18 novembre 2018

[Concert] Kojima Mayumi le 21 octobre 2017 au Motion Blue Yokohama

akarenga yokohama

Même si Kojima Mayumi figurait dans le top 10 des artistes à voir au Japon que j’avais fait peu après mon arrivée à Tokyo (il n’y en a qu’un que je n’ai pas vu dans cette liste, et beaucoup d’autres que j’ai vus et qui n’y figurent pas ! ^^), j’ai trop longtemps négligé de vérifier son actualité live, et quand je pensais à le faire et qu’un concert était effectivement prévu, c’était à une date qui ne me convenait pas. Le sort a enfin joué en ma faveur à l’automne 2017 avec l’annonce d’un concert à Yokohama, le weekend en plus ! Et au Motion Blue, la salle des Aka Renga où j’avais vu Rie fu dix mois avant. Lors des réservations sur le site de la salle, on nous demande de citer des artistes qu’on aimerait y voir et j’avais justement cité Kojima Mayumi en achetant ma place pour Rie car je me disais que ce genre d’endroit serait chouette pour elle. Est-ce un simple hasard ? Je ne crois pas :D.

Le samedi 21 octobre 2017 il a fait très moche (un vieux reste de typhon tardif qui passait je crois), alors la petite journée à flâner à Yokohama en famille avant d’aller au concert c’était loupé. Non, j’y suis allée toute seule avec mon parapluie :D. Bien heureusement, cela n’a rien changé à la qualité de cette soirée ! Comme la fois précédente, j’ai profité d’un bon cocktail du Motion Blue (la carte avait changé), et j’ai tourné un peu ma chaise pour ne pas trop me tordre le cou en regardant vers la scène. Kojima Mayumi est arrivée sur scène avec un look aussi délicieusement rétro que sa musique et dix fois plus français que le mien : robe écrue à pois, bottines et béret ! Vu que l’artiste a pas mal d’années de carrière et d’albums derrière elle et que ce concert ne se faisait pas dans le cadre de la promotion d’un nouveau disque, la setlist promettait d’être variée et cela a été effectivement le cas. 

Je ne m’explique toujours pas pourquoi j’ai tout de suite accroché à la musique de Kojima Mayumi, quand même assez différente de ce que j’écoute habituellement même si avec les années mes goûts sont quand même devenus plus larges. Je ne doutais pas que ça devait bien donner en live, et effectivement, c’était particulièrement génial. L’artiste était accompagnée de cinq musiciens qu’elle semblait pour la plupart connaître depuis longtemps. Piano, contrebasse, deux saxo et une guitare. Et certes, une seule personne avec un piano ou une guitare sur scène ça peut être impressionnant, j’en ai eu pas mal de fois la preuve. Mais là cette formation encore un peu plus différente de ce que j’ai l’habitude de voir sur scène j’ai trouvé ça vraiment super. Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est que malgré l’absence de batterie ou autres percussions, les chansons plus rapides et entraînantes avaient un rythme très bien marqué par tous les instruments, en particulier le piano et la contrebasse. Le guitariste après quelques titres, et les deux saxophonistes ont eu le droit à une pause car leurs instruments n’étaient pas utilisés dans toutes les chansons.

Même si je n’ai pas réussi à me souvenir tout de suite de leur titre car je connais moins bien la partie la plus ancienne de la discographie de Kojima Mayumi, j’ai réussi à reconnaître toutes les chansons qui ont été jouées.  Je ne m’attendais pas à pouvoir entendre toutes mes chansons préférées en un seul concert évidemment, mais quand même, j’ai eu de sacrées bonnes surprises ! Apparemment, les titres joués ce soir-là différaient un peu des incontournables joués habituellement. Evidemment, vu que c’était la première fois pour moi, même la formule habituelle m’aurait convenu, mais je suis particulièrement bien tombée du coup ! Je ne rentrerai pas dans les détails car comme presque à chaque fois la mémoire me fait défaut et je n’ai pas pris de notes (mais j’avais quand même réussi à reconstituer la setlist au cas où je ne la trouverais pas en ligne !). Dans tous les cas, y’a pas besoin de faire des pavés ! Chaque titre était tout simplement super, les mélodies toujours si entraînantes de Kojima Mayumi donnaient à merveille et la voix de la chanteuse aussi. La fin du concert a été pour moi un vrai bouquet final : Last Shot et Summertime à la suite ! Et ce n’était pas fini, en rappel on a eu le droit à Hoshi no ouji sama qui est tellement adorable ! J’étais contente d’avoir choisi le premier concert plutôt que le deuxième car la chanson du rappel était différente, c’était Ôkina chizu. Donc, en tout, pas moins de quatre titres de Swinging Caravan, qui reste mon album favori !

Kojima Mayumi n’a pas été très bavarde mais elle avait l’excuse du temps qui était compté. Elle a eu l’air particulièrement désolée de ne pas jouer plus longtemps, la durée du concert étant assez strictement limitée vu qu’elle devait faire une deuxième performance juste après. Même si je ne peux pas aller à tous les concerts des artistes que j’aime quand bien même j’aurais l’info à temps et la possibilité d’avoir une place, ce génial concert m’a vraiment fait regretté d’avoir attendu cinq ans avant de voir cette artiste ! Et c’est en fait une super idée d’avoir attendu d’écrire ce billet et de me retrouver à le faire quelques jours avant de la revoir, car le simple fait de me rappeler ce que donnaient les chansons sur scène il y a un an j’ai encore plus hâte d’y être ! 

Setlist

結婚相談所

黒い革のブルース

蝶々

アラベスク

月の光

パブロの恋人

黒猫

ペーパームーン

恋の極楽特急

眩暈

ラストショット

サマータイム

 

星の王子さま

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*