19 octobre 2017

YUI – My short stories

yui my short stories

J’ai déjà dit plusieurs fois que j’aimais beaucoup la chanteuse Yui et j’avais notamment parlé de son deuxième album (Can’t buy my love), sorti il y a maintenant plus d’un an et demi. Quand la sortie du troisième (I loved yesterday) a été annoncée au printemps dernier, soit tout juste un an après le précédent, je me suis dit que ho là là quand même ils abusaient un peu, mais je l’ai quand même acheté dès sa sortie parce que je craque toujours autant pour les éditions limitées (et c’est pas fini vous verrez !). Et puis j’ai bien fait, car même si la recette est toujours la même, je trouve cet album aussi bien que le deuxième. Mais pour moi, c’est toujours le premier, From me to you, qui reste le meilleur !

A l’automne dernier, vlà que la sortie d’un nouveau disque est annoncée, et les premières descriptions sur certains sites laissaient penser qu’il s’agissait d’un best of. Je me dis, ah cette fois non, même avec édition limitée y’a pas moyen ! Mais en fait, il ne s’agissait pas d’un best of, mais d’une compil de faces b, et là c’est bien plus fûté car certaines sont vraiment chouettes. Mais bon, vu que j’avais déjà plein d’autres achats en vue (merci Shiina Ringo), je me tâtais quand même. Tellement que le jour de la sortie est arrivé et que l’édition limitée a été direct sold out sur CDJapan. Ah, balo ! En fait, je crois que je le voulais vraiment ce disque !

Ben je l’ai eu quand même, non mais ! Pour une fois, j’ai commandé via un autre site, ce fut long, mais il est quand même largement arrivé à temps pour Noël. Je connais la majorité des chansons, mais c’est sympa de les voir regroupées sur un disque « pour de vrai ». En revenant chez moi après Noël, j’ai mis le DVD, qui contient trois clips et une bonne demie-douzaine de chansons en live, et c’est super sympa ! Surtout les street live, je trouve ça vraiment excellent. La ptite Yui se ramène toute seule avec sa gratte dans une rue commerçante, s’assoit par terre et se met à pousser la chansonnette devant les gens qui se rassemblent petit à petit. C’est génial comment ses chansons donnent bien avec juste une guitare sèche, et c’est d’ailleurs le seul reproche que j’ai à faire à la compil My short stories : elle ne comprend pas les versions acoustiques des singles  des trois premiers albums.

Du coup, dans la foulée je me suis mis le DVD Thank you my teens que j’avais depuis pas mal de temps et que je n’avais pas encore regardé. J’ai toujours du mal à me décider à mettre un DVD, j’avais même oublié à quel point un DVD musical se regarde facilement, surtout en montant un meuble ! ^^. Le seul défaut de ce DVD live c’est d’être trop court. Les arrangements des chansons ne diffèrent pas énormément des versions albums, mais c’est toujours aussi efficace, et la simplicité de Yui est vraiment touchante.

Il paraît qu’elle va maintenant faire une pause dans sa carrière, et moi je trouve ça très bien, pour elle car elle devait être débordée, et pour sa musique parce que ça lui permettra certainement d’aller puiser d’autres inspirations. Elle a même pas 22 ans, elle a encore bien le temps, quoi !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*