois ou quatre personnes seulement peuvent attendre à l’intérieur. Nous avons bien eu le temps d’observer les dames préparer les petits trésors sur les plaques chauffantes !

 

7. Morishita – Un petit grain de sel au hasard de la route

 

P1190775.JPG

Nous voilà dans un autre lieu pas très touristiques où mes pas m’ont menée lors d’une de mes nombreuses promenades du week-end. Qu’ils sont utiles ces drapeaux posés à l’entrée d’une boutique, ils permettent de la repérer de loin ! Nous l’avons trouvée complètement par hasard, et comme c’était l’heure du goûter, ma foi !

Pour nous aider à patienter après avoir passé commande, on nous a offert une autre spécialité de la maison, des karaage (poulet frit). J’avais déjà mangé du poulet au déjeuner alors je n’ai pas pu apprécier le mets à sa juste valeur, mais le geste est sympa ! Il y avait des taiyaki à l’anko, de taille normale mais aussi des mini. Mais nous nous sommes intéressés à des goûts un peu plus spéciaux : pâte à la patate douce, un goût incontournable de l’automne, et anko salé. Excellent l’un comme l’autre ! La pointe de sel dans la pâte de haricot ça change beaucoup. On s’éloigne donc un peu des classiques ici, mais je n’étais pas sûre de pouvoir caser bien cette adresse ailleurs, et ça aurait été dommage de l’oublier !

Si des taiyakiphiles de Tokyo passent par ici, j’attends leurs bonnes adresses ! 🙂

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*