Yamazaki, le roi du petit déjeuner

sakura shiba rikyu

Lors de mon premier voyage au Japon, je suis rapidement devenue accro aux pains Yamazaki. D’abord, les grands pains fourrés à la banane, au chocolat, au beurre de cacahuète ou je ne sais quoi d’autre (j’évitais ceux à la margarine parce que bof bof) que je trouvais au magasin à 100 yen à côté de la résidence à Saitama. Puis quand je suis allée squatter à Osaka, j’ai essayé les mini pains ronds vendus par 5, dont il y avait pas mal de variétés au supermarché Life de Daikoku où j’allais.

Quand je suis arrivée début août, la question ne s’est donc pas posée longtemps pour ce qui était de savoir ce que j’allais manger au petit déjeuner ! Le vrai pain à la française, c’est pas dans mes moyens pour l’instant. Les céréales non plus, du moins pas pour tous les matins, car le moindre paquet de 200 grammes et quelque coûte tout de suite 300 yen, plus même si c’est des Kellog’s. Quand je pense aux paquets familiaux de plus de 800g de Raisin and Bran que j’achetais au Québec… Et puis comme le lait n’est pas donné non plus (pas grand chose à moins de 180 yen le litre, ou alors c’est de la flotte blanche ^^).

Tout comme les Kit Kat et plein d’autres produits au Japon, les mini pains de Yamazaki se déclinent en plein de goûts différents, dont certains sont en édition limitée. Ajoutez à ça que les produits référencés varient beaucoup d’un magasin à l’autre et que comme les magasins en question sont souvent petits il n’y a pas toujours beaucoup de choix. Ca peut devenir un vrai défi de trouver un goût précis de mini pains ! Les deux parfums qu’on est sûr de trouver sont les classiques au haricot rouge et ceux à la crème. C’est miam ! A noter que les magasins  Lawson 100 proposent ces mêmes produits sous un packaging un peu moins élaboré, mais c’est bien marqué qu’ils sont fabriqués par Yamazaki et évidemment, ils ne coûtent que 100 yen (105 TTC), alors que le prix des vrais mini pan varie entre 120 et 150 yen le paquet.

japon,nourriture japonaise

Pour ce qui est des autres goûts, je me souviens avoir mangé il y a deux ans des mini pains à la pâte de haricot blanc et d’autres au beurre de cacahuètes, mais je n’en ai pas revu pour l’instant. Par contre, j’ai trouvé ceux au chocolat : Pas au supermarché le plus près de chez moi, dommage ! Et du côté des éditions limitées, j’ai trouvé ceux à la pêche blanche et au melon vert, deux saveurs estivales de référence. J’avais peur que le goût soit trop chimique et prononcé, mais en fait non, ça passe vraiment bien cette petite crème verte ou rose ! ^^ Je me demande s’il va y avoir d’autres goûts pour l’automne ! ^^

japon,nourriture japonaise

Et justement quelques heures après la publication initiale de cet article, je vais faire les courses et je tombe sur une nouvelle édition limitée que je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter car j’étais sûre qu’elle serait délicieuse. Et effectivement, ça déboîte : petit pain au sucre noir fourré à la patate douce. Certainement mon préféré. J’espère que j’en retrouverai facilement pendant quelque temps !

japon,nourriture japonaise

japon,nourriture japonaise

Yamazaki fait plein d’autres produits, y compris les fameux melon pan. Je suis particulièrement fan de leurs raisin roll, des petites brioches bien moelleuses fourrées aux raisins, ou de leurs sticks aux pépites de chocolat. Ils ont aussi des pains salés (fromage, jambon, curry pan…) et des spécialités japonaises comme les dorayaki. Ha, et des brioches à la vapeur ! Il y a vraiment énormément de choses ! Et puis il y a aussi le pain de mie ! Ici, on le trouve en 3 épaisseurs de tranche différentes au moins. Donc pour un paquet de même poids, on peut avoir 4, 6 ou 8 tranches. Et qu’est-ce qu’on met dessus ? De la pâte à tartiner ou de la confiture qu’on trouve en petits pots à 100 yen ou pas beaucoup plus.

japon,nourriture japonaise

J’ai goûté la marmelade d’orange, c’est pas mal, mais la confiture de fraise ou de myrtilles ça me tente pas trop, car faut dire que je suis habituée à la confiture maison. Donc je préfère la pâte au chocolat. Ca ne prétend pas être une imitation du Nutella, c’est juste chocolat, y’a pas de noisettes. Et puis dans le genre bien vicieux aussi y’a le custard. Ils sont vraiment fan du custard ici, que ce soit dans les crêpes, les flans purin ou plein de sortes de biscuits.

Evidemment il n’y a pas que Yamazaki dans les rayons des supermarchés, il y a des marques concurrentes comme Pasco et Fujipan. Chez cette dernière, j’apprécie pas mal les Petit Roll : je les ai d’abord trouvés à la pomme, puis l’automne arrivant, au marron.

japon,nourriture japonaise

japon,nourriture japonaise

Ce n’est donc pas un problème de trouver de quoi manger pour pas cher au petit déjeuner ici, mais je crois que le pain frais, moins sucré et gras que le pain de mie (que je ne mange quasiment jamais en France) et la confiture maison, plus fruitée et moins sucrée, vont vite me manquer. Va falloir que je casse ma tirelire pour m’acheter de temps en temps des céréales complètes et du lait pour manger un peu plus léger si je veux pas avoir à réserver 2 places dans l’avion pour mon retour :p.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*