[Cher journal #24] Mon mois de mars 2019

ume 2019

Le mois de mars et la fin de cet hiver 2018-2019 a été relativement calme pour moi à un événement près. L’arrivée de la douceur m’a fait rangé les couettes d’hiver, les pulls en laine et les bonnets mais j’ai été un peu trop rapide car les températures minimales et maximales ont constamment varié. Comme quoi, la méthode de transition entre les saisons elle est toujours pas au point là-haut XD. Même si on n’a pas pu éteindre pour de bon le chauffage au gaz, la facture avait quand même une meilleure tronche que les 3 mois précédents. On a eu quand même un certain nombre de jours de pluie, ça faisait assez longtemps qu’on n’avait pas été aussi mouillés !

Je n’ai pas fait de “grosse” sortie en mars, les week-ends se sont principalement passés tranquillement en famille dans des endroits où nous allons régulièrement : Kichijoji, Oîzumi et Tanashi. Au milieu du mois, on est quand même allé jusqu’à Odaiba parce que c’était jour de concert : j’ai vu The Pillows pour la troisième fois au Zepp Tokyo. En octobre ils vont faire un concert anniversaire à Yokohama et j’ai hâte d’y être !

L’autochtone a été pas mal pris par son travail car on lui a refilé le projet d’un client hyper relou en plus du projet dont il avait déjà la charge. Il a pu passer plusieurs journées à bosser à la maison mais y’a aussi beaucoup de jours où il est rentré tard, et il a dû bosser le jour férié de l’équinoxe de printemps -__-. Et puis à la fin du mois il a eu son voyage à Singapour donc 5 jours en solo total à la maison pour moi.

shakujii koen

J’avais envie depuis pas mal de semaines en voyant Messire faire ses puzzles de m’y mettre aussi, c’est chose faite ! Ma soeur m’en a offert un de 1500 pièces à Noël mais vu que j’ai peu de pratique et que ça remonte à loin, je me disais que ça serait un peu trop fort pour commencer donc je m’en suis acheté un joli de 500 pièces et j’étais tellement à fond que je l’ai fini en 3 jours. Messire m’a même aidée à trier les pièces ! Bon par contre après j’en ai acheté 1 de 1000 pièces et il a pas encore beaucoup avancé :). J’ai investi dans une planche-mallette pour conserver le puzzle en cours, j’ai dû faire livrer ça de France car je trouvais pas Amazon Japon donc c’était pas donné mais je suis contente car si c’est bien rangé et que ça bouge pas, je suis plus motivée pour continuer sur le long terme ! Parce que comme vous le voyez, si on pose juste le puzzle sur un carton dans un coin, il peut se passer pas mal de choses 😀

puzzle

On a continué un peu le DIY à la maison avec la pose de rideaux de séparation dans notre chambre. Quand Messire était à 100% en cododo, on a changé plusieurs fois de chambre suivant la saison, entre la grande exposée nord l’été et la petite exposée sud, la plus chaude de la maison qui sera normalement celle de Messire. Mais depuis qu’on lui a installé un grand lit on reste dans la grande chambre, on y reste quelle que soit la saison. Cette grande chambre a 2 portes et si l’on met une cloison on peut en fait la diviser en 2 pièces. Pour l’instant on n’en est pas là, mais quand Messire a décidé de finir sa nuit avec nous et qu’on est donc du même côté, et surtout plus tard quand il dormira dans sa chambre, ça fait chauffer/climatiser un volume plus grand que nécessaire. D’où l’installation de rideaux unis d’un ton assorti aux rideaux imprimés des fenêtre à l’endroit prévu pour la séparation de la pièce. Bon, le truc c’est que j’ai fait un petit fail vu que je pensais me souvenir de la hauteur sol-plafond mais que je l’ai en fait sous-estimée de 5 cm… Donc les rideaux sont un peu trop court mais vu que c’est un tissus fait pour isoler le résultat est quand même pas mal du peu qu’on a pu tester !

Avec le tout début du printemps, il y a enfin eu du changement dans le jardin et j’ai enfin pu voir les jacinthes, jonquilles et tulipes plantées dans des jardinières à la fin de l’automne (un peu trop tard je crois) sortir de terre progressivement et commencer à fleurir. Les pieds de pensées que j’avais aussi mis dans les grandes jardinières étaient restés très timides mais on dirait qu’ils apprécient le printemps et je pense qu’on va pouvoir en profiter longtemps ! Je suis bien contente de ce résultat, c’est la première année que je plantais autant d’oignons. Mon hortensia a commencé à faire plein de belles feuilles, j’espère que cette année il va fleurir ! Mon petit rosier semble aussi bien reprendre, même s’il n’a pas encore fait de boutons.

