17 novembre 2018

[Paris] Van Gogh et Hiroshige à la Pinacothèque de Paris

Début janvier, quelques jours après m’en être mis plein les yeux à Orsay, j’étais de retour à Paris pour une matinée culturelle. Cette fois-ci, j’avais décidé de me rendre à la Pinacothèque, lieu d’exposition où je n’avais jamais eu l’occasion d’aller, pour voir les expositions jumelées de Van Gogh et Hiroshige. L’endroit étant tout proche de Saint Lazare, j’ai encore une fois pu utiliser mes petites pattes ^^.

Hiroshige, l’art du voyage

Jugeant que les estampes japonaises exigeraient peut-être plus de concentration, j’ai décidé de commencer par l’exposition consacrée à Hiroshige. On nous rappelle dès le départ que contrairement à ce que l’on pense en Occident, l’artiste avait au Japon une notoriété bien plus grande que Hokusai, dont le nom nous vient tout de suite à l’esprit quand on parle d’estampes à cause de sa si célèbre vague.

Un très grand nombre d’oeuvre de Hiroshige appartenant majoritairement à trois grandes séries nous sont présentées. D’abord, des vues d’Edo, ensuite un voyage d’Edo à Kyôto par le Tôkaidô, et ensuite le trajet entre les deux mêmes villes mais par un itinéraire différent, celui du Kisokaidô. Il est très intéressant d’apprendre que l’artiste n’a pas effectué ces voyages lui-même et s’est en fait basé sur des ouvrages pour réaliser ses dessins, qui diffèrent parfois du lieu réel représenté.

Si j’ai beaucoup aimé les paysages de montagne, de campagne, de rivière et de mer montrés dans les multiples étapes des routes reliant les deux capitales, j’ai été encore plus sensible aux vues d’Edo. Car si la grosse majorité des lieux représentés n’existent plus aujourd’hui à Tôkyô, les noms sont restés et sont très évocateurs.

Van Gogh, rêves de Japon

Je savais depuis longtemps que Monet avait été grandement influencé par l’art japonais. Il n’y a qu’à voir sa collection d’estampes et son jardin d’eau à Giverny. Par contre, j’ignorais complètement que Vang Gogh avait été influencé à ce point par les maîtres d’estampes, même si j’avais déjà pu deviner l’influence du Japon dans certaines de ses oeuvres exposées au musée d’Amsterdam.

Cette exposition nous fait voir l’oeuvre du peintre d’une autre manière en mettant en parallèle les toiles exposés avec des estampes de Hiroshige et en pointant précisément les éléments que l’artiste hollandais a transposés : tel personnage, telle perspective, tel composante du paysage. Ce qui est encore plus passionnant, c’est de pouvoir lire de nombreux extraits de la correspondance de Vincent avec son frère Théo. La fascination de Van Gogh pour ce pays si lointain qu’il ne verra jamais et qu’il croira retrouver en Provence nous est transmise avec ses propres mots. Cela donne vraiment une dimension unique à l’exposition.

Le nombre de toiles n’est pas si élevé, car la sélection a été faite dans un objectif précis. Mais j’ai pu découvrir plein de toiles que je n’avais jamais vues ailleurs, car elles viennent pour la plupart du musée néerlandais Kröller Müller, qui semble avoir des collections impressionnantes. Les oeuvres exposées sont parfaitement mises en valeur par des murs aux couleurs vives.

Je suis vraiment contente d’avoir pu profiter de mon petit séjour en France pour voir un peu de Japon en-dehors du Japon et découvrir un autre lien entre art japonais et art occidental présenté d’une belle et passionnante manière. A voir pendant qu’il en est encore temps, mais je pense que vous n’attendiez pas après mes conseils :).

1 commentaire sur [Paris] Van Gogh et Hiroshige à la Pinacothèque de Paris

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    J’y suis allée ce week-end et je ne peux que plussoyer, ce sont de très belles expositions.

    Écrit par : Kusa | 06.03.2013

    Répondre à ce commentaire
    J’y suis également allée il y a 3 semaines et j’ai trouvé les 2 expositions très intéressantes et agréables.Il y avait pas mal de monde pour celle sur Hiroshige mais les gens semblaient tous très intéressés et du coup,il y avait une certaine ambiance plutot chaleureuse qui a rendu la visite très agréable.

    Écrit par : nac | 08.03.2013

    Merci à toutes les deux pour vos commentaires ! 🙂
    Quand je suis allée à l’expo Hiroshige c’était un mardi matin alors il n’y avait pas trop de monde, et les gens semblaient dans l’ensemble captivés. Sauf une personne que j’ai entendu dire : « Mais c’est toujours la même chose ! ». Hum, no comment :p

    Écrit par : Katzina | 22.03.2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*