21 novembre 2018

[Drama] Bunshin

bunshin

Titre japonais :  分身
Nombre d’épisodes : 5
Diffusé en : Hiver 2012
Chaîne de diffusion : WOWOW
Fiche : DramaWiki

 

Bien que diffusé pendant l’hiver 2012, ce drama avait échappé à mon repérage de début de saison car il n’était pas mentionné dans mes sources habituelles. D’ailleurs, va falloir que j’en trouve d’autres des sources, car ce n’est pas la première fois que ça arrive et c’est assez ennuyeux de se rendre compte après coup qu’on a loupé des choses, même si ça ne change pas le fait qu’on ne peut pas tout voir. Beaucoup de drama courts ne sont pas diffusés dès le début de la saison, notamment parce qu’ils succèdent à un autre drama court, ce qui explique pourquoi ils ne sont pas toujours annoncés en même temps que la majorité de la programmation. C’est le cas de Bunshin, qui a succédé à Shokuzai sur WOWOW. Le cas de figure se retrouve aussi souvent sur la NHK, qui diffuse pas mal de séries en 6 épisodes. 

C’est début mars, alors que la saison d’hiver battait son plein et que je suivais 5 ou 6 drama en cours de diffusion que j’ai remarqué Bunshin. Alors que je venais tout juste finir mon premier drama WOWOW, ma curiosité a tout de suite été éveillée, et plutôt que de laisser le drama se perdre dans ma liste interminable alors qu’il n’avait même pas pu figurer dans mes billets sur la saison d’hiver, j’ai décidé de le visionner sans plus tarder. Ce n’est sûrement pas la présence de Nagasawa Masami dans le rôle principal qui a achevé de me convaincre, mais plutôt que la série soit une adaptation d’un roman de Higashino Keigo, dont les oeuvres alimentent apparement pas mal le petit écran (ByakuyakouRyûsei no KizunaShinzanmonoGalileo).bunshin

Ujiie Mariko est une jeune femme qui habite à Hokkaidô. Depuis la mort de sa mère dans l’incendie de la maison familiale, elle vit chez son oncle et sa tante et ne voit pas très souvent son père. Elle s’apprête à terminer ses études à l’université de Sapporo et se destine à travailler dans le social. Un beau jour, des gens de son entourage lui disent avoir vu dans une émission de télé une fille qui lui ressemblait énormément. Au même moment, Mariko découvre que sa mère s’était rendue  seule à Tôkyô quelques jours avant l’accident qui lui a coûté la vie. Mariko s’est toujours posé des questions sur ses origines car elle ne ressemblait pas du tout à sa mère. Ces événements étranges vont la pousser à mener l’enquête, même si cela ne semble pas plaire à son père, et la jeune fille va se rendre à Tôkyô, où elle va obtenir l’aide de son amie Megumi.bunshin

Kobayashi Futaba vit à Tökyô, où elle a été élevée seule par sa mère. Elle ne semble pas passionnée par ses études, et préférerait faire carrière avec son groupe de rock, qui a justement eu l’occasion de passer à la télé lors d’un événement de commémoration du tremblement de terre du Tôhoku. Mais cette exposition dans les média ne semble pas plaire à la mère de Futaba, et celle-ci tente de faire promettre à sa fille de renoncer à faire carrière dans la musique. Un événement tragique va perturber le quotidien de Futaba et l’amener à se poser des questions sur le passé de sa mère et l’identité de son père qu’elle n’a jamais connu. Avec le soutien de son ami Yûsuke, elle va elle aussi se mettre en quête de sa véritable identité.

Vous l’avez bien compris en voyant l’affiche du drama et en lisant la présentation des deux personnages principaux : Mariko et Futaba se ressemblent comme deux gouttes d’eau, et les quelques personnes dans leur entourage qui sont au courant du secret de leur naissance semblent vouloir à tout prix éviter que les deux jeunes femmes se rencontrent et que d’autres s’aperçoivent de cette ressemblance. Ce double rôle est tenu par Nagasawa Masami, qui s’en sort assez honorablement mais qui ne sera décidément jamais une de mes actrices préférées. Histoire de pinailler un peu, je trouve qu’il aurait été plus judicieux que les deux personnages aient une coupe de cheveux différentes, et pas juste se contenter d’une teinture ^^.bunshin

bunshin

On retrouve aux côté de l’actrice Katsuji Ryô, qui incarne Yûsuke et que j’ai de nouveau trouvé très sympa. Le personnage de Megumi est quand à lui joué par Usuda Asami. C’est Sano Shiro qui tient le rôle du père de Mariko, et Suzuki Sawa celui de sa mère, que l’on voit dans les flash-backs nous montrant les événements ayant provoqué sa mort. La mère de Futaba est jouée par Tezuka Satomi, et l’on peut aussi retrouver Ibu Masato, homme politique tellement surpris de voir Futaba à la télé qu’il en fait un malaise cardiaque. Enfin, j’ai trouvé la jeune Kamishiraishi Moka très convaincante dans le rôle des héroïnes dans leur enfance (on voit surtout Mariko).bunshin

bunshin

bunshin

On comprend très tôt quel genre de lien peut unir Mariko et Futaba, il ne s’agit donc que de découvrir les détails et de voir quelles sont les réactions des jeunes femmes quand elles apprennent la vérité, et même les vérités, car certaines choses qu’elles croyaient savoir se révèlent en fait être différentes. Le développement de l’histoire est assez lent, et si dans le dernier épisode il y a un petit coup de fouet quand nos deux héroïnes se retrouvent dans les griffes des méchants, ces derniers ne sont pas particulièrement convaincants et la fin est un peu facile. Cinq épisodes ce n’est pas long, mais ça l’était peut-être déjà un peu trop pour cette histoire. Il y aurait probablement eu moyen de créer un rythme beaucoup plus trépidant en faisant un tanpatsu de deux heures.