Messire a terminé sa première année “non officielle” de yochien à temps partiel le 19 mars. Après ça, plus de 3 semaines de vacances qui s’annonçait très longues avant le début de sa première année officielle à temps plein. Le 20 mars, on est allé au jidôkan (la structure municipale pour les enfants et ados) à la petite fête organisée pour les élèves de dernière année qui quittaient le yochien pour entrer à l’école primaire. Le mercredi suivant, on est allé tous les deux manger des onigiri préparés à l’arrache dans le parc à côté de la maison pour profiter du début de la floraison des cerisiers. Messire s’est fait une nouvelle copine à l’aire de jeu, et au moment où je pensais rentrer on a rencontré 2 de ses potes du yochien alors du coup on est resté beaucoup plus longtemps que prévu !

parc
Mais où est Messire ? 😀

Ses grands-parents voulaient bien profiter de lui avant qu’il soit occupé tous les jours de la semaine, alors Messire est allé en tout 4 fois chez eux au mois de mars. La dernière fois, je voulais en profiter pour aller voir une expo mais j’ai fait la bourde de mettre à cuire quelque chose avant de partir et d’oublier d’éteindre le gaz. Même s’il y a une sécurité très performante, j’étais pas tranquille de laisser ça toute la journée alors je suis rentrée à la maison. Pour fêter la fin de l’année, on a offert à Messire deux nouvelles boites de Kids Knex car il adore vraiment ça. Comme son anniversaire est très proche de Noël, je me dis qu’il faut trouver des petites occasions comme ça qui ont un sens pour que les cadeaux ne deviennent pas non plus une habitude.

sakura

La dernière journée de ce mois de mars 2019 a été très pourrie. Les chats adorent se mettre sur le dessus du canapé, surtout quand je tire les rideaux de la fenêtre qui est là et qu’ils se retrouvent planqués derrière les rideaux. J’ai donc l’habitude qu’ils soient dans ce coin. Mais cette fois, quand j’ai tiré les rideaux, j’ai vu qu’ils étaient montés vraiment au bord de la fenêtre, et pour cause, elle était ouverte. Je pensais que Messire avait compris que si on ouvrait une fenêtre il fallait toujours laisser la moustiquaire. Mais en fait non. Il avait ouvert plus tôt et je n’avais pas vu à cause du rideau. Les chats n’étaient pas sorti d’eux mêmes, mais comme Nekota est super peureux, quand il m’a vue tout près il a sauté dehors. Quand je suis sortie, je l’ai trouvé planqué dans des mauvaises herbes contre la maison. J’ai pensé que s’il avait vraiment peur d’être dehors, je pourrais l’attraper pour le ramener dans la maison. Je l’ai attrapé par la peau du coup mais ça n’était pas du tout suffisant pour l’immobiliser et il m’a mordu à la main droite, au bras gauche et à la cuisse avant de s’enfuir pour de bon. C’était dimanche, l’homme devait rentrer de Singapour le soir, je devais aller dans un parc avec Messire fêter l’anniversaire d’une copine à lui… J’ai appelé mes beaux-parents, heureusement ils ont pu venir pour m’aider à gérer. Appeler l’association où on a adopté les chats vu qu’ils demandent qu’on les préviennent quand un chat s’enfuit. Et puis aller faire soigner ma main. Il y avait une clinique ouverte dans mon quartier, hélas le médecin était le cliché de l’homme d’un certain âge pas doux et il m’a fait bien mal avec les piqûres d’anesthésie dans la main et le bras pour pouvoir désinfecter les plaies en profondeur.

Nekota

Je vous laisse avec un suspense insoutenable, mais vous vous doutez bien qu’avril n’a pas débuté de la meilleure manière qui soit en ces conditions. Un chat perdu dans la nature, une main en vrac qui m’empêchait de faire beaucoup de choses. Je pensais quand même avoir le temps d’écrire ce billet plus tôt dans la semaine, il se trouve du coup que j’ai dû attendre ce dimanche 14 avril. Le dernier jour des vacances de Messire. Le jour où Nekota est rentré à la maison. Oui, quand même, je vous le dis 🙂 Je vous raconterai dans le bilan d’avril ce que je sais de l’affaire, pour une version plus détaillée des faits il faudra voir avec lui et donc il vaut mieux être capable de parler chat :D.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*