25 septembre 2017

Bla bla drama #6 : Saison du printemps 2010

drama japonais printemps 2010

Avant que la saison soit trop avancée, et comme promis dans mon bla bla précédent sur la saison de l’hiver 2010, voici mes petits commentaires sur les drama dont la diffusion a commencé ce mois-ci au Japon.

On commence par du gros avec le KimuTaku de l’année, Tsuki no Koibito. J’ai été trop contente d’apprendre que l’actrice qu’on retrouvera à ses côtés est Shinohara Ryôko. Et puis bien évidemment, même si le drama ne casse pas des briques, c’est Kimu, alors ça peut rattraper pas mal de choses.

On reste sur Fuji TV avec le drama policier Zettai Reido. Même si je suis loin d’apprécier Ueto Aya (mais ça s’arrangera peut-être après avoir vu Konkatsu! prévu dans ma nouvelle liste de dramas à voir), je dis jamais non à un drama d’enquêtes, alors pourquoi pas, même si ça ne sera peut-être pas une priorité. Et puis, évidemment elle n’est pas seule au casting, c’est une bonne raison de donner sa chance à la série.

L’autre gros drama de la saison pour Fuji, c’est Sunao ni narenakute, où l’on retrouve le duo Eita / Ueno Juri. Déjà un très bon argument pour regarder la série ! En plus, le scénario est de Kitagawa Eriko, à qui l’on doit par exemple Orange days et Sora kara furu ichioku no hoshi.

Et il ne faut pas oublier Wagaya no rekishi, tanpatsu en 3 parties déjà diffusé et dont le casting est assez imposant. D’après ce que j’ai pu en lire, il s’agit de l’histoire d’une famille sur plusieurs générations avec le contexte historique, le genre de trucs que j’adore donc ^^.

J’ai pour l’instant repéré moins de séries sur TBS, donc je parlerai juste de Shinzanmono, adaptation d’un roman policier avec Abe Hiroshi dans le premier rôle. Abe Hiroshi quoi ! Je vois rien d’autre à ajouter ^^.

Enfin, du côté de NTV, le drama Mother me dit bien. Je ne connais pas l’actrice qui a le rôle principal mais il y a des têtes connues dans les rôles secondaires et le thème semble intéressant.

On s’arrête là pour l’instant, et c’est pas plus mal vu le boulot sans fin que j’ai avec toutes les saisons de ces dix à quinze dernières années !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*