Les images sont jolies (j’ai encore une fois apprécié de voir Hokkaidô), mais aucun effet particulier n’est utilisé pour créer une ambiance de mystère ou de tension. C’est presque trop sobre. Par contre, j’ai vraiment adoré la musique ! Le compositeur Abe Umitarô n’est apparemment pas assez connu pour avoir une page Wikipedia avec sa filmographie/dramagraphie, mais j’espère avoir l’occasion d’entendre sa musique dans d’autres séries ou films, car ses mélodies au violon ou au piano sont vraiment belles. Comme quoi, on découvre toujours quelque chose dans un drama !bunshin

bunshin

Difficile d’en dire plus sur le drama sans trop rentrer dans les détails ! Si Bunshin se regarde bien, il n’est pas du tout aussi prenant que son prédécesseur Shokuzai et vaut plus pour les relations entre ses différents personnages que pour l’intrigue autour des deux héroïnes, qui a  tendance à s’essouffler. J’ai bien apprécié le fait que Mariko et Futaba soient chacune accompagnée par quelqu’un dans leur quête, et la façon dont l’histoire met en valeur leur relation avec leurs mères respectives. Au final j’ai peut-être été un peu déçue, mais je ne regrette pas de m’être arrêtée sur ce drama pendant qu’il était encore tout frais. Cinq épisodes de cinquante minutes, c’est quand même vite passé, et ça vous incitera peut-être à tenter le coup pour vous faire votre propre idée ! ^^

1 commentaire sur [Drama] Bunshin

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Comme toi je n’avais pas remarqué Bunshin immédiatement. C’est juste quelques jours après sa sortie que je l’ai découvert. Je l’ai justement récupéré au fur et à mesure de sa diffusion parce qu’il est adapté d’un roman de Higashino Keigo. En plus les sous-titres sont sortis super vite. Sauf que… Nagasawa Masami me révulse. Oui bon, c’est peut-être un peu exagéré dit ainsi mais je préfère éviter de la voir trop souvent. Alors tenter une série où elle a un double rôle me semble être du masochisme. Comme tu écris qu’elle n’est pas horripilante, je suis quand même un peu rassurée. Bref, ceci pour pas dire grand chose si ce n’est que je l’ai en stock, il faut juste que je prenne le temps de le caser dans mon programme sans fin ^^.

    Écrit par : Kerydwen | 16.04.2012

    Je pensais bien que tu allais aussi repérer le drama, et comme je sais que tu n’aimes pas plus que moi Nagasawa Masami, je me demandais ce que tu comptais faire ^^. Franchement, elle chouine pas alors ça va. Après, quitte à choisir, j’aurais préféré voir dans ce double rôle une actrice que j’apprécie mieux. Peut-être que ton petit faible pour Katsuji Ryô te décidera ^^.

    Écrit par : Katzina | 20.04.2012

    J’avais repéré ce drama également ; ton article me permet d’en savoir un peu plus !
    En fait, je me rends compte que je repère tous les dramas de Wowow, sans pourtant cibler cette chaîne ; mais ce sont des dramas qui ont presque à chaque fois un synopsis qui me plaît bien, or le résumé d’un drama est un de mes critères pour choisir mes visionnages.

    Ce drama-là est particulièrement court, alors comme Kerydwen, je devrais pouvoir le caser. Mais, moi aussi, je ne suis pas vraiment fan de l’actrice principale…

    Écrit par : Gatien | 16.04.2012

    C’est clair que les drama de WOWOW se démarquent clairement, avec leurs histoires généralement sombres avec du suspense ^^.
    Bon, on dirait que ce n’est pas ici qu’on va monter un fanclub de Nagasawa Masami ! :p

    Écrit par : Katzina | 20.04.2012

    « Peut-être que ton petit faible pour Katsuji Ryô te décidera ^^. »
    Mince, je suis découverte :p

    Pour en revenir à Nagasawa Masami, je n’arrive pas à comprendre pourquoi elle a autant la cote au Japon. Elle est mauvaise actrice -c’est un fait avéré-, et en plus (*langue de vipère on*), elle n’est même pas jolie. Elle a quoi qui attire autant les gens ?! Je ne pige pas O__o

    Écrit par : Kerydwen | 21.04.2012

    Je trouve Nagasawa jolie dans le sens où elle a l’air plus « normale » et naturelle que d’autres actrices. J’magine que les Japonaises peuvent se dire qu’elles ne sont pas si différentes d’elle, que c’est une beauté plus accessible. Après, elle est un fil de fer comme toutes les autres :p. Il paraît que ses jambes sont très prisées, et qu’on voit ça plus que son visage dans son nouveau drama, Toshi densetsu no onna ^^.

    Écrit par : Katzina | 23.04.2012

    Il va falloir que je fasse gaffe à ses jambes la prochaine fois que je la vois :p

    Écrit par : Kerydwen | 23.04.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*